Double greffe des bras et des épaules à Lyon : "l’exploit lyonnais" salué par le président islandais

Double greffe des bras et des épaules à Lyon : "l’exploit lyonnais" salué par le président islandais
Photo d'illustration - LyonMag

Guðni Thorlacius Jóhannesson a tenu à écrire à Emmanuel Macron.

Dans un courrier adressé à son homologue français, le président islandais est revenu sur l’opération de Felix Gretarsson, un Islandais de 48 ans installé à Lyon. Ce dernier a été le premier patient au monde à être greffé des deux épaules et bras au mois de janvier.

"Je vous écris pour attirer votre attention sur la prouesse médicale exceptionnelle accomplie récemment par vos compatriotes à l’Hôpital Edouard Herriot à Lyon", peut-on lire dans la lettre publiée sur le compte Twitter de Guðni Thorlacius Jóhannesson.

Le président islandais ne manque pas de complimenter les médecins des HCL tout au long de son courrier mettant en avant « l’exploit lyonnais ».

"Felix Gretarsson s’est installé il y a quelques années dans cette ville, pour être près des meilleurs spécialistes dans le domaine de la greffe des organes. Nul n’était parvenu auparavant à greffer deux épaules et bras sur un individu. C’est pourquoi cette opération relève de l’exploit. L’équipe de grands spécialistes qui fut à l’œuvre a déployé toute son expertise et expérience. Elle a travaillé de manière coordonnée et a montré par son exemple tout ce dont la science médicale était capable", assure-t-il.

"Il est encore trop tôt pour connaître le degré de la réussite de la greffe sur Felix Gretarsson", tient cependant à préciser Guðni Thorlacius Jóhannesson appelant au « plus grand respect » pour l’opération accomplie.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Malika le 02/03/2021 à 12:25
Max Planc a écrit le 02/03/2021 à 11h01

Les chirurgiens savent pratiquement tout greffer de nos jours mais il reste l'étape ultime que personne n'a encore tenté, une greffe de tête.
Que se passera-t-il lorsqu'ils auront franchi cette frontière ?
L'homme se prendra sans doute pour Dieu et tentera de créer des chimères au nom de la science.

C’est déjà fait.... vous voyez le côté sombre, et si il était possible de greffer de conserver l’intelligence le génie de certains ? Imaginons quelqu’un sur le point de découvrir un vaccin ou un médicament guérissant les cancers, il meurt un choix se présente possibilité de conserver de greffer et sa tête et sa mémoire et son intelligence ?

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-premiere-greffe-de-tete-humaine-postmortem_118451

Signaler Répondre

avatar
Malika le 02/03/2021 à 12:20

Ce qui est triste c’est notre Président ou même nos ministres n’ont pas félicité cette prouesse....

Signaler Répondre

avatar
Max Planc le 02/03/2021 à 11:01

Les chirurgiens savent pratiquement tout greffer de nos jours mais il reste l'étape ultime que personne n'a encore tenté, une greffe de tête.
Que se passera-t-il lorsqu'ils auront franchi cette frontière ?
L'homme se prendra sans doute pour Dieu et tentera de créer des chimères au nom de la science.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 02/03/2021 à 10:09

Whaou ! ça c'est chouette. Bravo messieurs

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.