A l'Assemblée, un député du Rhône alerte sur le danger des déprogrammations à l'hôpital

A l'Assemblée, un député du Rhône alerte sur le danger des déprogrammations à l'hôpital
Bernard Perrut - LyonMag

Depuis le début de la crise sanitaire, les déprogrammations se font de plus en plus massives dans les hôpitaux lyonnais et français pour laisser de la place aux patients Covid.

Une situation très grave selon le député LR du Rhône Bernard Perrut. "Les retards de prise en charge des malades atteints du cancer pourraient entraîner plusieurs milliers de décès supplémentaires", a-t-il alerté au sein de l'Assemblée nationale ce mardi.

"L'aggravation des symptômes, la déprime, l'anxiété, le sentiment d'abandon des malades victimes collatérales... nous ne pouvons pas faire un pari sur la santé de certains pour soigner celles des autres", a-t-il poursuivi. Devant l'Hémicycle, le Caldaois a assuré s'appuyer sur des situations hospitalières réelles comme à Lyon ou à Villefranche.

Il a conclu en demandant qu'aucune vie ne puisse être "sacrifiée".

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mart1 le 07/04/2021 à 13:59

Bonjour

C'est parfois difficile, avec un parent de plus de 80 ans, avec une maladie chronique
Parfois les symptômes font qu'il est difficile de retenir ce proche qui est allé partout pour chercher une solution, se mettant même en danger au risque de se choper le covid19 et grossir à son tour les hopitaux!

Signaler Répondre

avatar
Parole... le 07/04/2021 à 13:18
boubouphile a écrit le 06/04/2021 à 19h16

Certains messages sont d’une bêtise affligeante... sans doute pas confrontés à ces situations...
Le député Perrut a raison de poser ce problème lors des questions au gouvernement à l’assemblée nationale de ce jour... les déprogrammations sont nombreuses et posent problème aux malades qui attendent leur intervention depuis plusieurs mois, idem pour les consultations.
Les rendez-vous sont annulés la veille... c’est un.grand mépris du patient en tant qu’humain.

Ca vaaaaaaaaaa, mon opération de novembre a été décalé d'un mois...ça m'a embêté mentalement et gêné physiquement mais c'était la meilleure chose à faire car "non-vitale". Faut arrêter de prendre des cas extrême pour en faire des généralités !

Signaler Répondre

avatar
Déprogramator le prochain ministre de la santé française, mdr. le 07/04/2021 à 12:32

Merci à Déprogramator le héros des hôpitaux.. un cousin germain d,Aquitator le nouveau ministre de la justice. Après cette crise , c’est presque sûr , qu’il sera ministre de la santé .

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 07/04/2021 à 11:06

Merci monsieur le député... C est vrai que vous avez vos réseaux... Donc pas de souci pour vous...

Signaler Répondre

avatar
Achille le 07/04/2021 à 11:04
Hector a écrit le 07/04/2021 à 09h06

MERCI ! JUSTE ANALYSE ! Si des milliers de personnes portent le même jugement, et si les professionnels de santé expriment ce danger, c’est bien que la situation décrite est réelle !
Merci au députe d’avoir fait entendre notre voix !

Merci de quoi ? Ils vous suffisaient d’embaucher des soignants et d’ouvrir les milliers de lits de réanimations
promis depuis plus d’un an. Après la déprogrammation a toujours existé dans les hôpitaux depuis sa faillite il y a des décennies déjà , faites d’argent et d’organisations.

Signaler Répondre

avatar
Hector le 07/04/2021 à 09:06

MERCI ! JUSTE ANALYSE ! Si des milliers de personnes portent le même jugement, et si les professionnels de santé expriment ce danger, c’est bien que la situation décrite est réelle !
Merci au députe d’avoir fait entendre notre voix !

Signaler Répondre

avatar
Zandye le 07/04/2021 à 06:18

Impressionnant Mr LR , ils ont fracassé hospital depuis des décennies (Sarko était au LR ) tous autant qui sont et maintenant ils viennent faire leur baratin ...un peu de décence , ils vendent le patrimoine des français et demande des efforts pour renflouer les(leurs) caisses...

Signaler Répondre

avatar
Affligeant effectivement le 06/04/2021 à 21:25
boubouphile a écrit le 06/04/2021 à 19h16

Certains messages sont d’une bêtise affligeante... sans doute pas confrontés à ces situations...
Le député Perrut a raison de poser ce problème lors des questions au gouvernement à l’assemblée nationale de ce jour... les déprogrammations sont nombreuses et posent problème aux malades qui attendent leur intervention depuis plusieurs mois, idem pour les consultations.
Les rendez-vous sont annulés la veille... c’est un.grand mépris du patient en tant qu’humain.

Vous pensez qu’ils le font exprès ? S’ils attendent le dernier moment, c’est justement que jusqu’au dernier moment ils font tout pour maintenir ces consultations et interventions. Vous préféreriez qu’on déprogramme tout le monde d’un coup ?
Ça fait des mois qu’on nous prévient que cette situation va arriver si on ne prend pas les mesures adéquates. Plaignez-vous au gouvernement et aux covidiots égoïstes, fêtards et autres marcheurs par exemple. Le personnel hospitalier, lui, subit. Y’en a assez des gens qui, comme des enfants gâtés, ne comprennent pas que les actes (ou l’inaction) ont des conséquences et qu’on ne peut pas réclamer à la fois le beurre et l’argent du beurre.

Il fait quoi ce député à part demander l’impossible ?
« Il a conclu en demandant qu'aucune vie ne puisse être "sacrifiée".» Une lumière ce type ! Tout le monde a compris qu’il était est trop tard pour ça. Donc soit il a fait son temps et il n’est plus à sa place. Soit il fait cyniquement de la communication politique vaine et creuse.

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 06/04/2021 à 19:16

Certains messages sont d’une bêtise affligeante... sans doute pas confrontés à ces situations...
Le député Perrut a raison de poser ce problème lors des questions au gouvernement à l’assemblée nationale de ce jour... les déprogrammations sont nombreuses et posent problème aux malades qui attendent leur intervention depuis plusieurs mois, idem pour les consultations.
Les rendez-vous sont annulés la veille... c’est un.grand mépris du patient en tant qu’humain.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 06/04/2021 à 18:37

Conclusion : Coucou j'existe ! Mon chef va être réélu dans 2 mois je veux en faire partie...

Signaler Répondre

avatar
C'est exactement cela le 06/04/2021 à 17:56
LaPalisse a écrit le 06/04/2021 à 17h40

OK tout le monde le sait. Et tout le monde veut l'éviter. Il n'a pas dû écouter les conférences de presse depuis un mois.

Que propose-t-il ? rien. Il veut juste être noté au titre d'une intervention en séance.

Un ancien de la cavalerie sans aucun doute ( On le reconnait à son tapis de selle ...du Général Cluster assurément -pour les inconditionnels comme moi il y en a ? )

Signaler Répondre

avatar
LaPalisse le 06/04/2021 à 17:40

OK tout le monde le sait. Et tout le monde veut l'éviter. Il n'a pas dû écouter les conférences de presse depuis un mois.

Que propose-t-il ? rien. Il veut juste être noté au titre d'une intervention en séance.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.