Pic de pollution à l’ozone

Depuis une semaine, les concentrations d’ozone ont été particulièrement fortes à Lyon. Avec les fortes températures, souvent supérieures à 30 degrés ces derniers jours, la production d’ozone a été favorisée dans la région. Le niveau d’information et de recommandation a même failli être dépassé jeudi après-midi. Les zones les plus touchées sont celles des coteaux et du bassin lyonnais. Avec les dépressions orageuses prévues ce vendredi, les taux devraient toutefois revenir à la normale.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.