Il avait écrasé sa femme à Vénissieux : le mari violent jugé devant les Assises du Rhône ce jeudi

Il avait écrasé sa femme à Vénissieux : le mari violent jugé devant les Assises du Rhône ce jeudi
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme de 46 ans est jugé ce jeudi devant les Assises du Rhône pour meurtre sur conjoint.

Ce chauffeur routier est accusé d'avoir volontairement écrasé sa femme, en juillet 2019. Les faits s'étaient déroulés devant l'entreprise où travaillait la victime, dans une zone industrielle de Vénissieux.

L'accusé avait foncé sur sa compagne, l'écrasant contre un mur puis lui roulant dessus à plusieurs reprises. Le drame avait été filmé par les caméras de vidéo-surveillance du parking.

L'enquête montrera que le mari violent avait été placé sous contrôle judiciaire quelques jours plus tôt.

Il risque désormais la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict sera rendu vendredi.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JohnRendBeau le 20/05/2021 à 13:36

"le mari violent avait été placé sous contrôle judiciaire" on en conclu donc bien que le contrôle judiciaire ne sert a rien, ne protège personne et que cette personne aurait du etre enfermé = sa femme serait toujours en vie aujourd'hui.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 20/05/2021 à 09:09

Il risque désormais la réclusion criminelle à perpétuité, c'est une bonne base comme peine planché !!!

Signaler Répondre

avatar
nerf à vif le 20/05/2021 à 08:57
Jolie Môme a écrit le 20/05/2021 à 06h59

Comment peut-on commaitre de tels actes ?
La perpétuité dans un trou noir , j'espère pour ce monstre . J.M

une provocation, suivi d'une crise de nerf suffit pour faire exploser des personnes à vif

Signaler Répondre

avatar
Axelle2 le 20/05/2021 à 08:52

Comme pour Axelle Dorier, dans 2 mois il dépose sa première demande de remise en liberté..
Tout est possible avec cette justice laxiste..

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 20/05/2021 à 08:14

Comme toutes les perpétuités, 30 ans max.... à moins que enfin, peut-être, la justice fasse à l'avenir correctement son boulot.

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 20/05/2021 à 06:59

Comment peut-on commaitre de tels actes ?
La perpétuité dans un trou noir , j'espère pour ce monstre . J.M

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.