Démocratie à Lyon : l’épineuse soirée "agora" de Grégory Doucet avec les habitants de la Guillotière

Démocratie à Lyon : l’épineuse soirée "agora" de Grégory Doucet avec les habitants de la Guillotière
Grégory Doucet sur la scène du palais de la Mutualité ce mercredi soir - LyonMag

Grégory Doucet s’est prêté à un exercice périlleux ce mercredi soir en participant à une réunion/débat pour "mieux vivre ensemble place du Pont",  dans le 3e arrondissement de Lyon.

Le palais de la Mutualité a abrité la première véritable rencontre entre le maire de Lyon et 200 de ses administrés, et l’ambiance était particulière. Il était accompagné de Fanny Dubot (maire du 7e arrondissement), de Véronique Dubois-Bertrand (maire du 3e arrondissement) et de Béatrice Vessiller (vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme) pour restituer aux habitants les idées découlant de neuf ateliers participatifs depuis le mois de janvier.

Mais peu après les premières déclarations de Grégory Doucet, on sentait déjà dans les esprits de chacun l’impatience monter. Beaucoup de personnes dans les gradins voulaient couper court au monologue théorique du maire pour discuter avec lui de sujets concrets. Au sein de l’audience, deux "camps" s’affrontaient ou se complétaient : ceux plaçant les questions de sécurité en priorité, et ceux voulant une politique sociale beaucoup plus forte autour de la place Gabriel-Péri.

"La réalité, c’est qu’on n’en peut plus", a lancé un habitant/commerçant visiblement déçu du manque d’actions concrètes annoncées par le maire. L’instant a été capté par LyonMag, la vidéo est à retrouver sur notre compte Twitter.

Cette intervention s’est érigée en symbole du ressenti général du public. Ici était dénoncé un certain autisme politique des décideurs passés ou présents. Dans sa réponse, Grégory Doucet est resté très calme et a assuré au désespéré qu’il avait conscience de sa souffrance. Malgré l’usage de ses périphrases habituelles, l’édile a plutôt bien su gérer la situation pour que le débat se poursuive.

Mais la brèche était ouverte et le public est passé de passif à actif. Toujours dans la politesse et en étant au maximum constructifs, plusieurs habitants de la Guillotière ont pris la parole. On assistait là à un exercice démocratique direct, comme nos ancêtres grecques savaient le faire lors des agoras. 

Tout n’a peut-être pas été parfait, mais il faut souligner le caractère inédit de l’événement. En fin de soirée, les participants analysaient à chaud les deux heures passées en compagnie de leurs élus locaux. "On n’a pas été déçu", s’est réjoui un couple de personnes âgées habitant le quartier depuis des dizaines d’années. "Au fur et à mesure que la séance avançait, on a trouvé qu’on était de plus en plus dans le coup", ont-ils poursuivi. 

Tous ont également salué la performance du maître de cérémonie qui a assumé la lourde tâche de médiateur. Dans un contexte aussi tendu, il faut lui reconnaître un courage certain.

"Courageux", c’est un qualificatif qui a aussi servi à désigner Grégory Doucet. Beaucoup pensaient que l’élu allait user de sa "langue de bois". Mis à part en tout début de soirée, il n’en fut rien.

Alors certes la forme de l’exercice a convaincu beaucoup de monde. Mais à l’image de Nathalie Balmat, représentante de "La Guillotière en colère", et de plusieurs membres de "La Guillotière n’est pas à vendre", on attend surtout des actions et des mesures concrètes qui auront un véritable impact sur la vie des locaux. "Il ne s’agissait que de paroles", a-t-on conclu.

Premier pas vers une véritable démocratie ou simple manoeuvre pour calmer les esprits ? Il reviendra aux habitants de trancher dans les prochains mois sur l’utilité de cette réunion.

N.B. : cet article traite du déroulé de la soirée et relate un exercice démocratique presque inédit entre Rhône et Saône. Pour prendre connaissance du plan d’action de la mairie de Lyon issu des ateliers participatifs "pour mieux vivre ensemble place du Pont", LyonMag vous propose un deuxième article complémentaire.

L.M.

31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yo le 01/07/2021 à 19:50

A la fin de la réunion, ont ils communié en partageant le quinoa ?

Signaler Répondre

avatar
Plus facile que de savoir réfléchir le 01/07/2021 à 19:40
Vive l’abstention ! Sauf si ! a écrit le 01/07/2021 à 17h15

Je suis abstentionniste comme 70/100 des français. Mais si d’aventures les écologistes étaient face a l’extrême-droite. Je me déplacerai pour VOTER contre votre idéologie démoniaque qui sent le souffre .

Si vous ne votez pas, ça devrait vous laisser le temps de vous informez au lieu de camper sur des réalités des 70's en ressortant des poncifs éculés et anachroniques...
Allez, un peu de courage... lisez, comparez, réfléchissez et revenez quand vous serez en 2021 ;-)

Signaler Répondre

avatar
Opération de manipulation pour bas de plafond... le 01/07/2021 à 19:30

Cette mascarade, ne poursuit qu'un seul objectif :

Manipuler les bas de plafond, pour contrôler et dégonfler leur juste colère.

Macron a fait la même chose avec les gilets jaune.
Ça a fonctionner.

Reste une inconnue.

Y-a-t-il plus de bas de plafond gobeurs sans cerveaux, dans les habitants en colère de ce quartier ?!

Signaler Répondre

avatar
Le trottoir oublié par Fanny le 01/07/2021 à 17:24

Et dire qu'il y'a dix ans de çà, tout le monde me passait dessus... maintenant que les gens ont peur je suis assaillis de vendeur de clopes à 5 euros.....

Signaler Répondre

avatar
Vive l’abstention ! Sauf si ! le 01/07/2021 à 17:15
Marine891 a écrit le 01/07/2021 à 13h16

Fallait voter Agnès marion du RN !

vous avez voté EELV vous n’avez que ce que vous méritez !!;

Je suis abstentionniste comme 70/100 des français. Mais si d’aventures les écologistes étaient face a l’extrême-droite. Je me déplacerai pour VOTER contre votre idéologie démoniaque qui sent le souffre .

Signaler Répondre

avatar
Marine891 le 01/07/2021 à 13:16

Fallait voter Agnès marion du RN !

vous avez voté EELV vous n’avez que ce que vous méritez !!;

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 01/07/2021 à 12:40

Pour aller au fond du sujet et l'aborder dans sa globalité : il manquait une variable majeure dans ce débat : la Justice. Aucun représentant du système judiciaire à confronter à la réalité concrètes que vivent les habitants.

Signaler Répondre

avatar
PIOLLE PRESIDENT ! le 01/07/2021 à 12:38
lol a écrit le 01/07/2021 à 11h57

TROLL aussi. Voir plus bas...

Intelligent aussi, voir plus loin

Signaler Répondre

avatar
MOL HIER le 01/07/2021 à 11:58

Je propose de créer une pièce de théâtre en plein air de toute urgence !

Signaler Répondre

avatar
lol le 01/07/2021 à 11:57
Oui MAIS a écrit le 01/07/2021 à 11h48

Allez vivre à la campagne si la ville ne vous convient pas !

TROLL aussi. Voir plus bas...

Signaler Répondre

avatar
D'un trottoir l'autre le 01/07/2021 à 11:49

Le panneau lumineux Lilligo non loin du palais de la mutualité ayant été supprimé, cette soirée "Agora" était donc particulièrement apaisée !

P.S. : et si tout le monde est rentré en zigzaguant d'un trottoir à l'autre, ce n'était pas à cause d'un abus de boisson !..

Signaler Répondre

avatar
Oui MAIS le 01/07/2021 à 11:48
**FORZA EELV ! a écrit le 01/07/2021 à 11h17

Pourquoi seulement par deux ?
Quand il n'y aura plus aucune voiture à Lyon alors plus besoin de parking ! et des espaces publics reconvertis en forêts urbaines pour le plus grand bonheur des Lyonnais qui respireront un air pur et frais sans avoir besoin de changer de trottoir !

Allez vivre à la campagne si la ville ne vous convient pas !

Signaler Répondre

avatar
**FORZA EELV ! le 01/07/2021 à 11:17
Anticiper a écrit le 01/07/2021 à 10h39

Anticipation , quand le nombre de véhicule sera divisé par 2 à lyon, pas besoin de parking ...logique !

Pourquoi seulement par deux ?
Quand il n'y aura plus aucune voiture à Lyon alors plus besoin de parking ! et des espaces publics reconvertis en forêts urbaines pour le plus grand bonheur des Lyonnais qui respireront un air pur et frais sans avoir besoin de changer de trottoir !

Signaler Répondre

avatar
Anticiper le 01/07/2021 à 10:39
le gone de Lyon a écrit le 01/07/2021 à 08h51

Honte a la Metropole EELV d’avoir du jour au lendemain decider (comme une dictature ) de supprimer 110 places de parking Quai Gailleton au detriment d’une gare de co voiturage ! D’ailleurs un comite a ete cree. EELV de plus en plus ridicule ..

Anticipation , quand le nombre de véhicule sera divisé par 2 à lyon, pas besoin de parking ...logique !

Signaler Répondre

avatar
Ilusions le 01/07/2021 à 10:24

La dure réalité d'un cycliste avec la maire du 7° Fanny Dubot qui peut encore rêver de traverser "son quartier" sans crainte!

Signaler Répondre

avatar
le gone de Lyon le 01/07/2021 à 08:51

Honte a la Metropole EELV d’avoir du jour au lendemain decider (comme une dictature ) de supprimer 110 places de parking Quai Gailleton au detriment d’une gare de co voiturage ! D’ailleurs un comite a ete cree. EELV de plus en plus ridicule ..

Signaler Répondre

avatar
Serena VDW le 01/07/2021 à 08:45

Sur les 200 présents, 187 ont soigneusement été choisis par Greg et sa troupe.

Rien de nouveau sous le soleil, la Gui est repartie pour 10 ans d'autogestion (ou dealo-bandit-autogestion)

Signaler Répondre

avatar
***FORZA EELV--- le 01/07/2021 à 08:42

Greg sera un très bon premier ministre pour Eric !

Signaler Répondre

avatar
J.F le 01/07/2021 à 08:42

J'espère que tous les braillards de Lyonmag y sont allés et ont parlé, parfaits experts politiques et économiques bien sur donc ça changera de rester bien planqué devant son écran et de pourrir ce site...

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 01/07/2021 à 08:33

Pas présent
Mais un sentiment de regard détourné .
Ne pas voir que la loi n est pas appliquée tout simplement .
Reporter la faute sur l éducation ...avec des immigrants ??
Ou des mineurs isolés .
Un triste gag

Signaler Répondre

avatar
lol le 01/07/2021 à 08:26
Elipse a écrit le 01/07/2021 à 08h05

Et vous repondrez aussi par de la demagogie ? Avec des commentaires comme ca c est plutot logique que la france decline...

Troll. Faux "electeur EELV" qui fait exprès de sortir des énormités pour encore plus vous enerver. Donc sachez le détecter et ne réagissez pas.

Signaler Répondre

avatar
Raslebol le 01/07/2021 à 08:22

Regardez le public en salle, très loin d'être représentatif de la population du quartier ....

Signaler Répondre

avatar
Elipse le 01/07/2021 à 08:05
Électeur EE.LV. a écrit le 01/07/2021 à 07h40

En 2022, lorsque nous serons aux responsabilités, nous supprimerons le ministère de l'intérieur pour le remplacer par le ministère de la fresque murale.

Et vous repondrez aussi par de la demagogie ? Avec des commentaires comme ca c est plutot logique que la france decline...

Signaler Répondre

avatar
On ne veut pas des pots de fleurs, on veut que la police fasse son boulot le 01/07/2021 à 07:42

Beaucoup de blabla!!!! On final, nous, les habitants, on veut quoi?
Que les flics dégagent les clandestins et les dealers!!!!!!!! Ils sont très visibles!!!! Les dealers squattent et vendent sous le nez de la police, et sous les caméras!!!!!!! Mais personne ne fait rien

Alors avant tout, c est une question d application de la loi!!!!!!! Pas une question d urbanisme ou de médiation, non! Il faut juste que les flics fassent leur boulot!

Le « marché de brocante clandestin »…. Quelle blague!!!! C est le festival de la recelle!!! Les manouches revendent ce qu ils ont piqué au Casino et dans les supérettes du coin!!!!!!!!!!!! Les
Clando eux revendent ce qu ils sont piqués sur les chantiers…. Et dans les magasins
Donc déjà, si la police faisait son boulot, si la PAF faisait son boulot…. Et si la justice en faisait de même, la majorité des problèmes auraient disparu!!!!!
La préfecture a porté plainte suite aux bagarres de la rue mercière
Il y a 10 ans, la mairie portait systématiquement plainte pour les tag
Et aujourd’hui…. Rien face à ce fléau !!!!! J apprécierai que la mairie montre sa détermination pour lutter contre la délinquance en portant systématiquement plainte contre les dégradations (détritus, excrément….), mais aussi les agressions et le traffic

Les zones piétonnes seront encore pire que ce qu il se passe aujourd’hui!!!!!! Il n y a qu a se balader dans le quartier! Des qu il y a une place ou un square, c est le squat des clandestins, des revendeurs de clopes et des dealers!!!!!!!!!!!!!!! Le maire se baladent la bas des fois?

Signaler Répondre

avatar
Électeur EE.LV. le 01/07/2021 à 07:40

En 2022, lorsque nous serons aux responsabilités, nous supprimerons le ministère de l'intérieur pour le remplacer par le ministère de la fresque murale.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 01/07/2021 à 07:40

Du pipeau ,que dis je de la flute yougoslave... La Guillotière quartier typique de Lyon , transformé en cour des Miracles
Le jour où tout se beau monde sera expulsé...je serais archevêque à Canterbury.... Dormez en paix ,braves gens .....Doucet vous berce ....d'illusions!

Signaler Répondre

avatar
Marre des GB le 01/07/2021 à 06:42
ald a écrit le 01/07/2021 à 00h54

les habitants n'ont pas à s'inquiéter.Le Maire va planter des arbres et des tulipes et ça va aller

Et.... ???? tu vas faire quoi , Toi ???

Signaler Répondre

avatar
Sans Famille ! Mères irresponsables ! le 01/07/2021 à 05:16

La question de la sécurité est juste une question d’éducation des enfants. Et dans notre société matriarcale ou Seule la mère toute puissante élève l’enfant roi , comment voulez vous vous en sortir ? La Famille ?elle est morte ,avec l’amour qui aller avec . Les enfants ne sont plus le fruitier de l’amour d’une femme , MAIS bien ceux des Allocations et des aides diverses, comme par exemple 3 ans de congé parental pour une mère célibataire ou qui divorce. Viola pourquoi, à peine nés, les divorces sont légions pour profiter des aides en se cachant derrière leur progéniture pour ne plus BOSSER au pays de la FEIGNANTISE . Quand des femmes enfants font des enfants ,IL ne faut pas s’étonner que la DÉLINQUANCE se multiplie et que ses Enfants n’est plus de Repères dans cette société décadente.

Signaler Répondre

avatar
Halte à la mauvaise foi le 01/07/2021 à 03:02

@ Deux camps:

A vrai dire, l'auteur de l'article écrit
"... Au sein de l’audience, deux "camps" s’affrontaient ou se complétaient... "

Vous nous faites une analyse très personnelle dans laquelle malheureusement vous oubliez le côté complémentarité des 2 camps.

Bien entendu que l'on ne peux pas faire du social sans faire de la sécurité, et inversement.

Les 2 volets sont complémentaires.

De même que l'on ne peux pas vouloir que nos élus résolvent tous nos problèmes tout en les accusant systématiquement d'en être les uniques responsables.

C'est de la mauvaise foi de votre part.

Signaler Répondre

avatar
ald le 01/07/2021 à 00:54

les habitants n'ont pas à s'inquiéter.Le Maire va planter des arbres et des tulipes et ça va aller

Signaler Répondre

avatar
Deux camps ? le 30/06/2021 à 23:46

Je ne vois pas en quoi les camps "social" et "sécurité" devraient s'opposer.

On ne peut rien faire de social si on se laisse dominer par ceux n'ayant pas le moindre intérêt à ce que l'endroit soit sécurisé, mais pour que les élus fassent en sorte que l'on passe à l'action....

Si on peut trouver l'excuse du passif de ce quartier, il suffit de regarder du côté de la place des États-Unis où la municipalité actuelle a clairement laissé se mettre en place un marché clandestin à l'instar de celui de la Guillotière, et ça, on ne peut pas le mettre sur le dos de Collomb mais bien de Doucet, alors pour attendre de lui qu'il résolve les problèmes de la Guillotière...

En résumé, audacieux exercice de com' mais qui risque d'engendrer de profondes déceptions.
Probablement pas grand chose de vraiment concret à attendre d'ici la fin du mandat.
Pas certain dès lors que l'exercice se reproduise....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.