Lyon : des cocktails Molotov jetés sur un immeuble pour une histoire de trafic de stupéfiants ?

Lyon : des cocktails Molotov jetés sur un immeuble pour une histoire de trafic de stupéfiants ?
Le cocktail Molotov a explosé sur la façade de l'immeuble, sur un balcon - DR

Depuis fin juillet, une situation inquiétante se déroule dans le 5e arrondissement de Lyon, rue Edmond Locard.

La résidence "Les Aqueducs de Champvert" est en effet en proie à de dangereux actes. Cet été, lors de cinq soirées différentes, des incendies volontaires ont été perpétrés dans le parking de la résidence, réduisant en cendres huit véhicules au total.

Plus récemment, dans la nuit de lundi à mardi en ce début septembre, une nouvelle attaque a été perpétrée par une ou plusieurs personnes. Cette-fois, en pleine nuit peu après 3h30 du matin, les incendiaires ont utilisé des cocktails Molotov qu’ils ont projeté en direction de l’immeuble haut de 6 étages. L’un d’eux terminera sur la façade, deux autres sur des balcons.

Du mobilier de jardin avait été détruit, des dépôts de fumées se sont formés sur les façades. "C’est une chance qu’il n’y ait pas eu de dégâts plus importants, surtout que nous dormons encore avec les fenêtres ouvertes à cause de la chaleur", nous témoigne l’un des habitants aujourd’hui. "Inquiet", ce dernier souffle être désormais "sur ses gardes".

Des assauts ciblés, d’après des riverains réunis au sein d'un collectif, qui dénoncent aujourd'hui des tentatives de règlements de comptes. Selon eux, les malfaiteurs cherchent à intimider un voisin vivant dans leur résidence, "qui trempe dans le trafic de drogues". Le dealer aurait engendré des dettes "avec de mauvaises fréquentations". Une information qui n'a pas été officiellement confirmée.

Heurté par la violence des actes, les occupants des Aqueducs de Champvert réclament une action de la police, mais aussi et surtout de la municipalité "qui n'a pas donné suite aux courriers et mails". La mairie du 5e assure de son côté que des échanges téléphoniques ont été menés cet été avec les victimes des incendies, et qu'une demande d'installation d'une caméra mobile sur place a été formulée auprès de la Préfecture du Rhône. Contactée, la police lyonnaise déclare que des investigations sont en cours, dans le cadre des enquêtes ouvertes après ces agissements.

En attendant des nuits plus calmes, les habitants ont opté pour les services d’une société de gardiennage.

J.D.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gracieux69 le 12/09/2021 à 18:27

Nous sommes face à une fuite en avant de la délinquance et de l'insécurité avec une réponse de plus en plus nulle de la part des autorités

Signaler Répondre

avatar
LyoDom le 12/09/2021 à 17:00

Il est temps de s'organiser en milice contre ces "chances pour la france". Les "juges" (rien que d'écrire ce mot je suis mdr) et les verts sont clairement de leur coté. Ne comptons pas sur la police dont l'état et les "juges" préfèrent des flics morts et tabassés plutôt que l'on interpelle leur petits chéris. la guerre civile est proche.

Signaler Répondre

avatar
StopRacaille le 11/09/2021 à 16:24

Ça a l'air dangereux Kaboul... Ah mais c'est à Lyon ?? !

Signaler Répondre

avatar
Cycy69 le 11/09/2021 à 07:54
mouaaiis a écrit le 10/09/2021 à 20h56

vous habitez la Rue des aqueducs ?

Champvert ni plus ni moins

Signaler Répondre

avatar
JM le 10/09/2021 à 23:34

Le karcher !

Signaler Répondre

avatar
danilo le 10/09/2021 à 21:52
Artemus a écrit le 10/09/2021 à 20h40

Ca frappe au hasard ...
Ca vise à la louche
Ca brûle des voitures sans distinction

Représailles ...

Prochaine étape
Les arrosages à la kalachnikov des façades ...

Éloignez vos enfants des fenêtres !

Ces baltringues n'ont aucune classe
C'est des bourrins sans cervelle ni conscience

Les trafiquants font du copié - collé , mode Brasil !
Intimidation , tirs de revolvers , de kalachnikov,
meurtres délibérés , envers les gêneurs , les poucaves , ceux qui marchent sur les plates bandes d'autres trafiquants , et far- west dans les quartiers !
Points de deals appelés :
Boca de fumo , au Brésil , ou points de deals , en français !
Lieux très dangereux pour des passants , des enfants , pouvant perdre la vie , d'une balle perdue !!!!
Belle " copie " de la part des french dealers !
Le Brésil fait plus que des émules......

Signaler Répondre

avatar
Le casque et le bâton le 10/09/2021 à 21:28
Artemus a écrit le 10/09/2021 à 20h40

Ca frappe au hasard ...
Ca vise à la louche
Ca brûle des voitures sans distinction

Représailles ...

Prochaine étape
Les arrosages à la kalachnikov des façades ...

Éloignez vos enfants des fenêtres !

Ces baltringues n'ont aucune classe
C'est des bourrins sans cervelle ni conscience

vous avez raison. tout lyon est concerné, il faut éviter désormais à dormir dans une pièce qui donne sur la rue pour éviter une mort possible. ne comptez plus sur les sheriffs ici, c'est l'attitude démissionnaire qui est à la mode aujourd'hui.....

Signaler Répondre

avatar
mouaaiis le 10/09/2021 à 20:56
EricdeLyon a écrit le 10/09/2021 à 18h54

Il faudrait etre aveugle pour ne pas voir le ballet des nouveaux arrivants qui s’installent a la place de ceux qui partent, et qu’il s’agit de personnes au comportement tres tres different

vous habitez la Rue des aqueducs ?

Signaler Répondre

avatar
Artemus le 10/09/2021 à 20:40

Ca frappe au hasard ...
Ca vise à la louche
Ca brûle des voitures sans distinction

Représailles ...

Prochaine étape
Les arrosages à la kalachnikov des façades ...

Éloignez vos enfants des fenêtres !

Ces baltringues n'ont aucune classe
C'est des bourrins sans cervelle ni conscience

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 10/09/2021 à 18:54

Il faudrait etre aveugle pour ne pas voir le ballet des nouveaux arrivants qui s’installent a la place de ceux qui partent, et qu’il s’agit de personnes au comportement tres tres different

Signaler Répondre

avatar
vivement 2022 le 10/09/2021 à 17:23

A force de voter n'importe comment, que ce soit à l'échelon national ou régional on récolte les résultats de nos stupidités.

Signaler Répondre

avatar
nakba667 le 10/09/2021 à 17:18
Bonne solution a écrit le 10/09/2021 à 14h32

Ce n'est pas l'immeuble qu'il faut fermer, ce sont les nuisibles qu'il faut expulser, définitivement et sans relogement. Qu'ils se débrouillent. Mais qui aura le courage de le faire?

En une dizaine d'année, le déclassement du pays est patent. Le fond se rapproche. Paris (Stalingrad, Barbès, La Chapelle..) Marseille 2 morts/mois depuis janvier.. etc. "Le poisson pourrit d'abord parc la tête"

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 10/09/2021 à 16:50

Ils n'ont qu'à mettre ce voisin dans une cabane dans un coin de la résidence, le plus loin possible des habitations et des véhicules...

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 10/09/2021 à 16:42

C’est une bonne nouvelle toutes cette violence et délinquance c’est une chance pour les futurs acquéreurs, grâce a EELV un achat immobilier à Grenoble est généralement rentable en moins de deux ans.…. Soyez positifs que diable :-)
https://www.lyonmag.com/article/117652/immobilier-a-lyon-il-faut-desormais-10-ans-de-plus-pour-rentabiliser-un-achat

Signaler Répondre

avatar
Problématique essentielle le 10/09/2021 à 16:27
KontrECOLO a écrit le 10/09/2021 à 16h16

des voitures brûlées ? pas de problème pour le maire !! il n'aime pas les voitures.
ces pauvres gens qui n'auront plus de voitures pour aller travailler, devraient y aller en taxi avec facture à la mairie de Lyon !

Oui mais est ce degenré ?!

Signaler Répondre

avatar
KontrECOLO le 10/09/2021 à 16:16

des voitures brûlées ? pas de problème pour le maire !! il n'aime pas les voitures.
ces pauvres gens qui n'auront plus de voitures pour aller travailler, devraient y aller en taxi avec facture à la mairie de Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 10/09/2021 à 16:05

Expulsion du locataire qui "trempe dans le trafic"
Arrestation des voyous et prison pendant 15 piges minimum pour tentative d'assassinat...
Car si l'immeuble avait flambé, combien de morts innocents aurait-on pu dénombrer ?

Signaler Répondre

avatar
Kaboul le 10/09/2021 à 15:50

Le 5eme pire que la Guillotière

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 10/09/2021 à 15:30

Mais elle se cache où la Maire ECOLO du 5éme ?
Elle ne répond même pas au courrier de ses habitants qui sont terrorisés par ces délinquants.
Zut ! j'oubliais.
Faire une Fresque.
Mettre à dispo un urinoir écologique
Organiser des cours de théâtre entre les policiers et les délinquants.
Verser un revenu minimum à ces jeunes sortis de la vie sociale.

Signaler Répondre

avatar
Bonne solution le 10/09/2021 à 14:32
Pouvoirs a écrit le 10/09/2021 à 14h13

si la Mairie avait des c..... elle ferait comme le Maire de Larajasse : fermeture de l'immeuble.
Le motif existe: troubles répétés a l' ordre public, violences armées en réunion par des gens sortant de leurs apparts..
Ah, j' oubliai, cet immeuble abrite une bande qui a commis des violences graves (une des plus graves, sanctionnée par la Justice, étant celle des coups de couteaux portés par un des CPF à des mineurs. )

Ce n'est pas l'immeuble qu'il faut fermer, ce sont les nuisibles qu'il faut expulser, définitivement et sans relogement. Qu'ils se débrouillent. Mais qui aura le courage de le faire?

Signaler Répondre

avatar
Pouvoirs le 10/09/2021 à 14:13

si la Mairie avait des c..... elle ferait comme le Maire de Larajasse : fermeture de l'immeuble.
Le motif existe: troubles répétés a l' ordre public, violences armées en réunion par des gens sortant de leurs apparts..
Ah, j' oubliai, cet immeuble abrite une bande qui a commis des violences graves (une des plus graves, sanctionnée par la Justice, étant celle des coups de couteaux portés par un des CPF à des mineurs. )

Signaler Répondre

avatar
Client mécontent le 10/09/2021 à 14:12

C'est pas cool pour nous, utilisateurs de ce point de vente. Vos querelles mettent en péril la pérennité de mon foyer, plus d'accès à la moula égale mention avec madame.

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi se gêner ? le 10/09/2021 à 14:11

Depuis des années, ils peuvent incendier des véhicules et les journalistes complaisants parlent de "tradition".

A présent, ils s'en prennent aux lieux d'habitation avec la même impunité.

Pourquoi devraient-ils s'arrêter ?

Pourtant, on a bien vu il y a quelques années que, lorsqu'un pompier a eu la jambe arrachée lors de l'explosion d'un véhicule incendié, la police a été capable de retrouver les coupables.

Comme quoi, c'est encore et toujours une question de volonté.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.