Thierry Frémaux : "Un regard à la fois triste et sévère sur la cérémonie des César"

Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière, est l’invité ce vendredi de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Thierry Frémaux : "Un regard à la fois triste et sévère sur la cérémonie des César"
Thierry Frémaux - LyonMag

Thierry Frémaux est le monsieur cinéma de France. Mais c'est bien sur le judo qu'il écrit dans son livre Judoka paru aux éditions Stock. Après un article rédigé sur le film La Légende du grand judo d'Akira Kurosawa, le directeur de l'Institut Lumière souhaitait partager son autre passion. Ceinture noire, Thierry Frémaux estime que le judo lui "apporte une certaine acceptation de la défaite, de la difficulté, de mesurer sa joie, de ne pas se décourager".

Thierry Frémaux prépare aussi le Festival de Cannes de cette année, après une année blanche en 2020. "Oui, je pense qu'au mois de juillet, il pourra avoir lieu", indique-t-il. Selon lui, il n'a que des retours positifs pour le moment : "Ils veulent tous venir, ils promettent tous de venir s'ils peuvent voyager".

Thierry Frémaux revient aussi sur la cérémonie polémique des César. Et dit avoir "un regard à la fois triste et sévère. Personne n'avait envie que ça se passe comme ça. On ne sait pas bien ce qui s'est passé et on entend pas bien d'explications. (...) Je ne trouvais pas qu'il fallait dire qu'il y allait avoir les César du renouveau. Qu'une équipe chasse l'autre. (...) Il faut que Cannes prenne la responsabilité de dire que le cinéma et l'art sont nécessaires à nos vies, que ça exhalte le beau, l'émotion, le dialogue entre les peuples et pas la sectorialisation de la société. Le cinéma rassemble. Quand Lumière envoie des opérateurs à travers le monde, il veut voir ce qui ne lui ressemble pas. Et je pense qu'on s'en est éloigné, et qu'il faut y retourner".

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pout le 20/03/2021 à 13:32

....je vous regarde et je parle de moi....

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 20/03/2021 à 05:45
ExLyonnaise a écrit le 19/03/2021 à 17h11

Acteurs, actrices et tous ceux qui gravitent dans ce milieu : contentez-vous de faire bien votre métier au lieu d'afficher votre militantisme d'extrême-gauche. Les "bons", populaires, reconnus, sont très rarement nommés dans cette cérémonie. C'est normal, ils sont trop populaires, ils sont banquables, et ils affichent peu leur militantisme. Je ne vois pas pourquoi votre avis compterait plus que le mien, mais il est vrai que vous vous sentez investis de la mission de nous éduquer.

Bravo pour votre belle analyse rien à rajouter
Sinon que ces gens là ont été au dessous de tout, ça ne donne vraiment pas envie d'aller les voir, écœurement garantis.

Signaler Répondre

avatar
Michel bourg le 20/03/2021 à 04:44

Une cérémonie vouée au culte de la laideur, de la vulgarité et du sectarisme...j ai regardé le Dernier Métro pour me remonter le moral après 10 mn...si c est ça l exception culturelle française , autant ne plus la subventionner et transférer l argent aux écoles de théâtre...

Signaler Répondre

avatar
Souvenir des années 90 le 19/03/2021 à 21:27
Soirée de beaufs a écrit le 19/03/2021 à 14h09

Normal, y a que les bourgeois qui regardent les Césars.
Le reste de la population, ceux qui bossent, n'en a rien à cirer de cette cérémonie ringarde avec toutes ces "stars franco-françaises" friquées qui s'auto-congratulent et qui tentent de faire pleurer dans les chaumières sur leur triste sort ("bouhouu à cause du covid on peut plus se gaver d'argent publique pou payer nos baraques dans le Luberon")

Ah mais il y a encore des gens qui regardent les Césars?...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 19/03/2021 à 19:39

Le personnage de Frémeaux n'était pas ma tasse de thé.
Or, apprendre qu'il est judoka, qu'il a écrit sur cet art martial, me conduit à le regarder sur un nouvel angle. Et cette photo montre un homme calme et doux.

Signaler Répondre

avatar
Ciné décadent le 19/03/2021 à 19:14

Ce cinéma neo totalitaire qui diffuse la pensée unique des genres et d’autres minorités en faisant des autres des barbares écœurent le peuple au plus haut point . Une propagande politicienne derrière cette décadence organisée n’intéresse personne à par Eux , les minorités déviantes .

Signaler Répondre

avatar
STP60 le 19/03/2021 à 18:02
ExLyonnaise a écrit le 19/03/2021 à 17h11

Acteurs, actrices et tous ceux qui gravitent dans ce milieu : contentez-vous de faire bien votre métier au lieu d'afficher votre militantisme d'extrême-gauche. Les "bons", populaires, reconnus, sont très rarement nommés dans cette cérémonie. C'est normal, ils sont trop populaires, ils sont banquables, et ils affichent peu leur militantisme. Je ne vois pas pourquoi votre avis compterait plus que le mien, mais il est vrai que vous vous sentez investis de la mission de nous éduquer.

Reviens à Lyon
On a besoin de gens un peu moins endoctriné par la franchouardise bobo

Signaler Répondre

avatar
ExLyonnaise le 19/03/2021 à 17:11

Acteurs, actrices et tous ceux qui gravitent dans ce milieu : contentez-vous de faire bien votre métier au lieu d'afficher votre militantisme d'extrême-gauche. Les "bons", populaires, reconnus, sont très rarement nommés dans cette cérémonie. C'est normal, ils sont trop populaires, ils sont banquables, et ils affichent peu leur militantisme. Je ne vois pas pourquoi votre avis compterait plus que le mien, mais il est vrai que vous vous sentez investis de la mission de nous éduquer.

Signaler Répondre

avatar
César le 19/03/2021 à 14:59

Les césars 2021 sont plus proches du lard que de l'art. Ca ne volait déjà pas très haut mais maintenant c'est de la spéléo.

Signaler Répondre

avatar
Bien vu l'ami le 19/03/2021 à 14:56
Soirée de beaufs a écrit le 19/03/2021 à 14h09

Normal, y a que les bourgeois qui regardent les Césars.
Le reste de la population, ceux qui bossent, n'en a rien à cirer de cette cérémonie ringarde avec toutes ces "stars franco-françaises" friquées qui s'auto-congratulent et qui tentent de faire pleurer dans les chaumières sur leur triste sort ("bouhouu à cause du covid on peut plus se gaver d'argent publique pou payer nos baraques dans le Luberon")

Bien résumé !!!
Ce que je pense mot pour mot

Signaler Répondre

avatar
Malika le 19/03/2021 à 14:47

C’était la cérémonie des Cesar ? Zut je pensais avoir regardé une tribune politique extrême gauche et gauche caviar ! Toujours est-il que personne ne sait qui a reçu le Cesar ! Pas certaine que la « populace » soit ravie d’être représentée par du vulgaire sauf à considérer que le peuple d’en bas est moche, vulgaire, et inculte.

Signaler Répondre

avatar
Soirée de beaufs le 19/03/2021 à 14:09
Les bourgeois de l'industrie du cinéma ? a écrit le 19/03/2021 à 12h09

Quel pitoyable spectacle de voir tous ces bourgeois s'offusquer d'une nudité alors que la pub nous vend des yaourts de la même manière sans que ça les choque.
Quel pitoyable spectacle de les voir ne pas aimer les "messages", préférant le bien lisse et bien mielleux.
Mais comment en vouloir à ces conservateurs privilégiant le passé que ce soit dans le cinéma avec l'institut ou Monsieur Angele pour les analyses politiques.

Normal, y a que les bourgeois qui regardent les Césars.
Le reste de la population, ceux qui bossent, n'en a rien à cirer de cette cérémonie ringarde avec toutes ces "stars franco-françaises" friquées qui s'auto-congratulent et qui tentent de faire pleurer dans les chaumières sur leur triste sort ("bouhouu à cause du covid on peut plus se gaver d'argent publique pou payer nos baraques dans le Luberon")

Signaler Répondre

avatar
hubris le 19/03/2021 à 14:08

Il peut. Ce "César", comme le précèdent était lamentable, vulgaire, pseudo revendicatif, . Corinne Masiero n'a pas fait honneur à sa profession !

Signaler Répondre

avatar
Bah oui le 19/03/2021 à 13:58
Mouarf a écrit le 19/03/2021 à 13h50

Oui mais au moins dans les pubs, c'est pas Corine Masiero qui est dénudée :)
Quant aux blagues scato à répétitions des Césars... c'est disons du niveau du cinéma français quoi :)

Le cinéma et les musique francaise, sont gérés par des majors franchouillards. C'est pk tous les bons artistes francais, qui viennent de milieux moyens à modestes, vont vivre aux states

Signaler Répondre

avatar
Mouarf le 19/03/2021 à 13:50
Les bourgeois de l'industrie du cinéma ? a écrit le 19/03/2021 à 12h09

Quel pitoyable spectacle de voir tous ces bourgeois s'offusquer d'une nudité alors que la pub nous vend des yaourts de la même manière sans que ça les choque.
Quel pitoyable spectacle de les voir ne pas aimer les "messages", préférant le bien lisse et bien mielleux.
Mais comment en vouloir à ces conservateurs privilégiant le passé que ce soit dans le cinéma avec l'institut ou Monsieur Angele pour les analyses politiques.

Oui mais au moins dans les pubs, c'est pas Corine Masiero qui est dénudée :)
Quant aux blagues scato à répétitions des Césars... c'est disons du niveau du cinéma français quoi :)

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 19/03/2021 à 12:29

C'est le résultat quand la "cancel culture" s'en prend au 7eme art, la cérémonie de l'an dernier nous en avait donné un avant gout.

Signaler Répondre

avatar
Les bourgeois de l'industrie du cinéma ? le 19/03/2021 à 12:09

Quel pitoyable spectacle de voir tous ces bourgeois s'offusquer d'une nudité alors que la pub nous vend des yaourts de la même manière sans que ça les choque.
Quel pitoyable spectacle de les voir ne pas aimer les "messages", préférant le bien lisse et bien mielleux.
Mais comment en vouloir à ces conservateurs privilégiant le passé que ce soit dans le cinéma avec l'institut ou Monsieur Angele pour les analyses politiques.

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 19/03/2021 à 12:04

entierement d’accord avec Fremeaux. le cinema qui a ete presente ce soir la avec ses minables histrions ou histrionnes vulgaires doit laisser la place

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.