Après une blague osée du Libero-Lyon sur Grace Kelly, le Prince Albert "s’indigne"

Après une blague osée du Libero-Lyon sur Grace Kelly, le Prince Albert "s’indigne"
Albert II de Monaco - DR

Il y a des styles d’humour qui ne plaisent pas à tout le monde.

Peu après la victoire de l’Olympique Lyonnais sur la pelouse de l’AS Monaco dimanche soir, le Libero Lyon, un média spécialisé dans l’actualité du club rhodanien, a publié un article intitulé "L’OL pas tendu au tournant". Dans l’introduction de ce dernier, on pouvait notamment lire : "Contrairement à Grace Kelly, l’OL n’a pas raté son tournant à Monaco". Cette saillie est une référence à l’accident de voiture qui a couté la vie à la princesse le 14 septembre 1982.

Cette touche d’humour noir n’a visiblement pas plu à S.A.S. le prince Albert, fils de Grace Kelly, puisque dans la foulée de la publication de l’article, le Palais a émis un communiqué. "Il est regrettable qu’un drame humain, quel qu’il soit et dans le cas présent ayant touché la Famille princière, soit comparé à un événement sportif", pouvait-on y lire. "Au nom de Sa Famille, le prince Albert II condamne de tels propos", a poursuivi le souverain du Rocher.

Des sentiments partagés par de nombreux proches du Palais, comme par le président du Conseil National Stéphane Valéri qui a qualifié la publication de "scandaleuse" à travers un tweet. L’auteur de l’article Hugo Hélin, qui est aussi le rédacteur en chef du Libéro, a à son tour réagi sur son compte Twitter. Il a d’abord invoqué "l’esprit Charlie" en retweetant une photo du gouvernement monégasque rendant hommage aux journalistes disparus. Puis, il a de nouveau fait preuve d’humour en avertissant ses followers d’une prochaine blague douteuse : "quelle est la différence entre Ronaldo et Lady Di ? Ronaldo c'est accélération, petit pont, but. Lady Di c'est accélération, grand pont, poteau".

L’affaire a beaucoup fait réagir les internautes lyonnais, qui, pour la plupart, prennent la défense du pure player populaire. Hugo Hélin a conclu les hostilités en demandant à Son Altesse Sérénissime et ses soutiens d’arrêter de le mentionner tant que "son pays est un panaché grenadine et que son chef du Gouvernement est un piercing au gland".

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Decerebré le 06/05/2021 à 19:29

D’un autre côté c’est de l’humour de footeux, il ne faut pas s’attendre à de la finesse.

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 06/05/2021 à 18:32
caracalla a écrit le 06/05/2021 à 12h59

Désolé, rien à voir avec Charlie. Ce "petit" journal que je ne connaissais pas est pour moi LAMENTABLE. Absence totale de classe et de tact. Totalement d'accord avec Albert de Monaco.

Vous n'êtes donc pas Charlie ? Moi je trouve ce site très drôle.

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 06/05/2021 à 12:59

Désolé, rien à voir avec Charlie. Ce "petit" journal que je ne connaissais pas est pour moi LAMENTABLE. Absence totale de classe et de tact. Totalement d'accord avec Albert de Monaco.

Signaler Répondre

avatar
Censuré le 06/05/2021 à 11:55

J'évoquais quelques sujets abordés par Desproges, mais il semble plus simple de parler de piercing du sexe ici-même....

Signaler Répondre

avatar
SUPPORTERFOOT le 06/05/2021 à 11:46

Perso, cet humour ne me fait pas rire
Et je ne vois pas le rapport avec Charlie

Signaler Répondre

avatar
Barnum Circus le 06/05/2021 à 08:16

Pour les footeux qui n'ont pas bien compris le trait d'humour extrêmement fin de ce petit monsieur hélin, on rappellera qu'un "Prince Albert" est un piercing du gland qui rentre par l'urètre et ressort à droite ou à gauche du frein (rarement au milieu sauf pour ceux qui n'ont pas de frein quoique ça se discute).
On l'appelle ainsi en référence au Prince Albert de Saxe Cobourg Gotha (1819-1861), c'est à dire les Windsor avant qu'ils anglicisent leur nom après quelques petits problèmes avec les teutons.
La légende dit que ce Prince Albert là (qui n'a donc rien à voir avec le Prince Albert de Monaco) se serait fait poser un anneau au gland muni d'une cordelette pour tenir son pénis bien en place et ne pas déformer l'avant de ses pantalons.
Mais tout cela est bien entendu totalement fantaisiste, à minima légendaire.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 06/05/2021 à 07:25
oh le boulet a écrit le 05/05/2021 à 21h15

N'importe quoi. Un piercing Prince Albert, c'est un piercing au gland. Rien à voir avec Macron. Sacré kikou, c'est l'heure du dodo

Bien que monsieur Hugo Hélin soit rédacteur en chef de cette presse, il n'en est pas moins vrai qu'il doit revoir son français car quand on s'adresse à SAS et ses soutiens on doit dire " tant que votre pays est un panaché grenadine et son chef de gouvernement un piercing au gland " ce qui évite les confusions. Ce n'est pas vous qui me donnerez des leçons.

Signaler Répondre

avatar
bob54 le 06/05/2021 à 02:44

le foot et les neurones

Signaler Répondre

avatar
ahah le 05/05/2021 à 21:45
Marie Gabrielle a écrit le 05/05/2021 à 17h11

Desproges c'était une pointure avec la culture
Il avait le respect des gens disparus.

Même l'humour prend un mauvais virage !

Signaler Répondre

avatar
oh le boulet le 05/05/2021 à 21:15
kikou a écrit le 05/05/2021 à 21h14

Je pense que vous êtes tous dans l'erreur. Je cite" Hugo Hélin a conclu les hostilités en demandant à SAS et ses soutiens d'arrêter de mentionner son nom tant que ' son pays est un panaché grenadine et que son chef du gouvernement est un percing du gland" En disant cela, Hugo Hélin n'insulte pas SAS, mais le chef du gouvernement français.

N'importe quoi. Un piercing Prince Albert, c'est un piercing au gland. Rien à voir avec Macron. Sacré kikou, c'est l'heure du dodo

Signaler Répondre

avatar
kikou le 05/05/2021 à 21:14

Je pense que vous êtes tous dans l'erreur. Je cite" Hugo Hélin a conclu les hostilités en demandant à SAS et ses soutiens d'arrêter de mentionner son nom tant que ' son pays est un panaché grenadine et que son chef du gouvernement est un percing du gland" En disant cela, Hugo Hélin n'insulte pas SAS, mais le chef du gouvernement français.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 05/05/2021 à 17:11
Viracocha a écrit le 05/05/2021 à 14h47

Au vu des commentaires, visiblement, le sens de l'humour noir se perd. Pierre Desproges serait sans doute miséreux, de nos jours...

Desproges c'était une pointure avec la culture
Il avait le respect des gens disparus.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 05/05/2021 à 16:32
azerty084 a écrit le 05/05/2021 à 14h07

En même temps, le piercing Prince Albert est lié à Albert de Belgique et non de Monaco, quand on voit la culture du "journaliste"...

C'est Albert de Monaco et sa mère était Grâce Kelly

Signaler Répondre

avatar
Viracocha le 05/05/2021 à 14:47

Au vu des commentaires, visiblement, le sens de l'humour noir se perd. Pierre Desproges serait sans doute miséreux, de nos jours...

Signaler Répondre

avatar
azerty084 le 05/05/2021 à 14:07

En même temps, le piercing Prince Albert est lié à Albert de Belgique et non de Monaco, quand on voit la culture du "journaliste"...

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 05/05/2021 à 13:05
Humour années 80 a écrit le 05/05/2021 à 12h25

On aurait pu entendre ça dans la bouche d'un humoriste des années 80, quand cela passait vite fait sans trop laisser de traces, mais à présent que tout est enregistré, diffusé, et dupliqué à l'infini et que tout à chacun à l'opportunité de s'offusquer pour à peu près tout, ça coince....

Ne pas accepter ce genre de propos s'appelle la décence et le respect, mais au vu de la société actuelle certains ne sont pas fournis à ce niveau.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 05/05/2021 à 13:03
Humour années 80 a écrit le 05/05/2021 à 12h25

On aurait pu entendre ça dans la bouche d'un humoriste des années 80, quand cela passait vite fait sans trop laisser de traces, mais à présent que tout est enregistré, diffusé, et dupliqué à l'infini et que tout à chacun à l'opportunité de s'offusquer pour à peu près tout, ça coince....

On voit le niveau faire une sortie pareille quel manque à tout niveau, décidément il devrait y avoir un vaccin contre les cons. Vous avez raison Pilou, Qi d'huître ces pauvres footeux.

Signaler Répondre

avatar
Viracocha le 05/05/2021 à 12:38
Julius a écrit le 05/05/2021 à 11h58

Comparé son humour d arrière salle de baby foot à Charlie hebdo c est comme s il estimait que Ronaldo est une chevre

D'un autre coté, Ronaldo est une chêvre...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 05/05/2021 à 12:31
Pilou69 a écrit le 05/05/2021 à 10h22

C'est de l'humour de footballeux.. au ras du gazon... Comme leur cerveau....

Humour ... comme toi quand tu marches sur la tête

Signaler Répondre

avatar
Humour années 80 le 05/05/2021 à 12:25

On aurait pu entendre ça dans la bouche d'un humoriste des années 80, quand cela passait vite fait sans trop laisser de traces, mais à présent que tout est enregistré, diffusé, et dupliqué à l'infini et que tout à chacun à l'opportunité de s'offusquer pour à peu près tout, ça coince....

Signaler Répondre

avatar
Taupasse le 05/05/2021 à 12:19

Ça ose tout ! c' est à ça qu'on les reconnait ! Malheureusement et comme pour beaucoup d' autres médias, ça fait vendre du papier.... quelle époque ! Ohé ! Les décideurs et éditorialistes honnêtes , un peu de courage pour réagir fermement à ce genre de débilité bien trop répandue.

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 05/05/2021 à 12:16

nauséabonde ,

Signaler Répondre

avatar
Bonjour . le 05/05/2021 à 12:02

Même pas drôle..

Signaler Répondre

avatar
Julius le 05/05/2021 à 11:58

Comparé son humour d arrière salle de baby foot à Charlie hebdo c est comme s il estimait que Ronaldo est une chevre

Signaler Répondre

avatar
malin le 05/05/2021 à 10:50
Pilou69 a écrit le 05/05/2021 à 10h22

C'est de l'humour de footballeux.. au ras du gazon... Comme leur cerveau....

Un peu de respect pour les défunts et leur famille éprouvée

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 05/05/2021 à 10:22

C'est de l'humour de footballeux.. au ras du gazon... Comme leur cerveau....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.