Lyon : Elisabeth Ayrault démissionne de la présidence de la CNR

Lyon : Elisabeth Ayrault démissionne de la présidence de la CNR
Elisabeth Ayrault - LyonMag

Ce vendredi matin, la Compagnie nationale du Rhône (CNR) annonce le futur départ de la présidente du directoire, Elisabeth Ayrault.

Elle était arrivée à Lyon il y a huit ans pour prendre en main ce mastodonte, concessionnaire historique du fleuve et premier producteur d'électricité 100% renouvelable de France.

Mais des soucis de santé l'obligent à démissionner. Ce départ sera effectif le 28 septembre prochain.

"Depuis 2013, j’ai eu le grand honneur d’exercer les fonctions de Présidente du Directoire de CNR. Pendant ces huit années, j’ai occupé ce poste avec passion, tant cette entreprise est à la fois représentative des enjeux qui marquent l’évolution de notre monde actuel, et un symbole de l’alliance entre le privé et le public. Notre modèle d’entreprise est une source d’inspiration pour les transitions écologique, énergétique, territoriale et sociale dans lesquelles notre société est entrée. C’est donc avec émotion et responsabilité que j’ai pris la décision de quitter mes fonctions, en raison de problèmes de santé, après être restée mobilisée jusqu’à la fin du processus de la prolongation débuté il y a plusieurs années. Le travail quotidien des équipes et le contexte actuel de l’entreprise permettra, j’en suis sûre, à une future gouvernance de porter les nouveaux enjeux liés à la mise en place des modalités de la prolongation", indique Elisabeth Ayrault dans un communiqué de presse.

La procédure de nomination de son remplaçant à la tête de la CNR est engagée.

Elisabeth Ayrault restera toutefois impliquée dans certaines instances de gouvernance où elle siège comme Grand Port Maritime de Marseille ou SNCF Réseau.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
EricdeLyon le 10/09/2021 à 14:21

La CNR est un joyaux régional totalement ignoré que ce soit des élus comme des habitants Les liquidateurs de la France ont pour objectif de le céder au plus offrant(ou au premier venu) dans le cadre de la vente à la découpe d’EDF

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.