Jeune passé à tabac en marge d'une manifestation à Lyon : le procès de deux policiers de nouveau renvoyé

Jeune passé à tabac en marge d'une manifestation à Lyon : le procès de deux policiers de nouveau renvoyé
Arthur Naciri - LyonMag

La justice étudiera le dossier d'Arthur Naciri dans quelques mois. 
 

Ce mardi devait se tenir à Lyon un procès très attendu après qu’un jeune âgé de 23 ans ait été passé à tabac par deux policiers, alors qu'il ne participait pas à la manifestation contre la réforme des retraites, le 10 décembre 2019 sur la place Bellecour. La victime dit avoir été soudainement attrapée par les forces de l'ordre, plaquée au sol et rouée de coups au visage.

Arthur Naciri avait perdu neuf dents. Il avait alors subi plusieurs opérations, pour un total de 25 000 euros, dont seulement 30% ont été pris en charge. Une audience était prévue en décembre dernier mais le procès avait été renvoyé car le tribunal judiciaire était surchargé.

Et ce mardi, c’est la défense des deux policiers incriminés dans cette affaire qui a obtenu le renvoi du procès en réclamant de nouvelles expertises. Il s’agira notamment de déterminer quelle arme a été utilisée pour frapper Arthur Naciri.
 
Un nouveau procès est prévu le 28 septembre.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ziech 5 le 24/02/2021 à 11:56
levilleur a écrit le 24/02/2021 à 08h18

Drole de defense qui compte sur le pourrissement de l affaire. Et je prend le pari qu en septembre nouveau renvoi. Les avocats des flics sont payés par qui ? Nos impots peut etre....Tout ca prouve bien qu il s est passé qqch d anormal et que l on tente de mettre la poussiere sous le tapis (ou képi....).

Sur une video , on voit des Bacs , choper le gars par le collback , et sans ménagement !
Alors , que ce gars passait , sans plus ni moins , et ne manifestait pas : il y a eu une erreur de jugement de la part des flics .

Signaler Répondre

avatar
TICKD le 24/02/2021 à 11:37

Ca commence à faire beaucoup d'exactions côté police ...

Signaler Répondre

avatar
ALEXCommerc le 24/02/2021 à 10:18

2777€uros par dents !?!? il faut mettre le dentiste au tribunal aussi !

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 24/02/2021 à 08:18

Drole de defense qui compte sur le pourrissement de l affaire. Et je prend le pari qu en septembre nouveau renvoi. Les avocats des flics sont payés par qui ? Nos impots peut etre....Tout ca prouve bien qu il s est passé qqch d anormal et que l on tente de mettre la poussiere sous le tapis (ou képi....).

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 24/02/2021 à 07:13

J'imagine que la défense va consister à accuser la matraque et se retourner contre son fabricant

Signaler Répondre

avatar
Et on parle de justice le 24/02/2021 à 06:30

Les vidéos ne suffisent pas pour déterminer qu il y a eu des violences barbares????
Les preuves sont les mêmes que celles de l affaire du producteur de music parisien.... le procès a déjà eu lieu je crois!

En attendant, la victime n est pas indemnisée, elle peut croiser ses agresseurs dans la rue, libres

Ça fera en tout cas un beau cailloux dans la chaussure de Macron en 2022... avec une décision de justice proche des élections, alimentant le souvenir de l insoutenable : l autoritarisme de Macron, et la répression sanglante des mouvements sociaux

Signaler Répondre

avatar
Sandye le 24/02/2021 à 06:25

Qu'il ne lâche rien même cela doit prendre des années .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.