Villeurbanne accueille un super-spectromètre

Livré jeudi matin, cet appareil est le plus puissant du monde. Le Centre européen de résonance magnétique nucléaire l’attendait depuis 6 ans. Ce spectromètre a coûté 12 millions d’euros. Il permet de décomposer une quantité observée en ses éléments simples qui constituent son spectre. Les scientifiques villeurbannais vont l’utiliser pour tester l’utilité des médicaments.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.