OL-Troyes : Lyon se sort du piège tendu par le promu et l’arbitrage (3-1) - VIDEO

Il fallait laisser derrière soi la désillusion du Parc des Princes.

OL-Troyes : Lyon se sort du piège tendu par le promu et l’arbitrage (3-1) - VIDEO
DR Damien LG OL

L’Olympique Lyonnais recevait Troyes ce mercredi soir au Groupama Stadium. Peter Bosz pouvait enfin compter sur les retours de blessure de son capitaine Léo Dubois et du buteur Moussa Dembélé, mais décidait de les faire débuter comme remplaçants.

Seule raison de craindre le pire côté lyonnais, la présence de Stéphanie Frappart au sifflet. L’arbitre s’était attirée les foudres des supporters la saison dernière en Coupe de France face à Monaco. Et après les décisions étranges de Clément Turpin dimanche à Paris, l’OL n’espérait qu’une chose : bénéficier d’un arbitrage équitable.

Et ça commençait mal avec une expulsion oubliée par Stéphanie Frappart à la 15e minute, quand Houssem Aouar partait au but et était stoppé par Karim Azamoum en position de dernier défenseur.
Rebelote un quart d’heure plus tard avec le capitaine Jimmy Giraudon qui découpait par derrière Lucas Paqueta et qui n’avait droit qu’à une biscotte jaune.

Le promu troyen s’en remettait essentiellement à son gardien et au manque de réalisme lyonnais pour repousser les nombreuses offensives des coéquipiers de Lucas Paqueta.

Juste avant la mi-temps, Troyes ouvrait le score par Xavier Chavalerin. Formé à Lyon, le milieu de terrain profitait d’une défense apathique pour crucifier Anthony Lopes et faire regretter à l’OL toutes ses occasions vendangées (0-1).

Une seconde période pleine de frissons

La réaction olympienne était parfaite puisqu’immédiatement après le retour des vestiaires, Xherdan Shaqiri inscrivait son premier but avec l’OL d’une jolie frappe dans la lucarne opposée (1-1).

Une autre recrue se distinguait avec une première réalisation. A la 71e minute, le latéral gauche italien Emerson récupérait la gonfle qu’il expédiait du droit dans les filets troyens (2-1). Une délivrance pour le joueur prêté par Chelsea, qui n’avait plus marqué depuis la saison 2015-2016 !

La note s’alourdissait avec un troisième but signé Lucas Paqueta. Le milieu brésilien, intenable en ce début de saison, était parfaitement servi, à la limite du hors-jeu, par Moussa Dembélé (3-1). Quelques minutes auparavant, l'égalisation troyenne avait été évitée de peu grâce à un sauvetage de Sinaly Diomandé sur sa ligne.

Trois points et une victoire méritée avant de devoir enchaîner plusieurs rencontres en peu de temps.

L’OL retrouvera le Groupama Stadium dès samedi avec la réception à 21h de Lorient.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lyondaube le 23/09/2021 à 18:39

Par contre personne ne parle du gamin de 11 ans qui a pris un siège dans la tête par un abruti de supporter lyonnais !

Signaler Répondre

avatar
ioups le 23/09/2021 à 16:15

Avez vous vu le matche QFC/METZ hier soir
Et bien comme je le disais, il y a quelques jours
QFC allias PSG NE PEUT PAS PERDRE ET NE DOIT PAS PERDRE!

Ah l'arbitrage!!!
Mr Aulas a raison si les micros du corps arbitrale était ouvert, il y aurait moins "d'erreurs"

Signaler Répondre

avatar
Jsd le 23/09/2021 à 13:24

Très bon article. Frappa et Turpin sont anti ol.la prestation de Frappa est du même niveau que l'annee dernière contre Monaco

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.