PSG-OL : Aulas plaide pour des arbitres au micro ouvert, comme au rugby

PSG-OL : Aulas plaide pour des arbitres au micro ouvert, comme au rugby
Jean-Michel Aulas - LyonMag

"Il est temps pour l'arbitrage de faire sa révolution", a déclaré Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter ce lundi.

Au lendemain d'une défaite très amère, voire injustifiée, de l'OL face au PSG ce dimanche, le président du club rhodanien a pris la parole pour dénoncer un arbitrage très mauvais de Clément Turpin.

"Pourquoi refuser de voir la double faute de Neymar qui entraîne la chute de Malo Gusto", a demandé le dirigeant en référence à la désignation du point de pénalty par l'officiel.

Jean-Michel Aulas n'a pas caché sa volonté "d'avoir comme au rugby des arbitres avec micro-ouvert, tout comme les échanges VAR". Le président a par ailleurs relayé une pétition demandant la mise en place de cette mesure.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
RLB le 20/09/2021 à 20:44

Il ne dépose pas plainte c'est étonnant. Peut être qu'il va revendiquer une place d'office sur le podium.

Signaler Répondre

avatar
il a raison (une fois de plus) le 20/09/2021 à 17:07

Remarque logique.

Signaler Répondre

avatar
Rend l argent le 20/09/2021 à 15:07

Les lyonnais plaident pour le remboursement du prêt accorder à l OL dans son projet de stade privé
On traitera une autre fois, l’opportunité et le coût des infrastructures payées par les citoyens!

Signaler Répondre

avatar
Pépère le 20/09/2021 à 14:46

Au rugby les présidents de clubs ne passent pas leur temps à cracher sur tout le monde au micro

Signaler Répondre

avatar
Gargamel le 20/09/2021 à 14:44

Et pourtant , Clément Turpin né à Oullins a souvent été bien gentil (lors de nombreux matchs) avec le club de J. M. Aulas ......!!!

Signaler Répondre

avatar
Schulmeister le 20/09/2021 à 13:58

oui , c'est une excellente idée. les arbitres devraient l'ouvrir et lui devrait la fermer

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.