Elisabeth Ayrault (CNR) : "On dépend des éléments naturels, il ne faut jamais l'oublier"

La présidente de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), Elisabeth Ayrault, était l'invitée ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Elisabeth Ayrault (CNR) : "On dépend des éléments naturels, il ne faut jamais l'oublier"
Elisabeth Ayrault - LyonMag

Après un bilan 2017 en retrait pour la CNR notamment à cause de conditions climatiques compliquées, la présidente de la société rappelle qu'"on dépend des éléments naturels, il ne faut jamais l'oublier. Des années de sécheresse, il y en a toujours eu. Ça nous rappelle également que ceux qui parlent de réchauffement climatique ont raison de dire qu'il y a des modifications importantes. (…) Depuis 1970, il y a déjà eu 7 années de sécheresse de même nature que celle de 2017. Le sujet, c'est aussi les amplitudes importantes que nous avons dans l'année. Nous avons terminé douze mois d'étiage sur le Rhône avec trois crues coup sur coup en décembre et janvier. Ça c'est plus embêtant, car cette brutalité est difficile à gérer."

Si la production hydroélectrique représente la majeure partie de l'activité de la CNR, Elisabeth Ayrault a par ailleurs détaillé la stratégie de sa compagnie. "Un de nos gros challenges, c'est de poursuivre le développement de la production d'éolien et de solaire. En 2017 nous avons franchi le cap des 500 MW en éolien donc c'est très significatif. Le Rhône c'est 3 000 MW. Avec le photovoltaïque en plus, on a un objectif à fin 2020 d'être à 1 000 MW en dehors du Rhône. C'est important pour prendre le relais de sources un peu 'flanchantes' comme le Rhône l'année dernière. On a eu un épisode assez étrange en 2017, puisque pendant deux heures nous avons produit plus avec nos éoliennes qu'avec le Rhône", explique la présidente du CNR.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@tintin le 30/04/2018 à 20:30
tintin a écrit le 30/04/2018 à 19h37

C'est incroyable de voir autant de bêtises écrites dans ces commentaires !
Soyez constructifs et informez-vous !

De quelles bêtises parlez-vous au juste ?

De l'intense campagne de com' pour obtenir une prolongation de la concession, des intérêts croisés entre la CN et Lmag ou bien du statut avantageux de ses salariés ?

Soyez un peu précis, pour qu'on puisse ensuite en débattre...

Signaler Répondre

avatar
tintin le 30/04/2018 à 19:37

C'est incroyable de voir autant de bêtises écrites dans ces commentaires !
Soyez constructifs et informez-vous !

Signaler Répondre

avatar
Arretez la mauvaise com et lobbying inefficace le 14/03/2018 à 17:07

A force de mauvais plan de com et un lobbying inefficace, mal dirigé et "lourd" n'ont ils pas peur d’être au final et malheureusement pour tous les habitants des bords de Rhône(il y a des....barrages!!) les oubliés de Bruxelles??

Signaler Répondre

avatar
Quel intéret pour l'Etat de prolonger cette concession au juste ? le 14/03/2018 à 08:50

"Le gros challenge" de la CNR, c'est plutôt d'obtenir une prolongation de la durée de sa concession.

www.greenunivers.com, article de la semaine dernière : "La CNR mène un intense lobbying à Bruxelles pour (...) obtenir une prolongation sur 15 ans de sa concession globale."

Ces article fait-il partie de leur plan de communication/séduction ?

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 13/03/2018 à 09:58

A la CNR on bosse 32h / semaine Au boulot les gars et arrêtez d invoquer la météo.

Signaler Répondre

avatar
et hop, com qui disparaît parce que la démocratie LyonMag, c'est aussi ça. le 12/03/2018 à 15:54
CNR-S a écrit le 12/03/2018 à 14h49

Sujet sensible pour LyonMag de parler de la CNR

Surtout quand Monsieur Blachier travaille pour LyonMag.

Signaler Répondre

avatar
privileges le 12/03/2018 à 15:24

Quand sera t'il mis fin à tous les privileges et avantages en nature sans impots de tous ces fonctionnaires ? Personne ne le sait !

Signaler Répondre

avatar
CNR-S le 12/03/2018 à 14:49

Sujet sensible pour LyonMag de parler de la CNR

Signaler Répondre

avatar
Rien ne peut justifier de telles différences, d'autant que c'est le régime général qui comble leur trou de retraites le 12/03/2018 à 14:20
oui a écrit le 12/03/2018 à 13h47

Assez d'accord. En plus, la CNR n'est en rien "nationale", et ne devrait donc pas porter ce titre.

mais sachez que la CNR est du même statut (exactement le même !) que EDF - avec tous les avantages qui vont avec, c'est à dire :
- le comité d'entreprise qui se finance sur 1% du chiffre d'affaires et non de la masse salariale (comme tous les autres français)
- la facturation de 1/10e de la consommation électrique
- le départ à la retraite à 55 ans

et deux mois de salaire pour le 2e enfant et pareil pour les suivants,
- une durée de travail hebdomaire que je n'ose pas annoncer
- une semaine de vacances en plus de tous les français

etc. etc...

Signaler Répondre

avatar
oui le 12/03/2018 à 13:47
et??? a écrit le 12/03/2018 à 11h24

Encore la CNR en gros titre ....
Mais les lyonnais ne connaissent même pas cette société!!!
Avec EDF la visibilité était autre chose...moins people et plus axé sur les territoires bordant le Rhône...
En espérant que cette entreprise ne soit pas "vendu" a des investisseurs sans scrupule et ne lorgnant que sur l’appât du gain!!!....
Le Rhône appartient a TOUS les citoyens!!!

Assez d'accord. En plus, la CNR n'est en rien "nationale", et ne devrait donc pas porter ce titre.

Signaler Répondre

avatar
et??? le 12/03/2018 à 11:24

Encore la CNR en gros titre ....
Mais les lyonnais ne connaissent même pas cette société!!!
Avec EDF la visibilité était autre chose...moins people et plus axé sur les territoires bordant le Rhône...
En espérant que cette entreprise ne soit pas "vendu" a des investisseurs sans scrupule et ne lorgnant que sur l’appât du gain!!!....
Le Rhône appartient a TOUS les citoyens!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.