Bientôt un nouveau centre de gestion de crise à la centrale nucléaire du Bugey

Bientôt un nouveau centre de gestion de crise à la centrale nucléaire du Bugey
Photo d'illustration - DR

Le bâtiment aura comme objectif de faire face à des catastrophes naturelles exceptionnelles.

Ce nouveau centre de gestion de crise sera opérationnel à l’été 2023, rapporte le Progrès dans son édition du jour. Il s’agira d’un bunker de 1500 m2 contenant notamment des réserves en eau et en électricité mais aussi un purificateur d’air.

Il aura une capacité d’accueil de 69 équipiers d’astreinte où ces derniers pourront agir en toute autonomie durant trois jours en cas d’incident à la centrale nucléaire du Bugey ou même en cas de catastrophes naturelles exceptionnelles comme des séismes, des inondations ou encore des tornades.

Des bâtiments similaires devraient voir le jour prochainement  dans toutes les centrales nucléaires du pays dans le cadre du dispositif post-Fukushima d’EDF.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tatin le 11/10/2021 à 22:08

Qui peut croire encore à cela ? Le 27 avril 1986, la centrale du Bugey comme presque toutes les centrales de France, a eu son alarme qui s'est déclenchée lors du passage du nuage radioactif de Tchernobyl, et les Directeurs les ont coupés sur ordre du gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
Wallah., le 11/10/2021 à 12:42
Ex Précisions a écrit le 11/10/2021 à 11h15

OK, eux seront protégés dans leur bunker, et nous ?...

Toi, recharges ton vélo électrique au max, car monter la croisse rousse avec les mollets c'est pas facile.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 11/10/2021 à 11:15

OK, eux seront protégés dans leur bunker, et nous ?...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.