Près de Lyon : un collégien se fait violenter par un père et son fils en allant prendre son bus

Près de Lyon : un collégien se fait violenter par un père et son fils en allant prendre son bus
DR

Les faits ont eu lieu mardi dernier à L'Arbresle.

C'est une nouvelle scène de violence terrible qui s'est déroulée aux abords du collège des Quatre Vents à L'Arbresle. Alors qu'il prenait la direction de son bus, un collégien de 14 ans a été violenté et agressé par deux individus, un père de famille de 58 ans et son fils de 26 ans. Selon les informations du Progrès, le plus jeunes des deux aurait voulu venger son petit frère qui aurait été frappé par le collégien.

Une expédition punitive violente. Le fils a sorti un revolver à plomb avant de le pointer sur le front du collégien. Il l'a frappé, le père également. Le jeune collégien a obtenu 8 jours d'ITT après cette scène ultra-violente.

Les deux individus ont eux été interpellés à leur domicile de L'Arbresle. Ils ont été jugés en comparution immédiate ce vendredi et ont écopé d'une peine de 30 mois de prison, dont 10 avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve, toujours selon le quotidien régional.
 

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Stéph nini le 14/06/2021 à 18:37
Misère... a écrit le 14/06/2021 à 07h46

Et c'est qui le grand perdant de l'histoire qui a un père et un frère en tôle pour avoir voulut le "défendre"?

Bonjour l'ambiance familliale, j'ose même pas imaginer !

Faire justice soi même à ses conséquences, il fallait y penser avant, à croire que ce n'est pas donné à tout le monde.

Défendre qui ??? Le fils de l agresseur avait menti, il n a jamais été harcèler c'est lui qui emmerdait les autres élèves, même le personnel du collège n en pouvait plus !!

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 14/06/2021 à 09:02

Enfin justice des deux côtés

Signaler Répondre

avatar
ça continue.... le 14/06/2021 à 08:20

L'horreur au quotidien... Celle qui ne serait qu'un "ressenti" parait-il...

Signaler Répondre

avatar
EAÏ le 14/06/2021 à 08:04
Stéph nini a écrit le 14/06/2021 à 06h51

Le collégien sais fait tabassé au poing américain, ils ont mis le revolver sur la tempe et l agresseur de 58 ans a demandé à l ado d ouvrir la bouche pour mettre le revolver dedans. L ado a eu un gros choque psychologique

ça fait penser à une série sur la 2 ...

Signaler Répondre

avatar
Teug56 le 14/06/2021 à 07:51
Lagazet a écrit le 14/06/2021 à 07h40

Si nos ex truands des années 60 voyaient ça ? eux qui avaient le code de l honneur revenaient, les voyous des cités ne feraient pas leur loi.. mais voilà ça c'était avant..

Hahahah tu racontes n'importe quoi toi

Signaler Répondre

avatar
Misère... le 14/06/2021 à 07:46

Et c'est qui le grand perdant de l'histoire qui a un père et un frère en tôle pour avoir voulut le "défendre"?

Bonjour l'ambiance familliale, j'ose même pas imaginer !

Faire justice soi même à ses conséquences, il fallait y penser avant, à croire que ce n'est pas donné à tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 14/06/2021 à 07:40

Si nos ex truands des années 60 voyaient ça ? eux qui avaient le code de l honneur revenaient, les voyous des cités ne feraient pas leur loi.. mais voilà ça c'était avant..

Signaler Répondre

avatar
Stéph nini le 14/06/2021 à 06:51
pode a écrit le 13/06/2021 à 20h41

30 mois de prison pour 8 jours d'ITT, personne ne hurle à la justice laxiste pour une fois !
mais je ne comprends pas du tout votre post : les coupables ont été punis, contrairement à ce que vous semblez dire... à moins que l'ado de 14 ans attaqué par deux adultes ne soit l'agresseur selon vous ?

Le collégien sais fait tabassé au poing américain, ils ont mis le revolver sur la tempe et l agresseur de 58 ans a demandé à l ado d ouvrir la bouche pour mettre le revolver dedans. L ado a eu un gros choque psychologique

Signaler Répondre

avatar
Stéph nini le 14/06/2021 à 06:43

Bonjour le collégien ne violentait pas le petit frère.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/06/2021 à 22:49
pode a écrit le 13/06/2021 à 20h41

30 mois de prison pour 8 jours d'ITT, personne ne hurle à la justice laxiste pour une fois !
mais je ne comprends pas du tout votre post : les coupables ont été punis, contrairement à ce que vous semblez dire... à moins que l'ado de 14 ans attaqué par deux adultes ne soit l'agresseur selon vous ?

C'est pas tant la peine qui est importante, c'est juste une peine appropriée qui reste efficace.
On n'envoie pas des mesures punitives disproportionnées aussi , sous principed'un règlement de comptes. Par ailleurs, nul n'est sensé aussi faire sa propre loi !

Signaler Répondre

avatar
pode le 13/06/2021 à 20:41
8 jours ??? a écrit le 13/06/2021 à 17h58

8 jours pour se remettre d'un pistolet posé sur le front ?????.....

Société de merde où les juges se soucient toujours plus des coupables que des victimes !!!

30 mois de prison pour 8 jours d'ITT, personne ne hurle à la justice laxiste pour une fois !
mais je ne comprends pas du tout votre post : les coupables ont été punis, contrairement à ce que vous semblez dire... à moins que l'ado de 14 ans attaqué par deux adultes ne soit l'agresseur selon vous ?

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/06/2021 à 20:38

À croire que le gamin de 14 ans ressemblait à Sébastien Chabal !
Dans la famille Minable, je veux le Père et le Fils aîné !

Signaler Répondre

avatar
Vie ma vie de débilos le 13/06/2021 à 19:57

Hahaha entre les mères de familles qui vont au commissariat caillasser les flics parce qu'ils ont contrôlé leurs progénitures et maintenant les pères de famille qui vont avec leurs propres fils agresser des mômes de 14ans au revolver... bonjour le pays de cassos!!!

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 13/06/2021 à 19:37
Mouhaha01 a écrit le 13/06/2021 à 18h43

58 et 26 ans pour aller tabasser menacer avec arme un mome de 14 ans ? Si a chaque dispute entre gamins les parents se transforment en justiciers on est dans un pays complètement déboussolé et à cran, le résultat de décennies de laxisme et de pas de vagues, sauf que bientôt un tsunami qui nous submergera tous :-(

Lamentable et tellement lâche, une honte pour ces deux adultes. La justice a bien œuvré, c'est bien.

Signaler Répondre

avatar
Je les comprends le 13/06/2021 à 19:06

Les équipes éducatives ne protègent pas nos gosses. Faut bien que les bullies se fassent remettre à leurs places et empêcher que nos gosses aillent à l'école la peur au ventre
Combien de collégiens poussés au suicide par des gros lourds plus forts physiquement qui harcèlent, racket, un jeune ???

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha01 le 13/06/2021 à 18:43

58 et 26 ans pour aller tabasser menacer avec arme un mome de 14 ans ? Si a chaque dispute entre gamins les parents se transforment en justiciers on est dans un pays complètement déboussolé et à cran, le résultat de décennies de laxisme et de pas de vagues, sauf que bientôt un tsunami qui nous submergera tous :-(

Signaler Répondre

avatar
Lizajane le 13/06/2021 à 18:07

L'article incomplet qui ne précise pas si il y a eu mandat de dépôt !! ...Ce qui pour moi serait une bonne décision.

Signaler Répondre

avatar
0380208653 le 13/06/2021 à 17:59

Le poids de la différence sans doute....

Signaler Répondre

avatar
8 jours ??? le 13/06/2021 à 17:58

8 jours pour se remettre d'un pistolet posé sur le front ?????.....

Société de merde où les juges se soucient toujours plus des coupables que des victimes !!!

Signaler Répondre

avatar
Victimisation ? le 13/06/2021 à 17:51
Surtout pas de vague ... a écrit le 13/06/2021 à 17h23

C’est tellement inutile, tout le monde aura compris... Le père, le fils, une arme. On les reconnaît les courageux, qui ont plaidé les victimes face au juge...

Pourquoi ? C’est des militants RN ? Pour jouer les victimes c’est les meilleurs je vous l’assures , je parle en connaissance de cause.

Signaler Répondre

avatar
Surtout pas de vague ... le 13/06/2021 à 17:23

C’est tellement inutile, tout le monde aura compris... Le père, le fils, une arme. On les reconnaît les courageux, qui ont plaidé les victimes face au juge...

Signaler Répondre

avatar
Aboukam13h20 le 13/06/2021 à 17:22

Quel scandale ces 8 jours d'ITT. Continuons d'ignorer les séquelles psychologiques que ces horreurs font subir. Si le jeune développe une phobie scolaire derrière et décroche, ça devrait peser bien plus lourd devant la justice. Courage au petit qui a eu affaire à des lâches.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.