Disparition de Samuel Paty : des professeurs de Lyon lancent un prix en son honneur

Disparition de Samuel Paty : des professeurs de Lyon lancent un prix en son honneur
Samuel Paty - dr

Il y a un an jour pour jour, la France pleurait la disparition de Samuel Paty.

Le professeur d'Histoire-Géographie était sauvagement assassiné pour avoir enseigné la liberté d'expression à ses élèves du lycée de Conflans-Sainte-Honorine.

Alors pour lui rendre hommage, plusieurs professeurs de Lyon, ville dans laquelle le martyr a fait ses études, ont décidé de lancer le prix Samuel-Paty ce lundi. Pilotée par l'Association des professeurs d'Histoire et de Géographie (APHG), cette première édition aura pour thème la question suivante : "Sommes-nous toujours libres de nous exprimer ?".

Un sujet très fort sur lequel pourront plancher les élèves des collèges en cours d'Enseignement Moral et Civique. Ce sont les enseignants qui devront inscrire leurs classes à ce concours. Ils dirigeront ensuite des travaux qui pourront prendre une forme libre : dissertation, podcast vidéo et audio, bandes dessinées, interview...

Le travail des élèves pourra être envoyé jusqu'en avril 2022, le premier prix remportera une visite du Panthéon et du Sénat à Paris.

X

Tags :

Lyon

Samuel Paty

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mouhaha 0,001 le 17/10/2021 à 15:08
Oups a écrit le 16/10/2021 à 17h18

Je ressens chez certain, un relant islamophobe dans des prise de position !
Je ne vois pas pourquoi l'Association des professeurs d'Histoire et de Géographie (APHG), quitte son terrain de prédilection qu'est l'histoire et la géographie, pour se poser en défenseur de la liberté d'expression.
Pourquoi ne pas poser l'interdiction d'insulter à deux milliards d'habitant sur terre. ?

Islamophobie mot inventé par les islamistes pour créer la confusion et faire croire que les occidentaux sont incapables de faire la différence entre un croyant pacifique et un extrémiste, et relayé allègrement par ceux qui valide l’islamisme :-)

Signaler Répondre

avatar
gracieux69 le 17/10/2021 à 12:17

Belle initiative!

Signaler Répondre

avatar
Je valide le 16/10/2021 à 23:11

Je valide tes propos oups.
En effet, certains recycle cette commémorations en des considérations islamophobes.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 16/10/2021 à 17:18

Je ressens chez certain, un relant islamophobe dans des prise de position !
Je ne vois pas pourquoi l'Association des professeurs d'Histoire et de Géographie (APHG), quitte son terrain de prédilection qu'est l'histoire et la géographie, pour se poser en défenseur de la liberté d'expression.
Pourquoi ne pas poser l'interdiction d'insulter à deux milliards d'habitant sur terre. ?

Signaler Répondre

avatar
Désespérant le 16/10/2021 à 15:55

Vraiment à lire…. « l’idéologie, les renoncements, la lâcheté, la folie bureaucratique qui ne peut survivre et se légitimer que dans son autocongratulation, son autoglorification, l’autojustification de ses schémas de pensée et de fonctionnement, bref, tous ces accommodements dits raisonnables, qui ont permis l’assassinat, qui l’ont facilité » juste terrifiant de constater la lâcheté des institutions

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co675635/samuel-paty-la-contre-enquete?utm_source=frontpopulaire&utm_medium=newsletter&utm_campaign=nlh1610fp&utm_content=SAMUEL+PATY+chazaud+contre+enquete&utm_medium=email&utm_source=frontpop&utm_term=NLH1610FP&utm_content=La+lettre+de+Front+Populaire

Signaler Répondre

avatar
Tom Brown le 16/10/2021 à 13:51

Cela ne doit pas être facile pour un prof de faire la morale quand l'Education Nationale dans son ensemble a perdu toute crédibilité, oblige des ados remuants à rester le cul sur une siège une journée entière à écouter un fatras de choses bien souvent inintéressantes, inutiles au futur, mal enseignées par un fonctionnaire qui a perdu l'envie (s'il l'a jamais eu) et saquant les têtes qui ne lui reviennent pas, alors que les dés sont déjà jetés depuis quelques décennies et que l'E.N. fera tout pour vous faire rentrer dans les cases qu'Elle a décidé.

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 16/10/2021 à 12:19

C'est hélas vrai. MAIS nous continueront "à l'ouvrir" et pas que virtuellement.

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 16/10/2021 à 11:43

Bonne initiative qui devrait être généralisée sur tout le territoire Français ainsi que dans les Dom Tom.

Signaler Répondre

avatar
C'est bien mais... le 16/10/2021 à 09:59

C'est bien les hommages, mais que fait-on de concret pour les prof' encore en vie ?

Signaler Répondre

avatar
nakba666 le 16/10/2021 à 09:45
Mouhaha 0,001 a écrit le 16/10/2021 à 08h43

« "Sommes-nous toujours libres de nous exprimer ?" Saperlipopette je répondrais oui à nos risques et périls, si on ne te menace pas (affaire Mila et Didier Lemaire) on te coupe la tête, et si tu échappes aux griffes des islamistes tu tombes dans les griffes de toute la gauche qui te dessine une cible dans le dos et te tue socialement et intellectuellement , la liberté d’expression est tolérée à conditions de diffuser les dogmes et que tu fasses ton mea maxi culpa de blancs privilégiés ou de «racisés » traître à ta communauté en attendant ta deconstruction :-)

Bien résumé et réaliste.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 16/10/2021 à 09:11

allez voir dans certains collèges ,si on commémore le meurtre de ce professeur .......

Signaler Répondre

avatar
Logique le 16/10/2021 à 09:01

"Sommes-nous toujours libres de nous exprimer ?".
Demandé à dieudonné il est là preuve que non

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 16/10/2021 à 08:43

« "Sommes-nous toujours libres de nous exprimer ?" Saperlipopette je répondrais oui à nos risques et périls, si on ne te menace pas (affaire Mila et Didier Lemaire) on te coupe la tête, et si tu échappes aux griffes des islamistes tu tombes dans les griffes de toute la gauche qui te dessine une cible dans le dos et te tue socialement et intellectuellement , la liberté d’expression est tolérée à conditions de diffuser les dogmes et que tu fasses ton mea maxi culpa de blancs privilégiés ou de «racisés » traître à ta communauté en attendant ta deconstruction :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.