Près de Lyon : il pointe une arme sur un médecin pour que son ami soit bien soigné

Près de Lyon : il pointe une arme sur un médecin pour que son ami soit bien soigné
Illustration - LyonMag

L’auteur des faits est une personne âgée de plus de 70 ans.

La scène s’est produit ce mardi au sein du service gériatrique de la clinique de Vaugneray près de Lyon. Il était 15h quand un homme, visiblement alcoolisé, est entré dans le cabinet d’un médecin pour le menacer avec une arme de poing.

Selon Le Progrès, il aurait ordonné au docteur de s’occuper correctement de son ami, résident du pôle pour personnes âgées. "S’il décède, je te tue", aurait-il déclaré, toujours selon le quotidien régional.

Il s’est ensuite ravisé avant de s’enfuir de l’hôpital. Plusieurs pelotons de gendarmerie ont quadrillé la zone pour retrouver l’individu. Il sera finalement interpellé à son retour à la clinique une heure plus tard. Les militaires ont retrouvé sur lui le pistolet, sans aucune munition.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pays de oufs le 06/08/2021 à 15:07
JM a écrit le 04/08/2021 à 13h17

Ah la psychiatrie, c'est tellement pratique pour fuir ses responsabilités.

Dans un pays d’irresponsables, je vois pas réellement qui est plus fous que l’autre.

Signaler Répondre

avatar
Munitions le 05/08/2021 à 20:43

La différence entre ce septuagénaire peu équilibré et les racailles de banlieue, c'est que les racailles, elles, ont des cartouches dans leurs flingues...!

Signaler Répondre

avatar
Mour le 05/08/2021 à 12:19

Encore un avec un qi de poule ...

Signaler Répondre

avatar
Stemar le 05/08/2021 à 07:29
Tonkin a écrit le 04/08/2021 à 11h30

Si son ami était dans la situation critique létale que vous décrivez, je doute qu'un médecin refuse de le soigner. Quant à la menace de tuer le médecin si son collègue meurt elle relève de la psychiatrie.

Que pensez vous du serment d hypocrate ?

Signaler Répondre

avatar
walllah'. le 04/08/2021 à 14:54
Cycy69 a écrit le 04/08/2021 à 13h35

A Vénissieux la mairie l'aurai "condamné" a un stage de tir.

S'il y avait des stages de tir gratuit à Venissieux, on aurait plus de médaille d'or aux JO

Signaler Répondre

avatar
Cycy69 le 04/08/2021 à 13:35
Dalsil a écrit le 04/08/2021 à 11h17

Ah!!il habite pas venissieux…il est excusable ,n’est ce pas?

A Vénissieux la mairie l'aurai "condamné" a un stage de tir.

Signaler Répondre

avatar
Bailando le 04/08/2021 à 13:26

C'est pas bien papy !

Signaler Répondre

avatar
JM le 04/08/2021 à 13:17
Tonkin a écrit le 04/08/2021 à 11h30

Si son ami était dans la situation critique létale que vous décrivez, je doute qu'un médecin refuse de le soigner. Quant à la menace de tuer le médecin si son collègue meurt elle relève de la psychiatrie.

Ah la psychiatrie, c'est tellement pratique pour fuir ses responsabilités.

Signaler Répondre

avatar
JohnRendBeau le 04/08/2021 à 12:44
mauvais calcul a écrit le 04/08/2021 à 08h54

Une étude a prouvé que mal parler à son médecin, diminue ses capacités cognitives et augmente les risques d'erreurs de diagnostic et d'erreurs médicales.

Je pense que n'importe qui avec une arme braquée sur soi ferai des erreurs (pris de panique) . En effet demander avec bienveillance et sans violence est souvent plus efficace.... mais ca peu le comprenne.

Signaler Répondre

avatar
Ifoyaka le 04/08/2021 à 12:41

L'alcool, la drogue ces amis qui vous veulent du mal . comprendront ils un jour que l'on peut en user mais pas en abuser. Une grand partie des problèmes que ces gens là ont de couple famille voisinage dans l'espace public est bien souvent dût à ça

Signaler Répondre

avatar
Tonkin le 04/08/2021 à 11:30
stefiber a écrit le 04/08/2021 à 10h32

Les amis, c'est important pour la vie !! Et c'est sûr que si le médecin refusait de sauver la vie de son ami, c'est compréhensible qu'il soit très en colère car il ne voulait pas qu'il meurt !! Je ne sais pas ce qu'il avait son ami, mais si il était en train de saigner très fort, ou de faire un infarctus, c'est à soigner en extrême urgence !!! Il aurait pu faire autrement que de sortir son flingue comme un cowboy du Far West !! À 75 ans, ça fait penser à un ancien militaire qui a été à la guerre et donc, sait manier les armes !

Si son ami était dans la situation critique létale que vous décrivez, je doute qu'un médecin refuse de le soigner. Quant à la menace de tuer le médecin si son collègue meurt elle relève de la psychiatrie.

Signaler Répondre

avatar
Chipotage le 04/08/2021 à 11:24
Idiot a écrit le 04/08/2021 à 11h15

On dit non-approvisionner non-armée … agneugneu….

Non d'après le Larousse "sans aucune munition" fonctionne également.

Signaler Répondre

avatar
Dalsil le 04/08/2021 à 11:17
Foxy69 a écrit le 04/08/2021 à 09h03

..sans aucune munitions..On dit sans cartouches , ou vide .

Ah!!il habite pas venissieux…il est excusable ,n’est ce pas?

Signaler Répondre

avatar
Idiot le 04/08/2021 à 11:15
STE7 a écrit le 04/08/2021 à 09h39

oui mais c'est aussi des munitions

On dit non-approvisionner non-armée … agneugneu….

Signaler Répondre

avatar
stefiber le 04/08/2021 à 10:32

Les amis, c'est important pour la vie !! Et c'est sûr que si le médecin refusait de sauver la vie de son ami, c'est compréhensible qu'il soit très en colère car il ne voulait pas qu'il meurt !! Je ne sais pas ce qu'il avait son ami, mais si il était en train de saigner très fort, ou de faire un infarctus, c'est à soigner en extrême urgence !!! Il aurait pu faire autrement que de sortir son flingue comme un cowboy du Far West !! À 75 ans, ça fait penser à un ancien militaire qui a été à la guerre et donc, sait manier les armes !

Signaler Répondre

avatar
STE7 le 04/08/2021 à 09:39
Foxy69 a écrit le 04/08/2021 à 09h03

..sans aucune munitions..On dit sans cartouches , ou vide .

oui mais c'est aussi des munitions

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 04/08/2021 à 09:32

A 75 ans ans, c'est l'HEPAD qui le guette celui-là.
Je l'ai toujours dit, la racaille en général c'est moins de 25 ans et plus de 70 ans...

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 04/08/2021 à 09:03

..sans aucune munitions..On dit sans cartouches , ou vide .

Signaler Répondre

avatar
mauvais calcul le 04/08/2021 à 08:54

Une étude a prouvé que mal parler à son médecin, diminue ses capacités cognitives et augmente les risques d'erreurs de diagnostic et d'erreurs médicales.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 04/08/2021 à 08:44

Mdr ! Papi truand .

Signaler Répondre

avatar
KIKI69 le 04/08/2021 à 08:38

Et alors... Il a juste fait une recommandation au médecin...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.