Lyon : les salles de la Cité de la Gastronomie ouvertes gratuitement au public

Lyon : les salles de la Cité de la Gastronomie ouvertes gratuitement au public
Photo d'illustration - LyonMag

Le projet de la Cité internationale de la Gastronomie, dans l’Hôtel-Dieu à Lyon, aura été un véritable échec.

La fréquentation très basse, et un prix d’entrée excessif, avait eu raison de ce qui devait faire briller la gastronomie lyonnaise. 

Pour tenter de réconcilier les habitants, et les touristes, avec les lieux, la Métropole de Lyon a décidé d’ouvrir les salles patrimoniales de l’ancienne Cité Internationale de la Gastronomie pour des visites. Il faudra se rendre sur place chaque premier dimanche du mois, à partir de ce weekend, de 10h à 19h.

Dans un communiqué, Jérémy Camus, président du Fonds de Dotation de la Cité Internationale de la Gastronomie indique que "dans ce premier temps de réouverture de la Cité Internationale de la Gastronomie, nous souhaitons multiplier les rencontres et les événements dans ce lieu, entre habitants, acteurs du territoire et mécènes du projet. Je suis heureux que dès dimanche, les habitantes et habitants du Grand Lyon puissent redécouvrir ces espaces patrimoniaux exceptionnels".

La Métropole précise également que la construction du projet de la Cité Internationale de la Gastronomie "nouvelle version" est en cours et fera "l’objet d’une communication à la rentrée prochaine".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le GaGa le 04/06/2021 à 23:39
Calahann a écrit le 04/06/2021 à 14h25

Qui peut être vraiment intéressé par cette Cité de la Gastronomie à part une très très petite minorité ?

Tous ceux qui ne vont pas au fast food, ça vous parle?

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 04/06/2021 à 23:37
Aboukam. a écrit le 04/06/2021 à 17h57

Pourquoi avoir vendu cette hôpital du peuple a un groupe privé ?
Tout le monde se révolte lorsqu’il y’a le projet de transformer une église en salle de co working mais là c’est la même chose, voire pire (plus de gens vont à l’hôpital que à l’église), et on a laisser faire ?

Au moment de la vente vous n’aviez qu’à faire des dons...à moins que vous comptiez sur les impôts des autres !
Trop facile de pleurer et donner des leçons après...

Signaler Répondre

avatar
Cassandre le 04/06/2021 à 18:14

Cela ne fera pas oublier le musée des Hospices civils de Lyon qui occupait cet emplacement, (l'un des trois musées français d'histoire de la médecine avec celui de hôtel-Dieu de Rouen et celui de l'Assistance publique de Paris) lamentablement fermé par la satrapie précédente. C'est à la fois navrant et honteux.

Signaler Répondre

avatar
Solexine le 04/06/2021 à 18:06

On pourra recommencer à venir pour visiter, mais.... Comme dit guignol à gnafron:"faudra apporter son manger".... Hi, hi, hi

Signaler Répondre

avatar
Aboukam. le 04/06/2021 à 17:57

Pourquoi avoir vendu cette hôpital du peuple a un groupe privé ?
Tout le monde se révolte lorsqu’il y’a le projet de transformer une église en salle de co working mais là c’est la même chose, voire pire (plus de gens vont à l’hôpital que à l’église), et on a laisser faire ?

Signaler Répondre

avatar
coloncoler le 04/06/2021 à 17:43

A mettre au débit de l'ancien colon, celui qui a bradé notre patrimoine séculaire pour une bouchée de .... pain, et bouchée qui est restée en travers de la gorge de chaque lyonnais !!

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 04/06/2021 à 17:30

Vite vite profitez en avant fermeture définitive de ce gouffre financier comme il en existe beaucoup un peu partout en France ....

Signaler Répondre

avatar
Venez vite ,ça va pas durer le 04/06/2021 à 16:55

Venez sans masque et avant d aller vous faire vacciner comme cela on pourra faire une chanson : C'est la nouuuvellle vague ...

Signaler Répondre

avatar
Zem le 04/06/2021 à 16:42

La France est devenu le pays de la mal bouffe.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 04/06/2021 à 14:25

Qui peut être vraiment intéressé par cette Cité de la Gastronomie à part une très très petite minorité ?

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 04/06/2021 à 13:47

Nouvelle version ? J'ai déjà envie d'un petit repas à 450€... (par personne of course).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.