Lyon : début du procès des viols de deux jeunes femmes dans un bar à chicha

Lyon : début du procès des viols de deux jeunes femmes dans un bar à chicha
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, la justice lyonnaise va commencer à se pencher sur une affaire particulièrement sordide.  

Les faits remontent à la nuit du 4 novembre 2017, dans une chicha du quai Arloing, dans le 9e arrondissement de Lyon. A l’époque, LyonMag avait révélé que cette nuit-là, deux jeunes femmes âgées d’une vingtaine d’années avaient été violées plusieurs fois sous la menace d’une paire de ciseaux. Elles avaient également assuré avoir été obligées de consommer de la cocaïne.

Les deux victimes avaient affirmé aux enquêteurs avoir été retenues dans l’établissement durant plus de dix heures, malgré des SMS envoyés à un ami pour lui demander d’alerter la police. Mais le destinataire des messages, qui avait passé un bout de la soirée avec les deux jeunes femmes, dormait profondément. Il se réveillera finalement peu avant midi pour alerter les forces de l’ordre.

Arrivées sur place, ces dernières avaient interpellé un homme âgé de 46 ans, non sans mal. Sous l’emprise de stupéfiants, braguette ouverte d’après Le Progrès, il avait finalement été placé en garde à vue. Un autre suspect, âgé lui de 39 ans, avait aussi été arrêté par les enquêteurs.

Les deux hommes, sous contrôle judiciare, vont devoir répondre de faits de "récidive de viol avec circonstances aggravantes". Le procès, à huis clos sur demande des deux jeunes femmes, doit durer jusqu’à vendredi.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Obsession maladive le 09/09/2021 à 10:19
lyon 69 a écrit le 09/09/2021 à 10h12

Donc il faudrait que les hommes sortent en plus du QR code avec leur relevé de casier judiciaire? Pourquoi pas :-) nous ne sommes plus à un papier près et c'est dans le même principe je me protège moi et je protège les autres...

Ah chouette, lyon69 est de sortie ! L'antivaxx notoire qui vient tout ramener à ses lubies peu importe le thème de l'article !

Signaler Répondre

avatar
lyon 69 le 09/09/2021 à 10:12
Désolé je suis amoureuse a écrit le 08/09/2021 à 17h56

Il y aura toujours des hommes dégueux. N'importe quelle loi ne changera pas l'affaire
Donc OUI les femmes devraient faire attention ET choisir des hommes biens au lieu de sortir avec des racailleux

Donc il faudrait que les hommes sortent en plus du QR code avec leur relevé de casier judiciaire? Pourquoi pas :-) nous ne sommes plus à un papier près et c'est dans le même principe je me protège moi et je protège les autres...

Signaler Répondre

avatar
Chut le 09/09/2021 à 10:03
Mouhaha 0,001 a écrit le 08/09/2021 à 12h46

Un seul violeur ? Pas d’autres clients ? Ou était le responsable de ce lieux et les salariés ? Et tout ça pendant 10 heures ? Il manque des éléments non ? Toujours est-il que les violeurs comme les pédophiles sont irrécupérables et doivent être traités comme eux traitent les victimes ils ne méritent ni excuses ni mansuétude ras le bol de dégénérés :-(

Le violeur était le responsable des lieux ...!

Signaler Répondre

avatar
CGB SPENDER le 09/09/2021 à 03:51
Pseudojustice a écrit le 08/09/2021 à 11h54

Y’a pas de justice en France
Bientôt un référendum sur les arme pour que chaque citoyen français puisse ce protéger lorsqu’il n’y a pas de justice et c’est vrai y’a pas de justice en France


Vive les armes vive le référendum sur les arme

Le souci dans ce pays c'est qu'en cas de légitime défense c'est la victime qui va se retrouver en garde à vue...

Signaler Répondre

avatar
Ah, ah, ah... le 08/09/2021 à 21:46

Dans un bar à chicha !

Quelle surprise !

Signaler Répondre

avatar
... et abruti le 08/09/2021 à 19:04
Désolé je suis amoureuse a écrit le 08/09/2021 à 17h56

Il y aura toujours des hommes dégueux. N'importe quelle loi ne changera pas l'affaire
Donc OUI les femmes devraient faire attention ET choisir des hommes biens au lieu de sortir avec des racailleux

C'est trop facile de rejeter la faute sur les femmes, en plus d'être tout sauf constructif. C'est aux hommes de s'acheter une éducation. Point.
Les femmes font les choix qu'elles veulent, elles n'ont d'injonction à recevoir de personne, et certainement pas d'hommes qui n'y connaissent rien.
Par "hommes bien", vous voulez dire des hommes comme vous qui se croient au dessus des autres mais ne valent pas mieux ?

Signaler Répondre

avatar
Désolé je suis amoureuse le 08/09/2021 à 17:56
Connard ! a écrit le 08/09/2021 à 17h16

À vomir ce genre de commentaire.
Le coupable est toujours l'agresseur. Jamais la victime. Peu importe le contexte. C'est pas aux femmes de "faire attention" mais aux hommes de ne pas agresser. Combien de fois va-t-on devoir répéter ces évidences ? Stop à la culture du viol.

Il y aura toujours des hommes dégueux. N'importe quelle loi ne changera pas l'affaire
Donc OUI les femmes devraient faire attention ET choisir des hommes biens au lieu de sortir avec des racailleux

Signaler Répondre

avatar
Connard ! le 08/09/2021 à 17:16
PasDeCeMonde a écrit le 08/09/2021 à 10h44

Je suis partagé entre en remettre une couche sur ce genre d'animaux, ou dire que ces nanas n'ont rien dans le crâne pour ne pas sentir que ces types ont décidément un problème mental.

À vomir ce genre de commentaire.
Le coupable est toujours l'agresseur. Jamais la victime. Peu importe le contexte. C'est pas aux femmes de "faire attention" mais aux hommes de ne pas agresser. Combien de fois va-t-on devoir répéter ces évidences ? Stop à la culture du viol.

Signaler Répondre

avatar
Bisot le 08/09/2021 à 15:24

Le coefficient de nuisance de ces établissements est proprement ahurissant, a croire que tout le monde touche...

Signaler Répondre

avatar
Tiens, tiens, tiens.. le 08/09/2021 à 13:52

"Dans un bar à chicha".

Rien à dire de plus.

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 08/09/2021 à 13:32
Mouhaha 0,001 a écrit le 08/09/2021 à 12h46

Un seul violeur ? Pas d’autres clients ? Ou était le responsable de ce lieux et les salariés ? Et tout ça pendant 10 heures ? Il manque des éléments non ? Toujours est-il que les violeurs comme les pédophiles sont irrécupérables et doivent être traités comme eux traitent les victimes ils ne méritent ni excuses ni mansuétude ras le bol de dégénérés :-(

Entièrement d'accord.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 08/09/2021 à 12:46

Un seul violeur ? Pas d’autres clients ? Ou était le responsable de ce lieux et les salariés ? Et tout ça pendant 10 heures ? Il manque des éléments non ? Toujours est-il que les violeurs comme les pédophiles sont irrécupérables et doivent être traités comme eux traitent les victimes ils ne méritent ni excuses ni mansuétude ras le bol de dégénérés :-(

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 08/09/2021 à 12:06

File au Texas , tu auras le droit d'avoir la Bible dans la main droite et le fusil dans la main gauche !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 08/09/2021 à 12:03
walllah'. a écrit le 08/09/2021 à 11h45

Pas besoin de censurer l'identité des coupables, on a deviné.
Il pourront re-récidiver dans 2-3 ans.

Arrête la drogue Mme Irma !

Signaler Répondre

avatar
Pseudojustice le 08/09/2021 à 11:54

Y’a pas de justice en France
Bientôt un référendum sur les arme pour que chaque citoyen français puisse ce protéger lorsqu’il n’y a pas de justice et c’est vrai y’a pas de justice en France


Vive les armes vive le référendum sur les arme

Signaler Répondre

avatar
walllah'. le 08/09/2021 à 11:45

Pas besoin de censurer l'identité des coupables, on a deviné.
Il pourront re-récidiver dans 2-3 ans.

Signaler Répondre

avatar
Lyyyyooonnnnn le 08/09/2021 à 11:39

« récidive de viol avec circonstances aggravantes » => ils sont actuellement sous « contrôle judiciaire ». Pourquoi ne sont-ils pas plutôt en détention provisoire ???? Cette justice fait vraiment peine !!

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 08/09/2021 à 11:02

Récidivistes... Sont ils humains ?

Signaler Répondre

avatar
Scandale le 08/09/2021 à 10:55

Qu est ce qui justifie un procès 4 ans après? Pourquoi pas plutôt? Les faits parlent d eux même, non?
On apprendra que ces multirécidivistes, sous contrôle judiciaire, n iront jamais en prison!!!!!

Les victimes restent marquées à vie, et risqueront de recroiser leurs tortionnaires dans la rue, libres

Je suis vraiment très curieux de voir la sentence du juge, mais je ne fais pas trop d illusion

Signaler Répondre

avatar
Maxine781 le 08/09/2021 à 10:53

Ça mérite 15 ans de prison minimum ! Mais dans les faits ils font prendre 5 ou 6 ans et ressortiront avec les remises de peine au bout de 3 ou 4 ans…

Signaler Répondre

avatar
PasDeCeMonde le 08/09/2021 à 10:44

Je suis partagé entre en remettre une couche sur ce genre d'animaux, ou dire que ces nanas n'ont rien dans le crâne pour ne pas sentir que ces types ont décidément un problème mental.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.