Lyon : des suspicions d’abus sexuels dans un club de foot amateur du 2e arrondissement

Lyon : des suspicions d’abus sexuels dans un club de foot amateur du 2e arrondissement
Le Stade Sonny Anderson où évolue l'AS Bellecour-Perrache- DR

Les accusations remontent à l'été 2019.

La justice lyonnaise a été saisie après la plainte d’un adolescent de 16 ans contre un responsable du club de foot Bellecour Perrache. Selon Le Progrès, l'adolescent n'est pas un joueur ni un membre du club, mais se trouvait dans les locaux au moment des faits.

D'après le quotidien, les faits auraient eu lieu au mois de juillet 2019, jour de la diffusion de la finale de la Coupe d'Afrique de football. Une plainte a alors été déposée par le foyer de Limonest pour agression sexuelle.

Depuis, l'enquête s'est accélérée et un responsable du club a été interpellé. Une perquisition a également eu lieu au club installé dans le quartier de la Confluence. En novembre dernier, une information judiciaire pour "viol par personne ayant autorité et détention d’images pédopornographiques" a été ouverte.

Certains parents ont également décidé de retirer leurs enfants de ce club. D'autres témoignages évoquent aussi des visites sous les douches de ce dirigeant qui devra aujourd'hui répondre devant la justice. 
 

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Oups le 14/03/2021 à 22:46

L’ASB est un club centenaire qui a vu des générations de gones ..

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 12/03/2021 à 10:26
Malika a écrit le 12/03/2021 à 10h17

Il devient urgent d’appliquer une tolérance zéro pour tt les crimes sexuels ! C’est inadmissible cette mansuétude et excuses que la justice trouve à tt ces tarés violeurs et pédophiles ! A chaque fois je suis choquée en colère avec cette envie de vomir d’imaginer ce que subissent ces victimes.... honteux honteux scandaleux et inexcusable

les moeurs de l empire romain ne sont pas si lointaines!!....ni eteintes!..il semble que beaucoup de" phares " ,"d intellectuels" ,de guides spirituels,et d "autorites auto-proclamees" en soient encore restes au train de vie d empereurs ,avec..... "gitons" (petits garçons tres apprecies semble-t-il?)et esclaves sexuels!!......et si on remonte dans le temps,ce sont des .............."sardanapales"!hi,hi,hi

Signaler Répondre

avatar
Malika le 12/03/2021 à 10:17

Il devient urgent d’appliquer une tolérance zéro pour tt les crimes sexuels ! C’est inadmissible cette mansuétude et excuses que la justice trouve à tt ces tarés violeurs et pédophiles ! A chaque fois je suis choquée en colère avec cette envie de vomir d’imaginer ce que subissent ces victimes.... honteux honteux scandaleux et inexcusable

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.