Un adolescent originaire de Lyon suspecté d'avoir violé plusieurs jeunes filles dans un pensionnat du Cantal

Un adolescent originaire de Lyon suspecté d'avoir violé plusieurs jeunes filles dans un pensionnat du Cantal
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un adolescent de 17 ans, originaire de Lyon, est soupçonné d'avoir violé quatre jeunes filles, dans un pensionnat de Saint-Flour dans le Cantal.

Selon le parquet de Clermont-Ferrand, les faits auraient duré pendant un an et demi et les adolescentes étaient âgées de 15 à 16 ans. D'autres potentielles victimes sont en cours d'identification.

L'agresseur présumé, qui a été mis en examen mercredi soir pour viols et agressions sexuelles, aurait menacé les jeunes filles de ternir leur réputation pour obtenir des faveurs. Selon le Parquet, ce jeune de 17 ans "est dans un demi-déni et reconnait qu'elles n'étaient peut-être pas tout à fait d'accord".

L'adolescent a été placé sous contrôle judiciaire et est retourné dans sa famille à Lyon. Il a pour interdiction d'entrer en contact avec les victimes et de se rendre dans le pensionnat.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marie Gabrielle le 09/09/2021 à 16:20

Il commence bien sa vie de futur adulte
Ça fait peur quand à la suite, car bien sûr il sera libre de ses mouvements, ça fait froid dans le dos.

Signaler Répondre

avatar
doggy le 09/09/2021 à 15:21

hallucinant…. et le mec est libre !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 09/09/2021 à 13:58
Puravida a écrit le 09/09/2021 à 13h45

Un demi déni ? Il était la a la fin du film mais pas au début ?..... Allez, pas de quartier : taux plein pour ce délicieux jeune homme.

Comme une impression qu’on a de plus en plus de tarés sans barrières psychiques et de plus en plus jeunes :-(

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 09/09/2021 à 13:45

Un demi déni ? Il était la a la fin du film mais pas au début ?..... Allez, pas de quartier : taux plein pour ce délicieux jeune homme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.