Le personnel soignant appelé à la mobilisation mardi à Lyon

Le personnel soignant appelé à la mobilisation mardi à Lyon
photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est un mouvement national qui va trouver écho à Lyon.

Le personnel soignant est appelé à faire grève mardi pour dénoncer, notamment, l'obligation vaccinale du personnel et la mise en place du pass sanitaire. Selon la CGT, FO et Sud, cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" : "Partout, nous manquons de personnels, des lits continuent à être fermés même en réa", indique l'intersyndicale dans un communiqué.

Les grévistes demanderont également l'arrêt des fermetures de lits et de places, des budgets à la hauteur des besoins mais aussi la création de 400 000 postes pérennes.

Des rassemblements seront organisés devant chaque établissement hospitalier mardi matin, avant une manifestation générale à partir de 13h devant l'ARS à Lyon.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sandek le 10/09/2021 à 06:38
10 ans et demi a écrit le 10/09/2021 à 05h46

C’est ça le problème : rien à carrer des valeurs morales et règles de vie en société, le politique. Je profite des bénéfices du collectif mais je refuse les devoirs que j’ai vis à vis de lui. C’est en temps de crise qu’on voit réellement sur qui on peut compter.
Votre commentaire est éclairant sur votre degré de réflexion et de maturité. Dans un monde totalement privatisé, vous direz toujours « rien à carrer de la politique… Mais heu, j’comprends pas ce qui s’est passé : pourquoi je crève la gueule ouverte, pourquoi toute ma protection sociale a régressé ?? Ouiiiiin »
Bah quoi, vous serez liiiiiibre, à condition d’avoir le pognon.
De la peau de soce devant les yeux…

Toute ma vie la société a pu compter sur moi
Risquer ma vie au boulot , payer mes impôts , jamais malade , jeune sous les drapeaux ( et pas 10 mois) , jamais de travail au black , pas de casier , 8 mois de chômage passé en formation payée par mes droits .....ect
et maintenant je dois me faire injecter un produit toujours en phase d'essais pour sauver CETTE société , sans valeurs sinon le pognon , suite aux conseils des médecins dealers financés par les labos depuis des décennies .
Mais ne vous inquiétez pas je reste isolé et applique les G;Barrières x 15
Bon courage

Signaler Répondre

avatar
10 ans et demi le 10/09/2021 à 05:46
lyon 69 a écrit le 09/09/2021 à 10h09

nous en avons rien à carré de la politique. On veut le libre choix de se vacciner. Trop difficile à comprendre?

C’est ça le problème : rien à carrer des valeurs morales et règles de vie en société, le politique. Je profite des bénéfices du collectif mais je refuse les devoirs que j’ai vis à vis de lui. C’est en temps de crise qu’on voit réellement sur qui on peut compter.
Votre commentaire est éclairant sur votre degré de réflexion et de maturité. Dans un monde totalement privatisé, vous direz toujours « rien à carrer de la politique… Mais heu, j’comprends pas ce qui s’est passé : pourquoi je crève la gueule ouverte, pourquoi toute ma protection sociale a régressé ?? Ouiiiiin »
Bah quoi, vous serez liiiiiibre, à condition d’avoir le pognon.
De la peau de soce devant les yeux…

Signaler Répondre

avatar
Oui MAIS le 09/09/2021 à 11:45

A lire le programme c'est une manifestation qui mélange tout. salaire,vaccination nombre de lits etc etc etc. Bref de la bouillie pour une piqûre.

Signaler Répondre

avatar
lyon 69 le 09/09/2021 à 11:21
Nawak a écrit le 09/09/2021 à 10h14

Trop difficile à justifier lorsqu'on est soignant ou qu'on travaille dans un établissement de santé auprès de patients fragiles, surtout.

Jusqu'à cette histoire de vaccin les hôpitaux n'étaient pas des cluster bizarrement il faut vacciner ce sont devenus des cluster. L'idée de mettre en place des hôpitaux extérieurs a été donnée mais pas forcément mise en place donc on peut penser que les personnes à l'hôpital pour diverses raisons ne sont pas si fragiles...

Signaler Répondre

avatar
Nawak le 09/09/2021 à 10:14
lyon 69 a écrit le 09/09/2021 à 10h09

nous en avons rien à carré de la politique. On veut le libre choix de se vacciner. Trop difficile à comprendre?

Trop difficile à justifier lorsqu'on est soignant ou qu'on travaille dans un établissement de santé auprès de patients fragiles, surtout.

Signaler Répondre

avatar
lyon 69 le 09/09/2021 à 10:09
Les syndicats achèvent la gauche a écrit le 09/09/2021 à 05h09

Les antivax organisent désormais le naufrage de la lutte anti libérale / capitaliste, avec la complicité des syndicats en pleine confusion politique. Les historiens et politologues se pencheront sur cette période en tant que victoire du libéralisme sur les esprits et fin de la gauche.

nous en avons rien à carré de la politique. On veut le libre choix de se vacciner. Trop difficile à comprendre?

Signaler Répondre

avatar
Hoppla... le 09/09/2021 à 10:08
Cookie 01 a écrit le 09/09/2021 à 05h36

Le vaccin ne vous empêche pas d'être contaminé ni contaminant ! Quand vous aurez compris ça le débat sur l'obligation vaccinal et la passoire sanitaire aura bien avancé.
Personnellement je suis infirmier diplômé d'état, j'ai démissionné...

Le vaccin n'est pas parfait mais réduit grandement la contagiosité d'une personne qui serait quand-même infectée et donc la circulation du virus... exactement ce qu'il convient de faire finalement non ?

Signaler Répondre

avatar
WhiteBike le 09/09/2021 à 08:45
Pépére a écrit le 09/09/2021 à 07h07

Comme peut l'être un vacciné de la grippe ou de la rougeole,... On a très bien compris vos propos sur le vaccin, mais si vous continuez de nier les avantages également c'est que votre démission est la bienvenue.
Pour démissionner vous deviez adorer être infirmier, allez donc travailler l'usine en 3x8, vous comprendrez qu'un petit vaccin n'est rien pour garder son travail.

Chacun ses convictions ... il y en a qui balance ses collègues pour garder leur job ou plus...
Sinon entre une place de bras de production (niveau études ?) à l'usine en 3x8 et la responsabilité (travail et devant la justice) d'un soignant autonome (3 ,5 ans d'études péchus , disons que quand un médecin parle technic il faut comprendre) en 3x8 , 2x8 ou exclusivement de nuit ..et week end , la comparaison n'est pas possible mais bon vous pouvez essayer le concours

Signaler Répondre

avatar
Pépére le 09/09/2021 à 07:07
Cookie 01 a écrit le 09/09/2021 à 05h36

Le vaccin ne vous empêche pas d'être contaminé ni contaminant ! Quand vous aurez compris ça le débat sur l'obligation vaccinal et la passoire sanitaire aura bien avancé.
Personnellement je suis infirmier diplômé d'état, j'ai démissionné...

Comme peut l'être un vacciné de la grippe ou de la rougeole,... On a très bien compris vos propos sur le vaccin, mais si vous continuez de nier les avantages également c'est que votre démission est la bienvenue.
Pour démissionner vous deviez adorer être infirmier, allez donc travailler l'usine en 3x8, vous comprendrez qu'un petit vaccin n'est rien pour garder son travail.

Signaler Répondre

avatar
Greenbike le 09/09/2021 à 05:42
Mouhaha 0,001 a écrit le 08/09/2021 à 19h08

« pour dénoncer, notamment, l'obligation vaccinale du personnel et la mise en place du pass sanitaire. Selon la CGT, FO et Sud, cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" En Fait c’est quoi la revendication réellement ? La fermeture des lits ou les vaccins ! Vous avez le DROIT de ne pas être vacciné, vous avez le DEVOIR de protéger les malades, ou placent ils le curseur ? La science vs la croyance ? Je trouve ignoble en période de pandémie avec 120 000 morts que des gens censés avoir un cursus scientifique puissent avoir un tel comportement :-(

"le DEVOIR de protéger les malades" .. si vous voulez mais si les moyens et le salaire ne suivent pas , ils iront voir ailleurs (comme les infirmier(es)) et ils iront chercher du personnel à l'autre bout du monde .
Ils ne trouvent plus personne dans les domaines vitaux pour la nation ...Police , armée , hosto , éducation etc .. donc parfois faut lâcher le bâton et donner un peu mais bon ce n'est pas la politique du néo libéralisme

Signaler Répondre

avatar
Cookie 01 le 09/09/2021 à 05:36
Mouhaha 0,001 a écrit le 08/09/2021 à 19h08

« pour dénoncer, notamment, l'obligation vaccinale du personnel et la mise en place du pass sanitaire. Selon la CGT, FO et Sud, cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" En Fait c’est quoi la revendication réellement ? La fermeture des lits ou les vaccins ! Vous avez le DROIT de ne pas être vacciné, vous avez le DEVOIR de protéger les malades, ou placent ils le curseur ? La science vs la croyance ? Je trouve ignoble en période de pandémie avec 120 000 morts que des gens censés avoir un cursus scientifique puissent avoir un tel comportement :-(

Le vaccin ne vous empêche pas d'être contaminé ni contaminant ! Quand vous aurez compris ça le débat sur l'obligation vaccinal et la passoire sanitaire aura bien avancé.
Personnellement je suis infirmier diplômé d'état, j'ai démissionné...

Signaler Répondre

avatar
Les syndicats achèvent la gauche le 09/09/2021 à 05:09

Les antivax organisent désormais le naufrage de la lutte anti libérale / capitaliste, avec la complicité des syndicats en pleine confusion politique. Les historiens et politologues se pencheront sur cette période en tant que victoire du libéralisme sur les esprits et fin de la gauche.

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 08/09/2021 à 21:40
Mouhaha 0,001 a écrit le 08/09/2021 à 19h08

« pour dénoncer, notamment, l'obligation vaccinale du personnel et la mise en place du pass sanitaire. Selon la CGT, FO et Sud, cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" En Fait c’est quoi la revendication réellement ? La fermeture des lits ou les vaccins ! Vous avez le DROIT de ne pas être vacciné, vous avez le DEVOIR de protéger les malades, ou placent ils le curseur ? La science vs la croyance ? Je trouve ignoble en période de pandémie avec 120 000 morts que des gens censés avoir un cursus scientifique puissent avoir un tel comportement :-(

Ça paraît clair pourtant ! Des moyens pour eux et pour les hôpitaux. On a un gouvernement qui choisit de diminuer les budgets et d'augmenter celui des laboratoires, de privilégier les vaccinés même s'ils sont malades. Il faut parfois un signal fort pour revenir à plus de cohérence.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 08/09/2021 à 19:08

« pour dénoncer, notamment, l'obligation vaccinale du personnel et la mise en place du pass sanitaire. Selon la CGT, FO et Sud, cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" En Fait c’est quoi la revendication réellement ? La fermeture des lits ou les vaccins ! Vous avez le DROIT de ne pas être vacciné, vous avez le DEVOIR de protéger les malades, ou placent ils le curseur ? La science vs la croyance ? Je trouve ignoble en période de pandémie avec 120 000 morts que des gens censés avoir un cursus scientifique puissent avoir un tel comportement :-(

Signaler Répondre

avatar
Bolcho ! le 08/09/2021 à 17:38

Comme à l'époque bolchévique les médecins conduisant des tramways !

Signaler Répondre

avatar
Syndicats dans l urgence le 08/09/2021 à 16:58

Les besoins en réa commencent a décroitre .
"Tu vois, Roger on n aurait pas du faire le tierce avant de deposer le preavis : on est à la bourre"
"T inquiete pour compenser on va demander la création de quatre mille ,....non quarante m....cent quarante mille..(?)
non ! quatre cents mille poste pérenne " et Hop qui c est le plus beau ?
C'est Roger !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.