Près de Lyon : une marche blanche pour Christiane Commeau, enlevée et tuée en 2004

Près de Lyon : une marche blanche pour Christiane Commeau, enlevée et tuée en 2004
Christiane Commeau - dr

Christiane Commeau a été tuée il y a 17 ans jour pour jour.

Sa famille, qui a créé l'association "Justice pour Christiane", appelle à une marche blanche en sa mémoire ce samedi à Chassieu, dans le Rhône. En effet, après presque deux décennies de doutes, les proches de la défunte gardent l'espoir qu'un jour l'affaire soit résolue.

Pour rappel, le 22 octobre 2004, Christiane Commeau a probablement été enlevée dans le parking souterrain de son immeuble alors qu'elle venait d'y garer sa voiture. Son corps en décomposition avait été retrouvé le 18 février 2005 dans une forêt de Niévroz, dans l'Ain. La victime, alors âgée de 55 ans, a probablement été violée et torturée avant d'être achevée de deux balles dans la tête.

Malgré une double enquête longue de plus de dix ans, le tribunal de Bourg-en-Bresse a prononcé un non-lieu en 2015. Affaire classée pour la justice donc, mais pas pour sa famille. Très investie, elle récolte régulièrement des fonds pour financer des enquêtes privées afin de faire toute la lumière sur cette sordide histoire. 

Ce samedi, c'est la première fois qu'une marche blanche est organisée. Le cortège solennel partira du boulodrome de Chassieu, lieu de travail de Christiane Commeau, en direction de son appartement rue des Charpennes.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Charpennes le 11/11/2021 à 00:07

C'est dommage de classer cette affaire

Pour le grélé ils ont bien retrouvé plus de 30 ans après, mais quand ça se passe ailleurs qu'a Paris, c'est délaissé!

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 23/10/2021 à 16:24

De tout coeur avec la famille...

Signaler Répondre

avatar
simplementcitoyen le 23/10/2021 à 14:04

paix à son âme

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 23/10/2021 à 10:53
Quelle tristesse a écrit le 23/10/2021 à 09h46

C'est horrible de ne pas savoir, que le meurtrier vive tranquillement sa vie en liberté.
Le meurtrier est peut-être un voisin ou un collègue. Sérieusement triste pour la famille et un risque pour la communauté
La justice revient bien 30 ans en arrière pour des pseudos agressions sexuelles alors que tout le monde sais que c'est pour le pognon, mais lache l'affaire au bout de 10 ans sur une affaire plus grave et avérée pour le coup

entièrement d'accord avec vous

Signaler Répondre

avatar
Quelle tristesse le 23/10/2021 à 09:46

C'est horrible de ne pas savoir, que le meurtrier vive tranquillement sa vie en liberté.
Le meurtrier est peut-être un voisin ou un collègue. Sérieusement triste pour la famille et un risque pour la communauté
La justice revient bien 30 ans en arrière pour des pseudos agressions sexuelles alors que tout le monde sais que c'est pour le pognon, mais lache l'affaire au bout de 10 ans sur une affaire plus grave et avérée pour le coup

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.