Les Presses universitaires de Lyon vont publier le mémoire de Samuel Paty à la rentrée

Les Presses universitaires de Lyon vont publier le mémoire de Samuel Paty à la rentrée
DR

Les Presses universitaires de Lyon (PUL) ont décidé de rendre hommage au professeur décapité en octobre dernier en région parisienne.

En septembre prochain, le mémoire de Samuel Paty sera publié par les Presses universitaires de Lyon. Etudiant à Lyon, le professeur avait soutenu son mémoire, intitulé " Le Noir, société et symbolique, 1815-1995", en 1995.

C'est Christophe Capuano, ami de Samuel Paty et maître conférencier à l'université Lyon 3, qui est à l'origine de ce projet. Il a également écrit la préface de ce livre, qui sera vendu 10 euros.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 02/05/2021 à 22:05
Mémoire a écrit le 02/05/2021 à 12h49

L'extrême gauche lyonnaise ne va pas être contente...

Charlie hebdo a caricaturé presque tous les Prophètes des religions monothéistes. Pourquoi toujours cibler un seul et même Prophète ?

Signaler Répondre

avatar
Cassandre le 02/05/2021 à 18:22
Nbilla a écrit le 02/05/2021 à 18h08

Honte à eux . Ce pauvre homme a été décapité et eux parlent de mémoires ? Ils ont l’humour caustique a l’extrême gauche de l’enseignement.

C'est un malentendu : c'est un mémoire de maîtrise de Samuel Paty qui sera publié, c'est-à-dire le travail d'initiation à la recherche qu'accomplissait un étudiant à Bac + 4 sous la direction d'un professeur. Il n' y a donc pas à s'indigner

Signaler Répondre

avatar
Nbilla le 02/05/2021 à 18:08

Honte à eux . Ce pauvre homme a été décapité et eux parlent de mémoires ? Ils ont l’humour caustique a l’extrême gauche de l’enseignement.

Signaler Répondre

avatar
Cassandre le 02/05/2021 à 15:54

Il existe quatre niveaux d'enseignants dans nos universités : des chargés de cours, des assistants, des maîtres de conférences (les maîtres-assistants de jadis) et des professeurs. "Maître conférencier" ne signifie rien.
Ceci dit, j'achèterai le livre et espère qu'une vaste diffusion sera un belle réponse, hélas purement symbolique, à l'abject fanatisme

Signaler Répondre

avatar
Mémoire le 02/05/2021 à 12:49

L'extrême gauche lyonnaise ne va pas être contente...

Signaler Répondre

avatar
lugdunum69100 le 02/05/2021 à 07:56

Là , il s'agit d'un vrai martyr du fascime.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.