Insécurité en Presqu'île : la justice rejette les recours contre l'Etat et la Ville de Lyon

Insécurité en Presqu'île : la justice rejette les recours contre l'Etat et la Ville de Lyon
DR

C'était une décision fortement pressentie. Ce mercredi après-midi, le tribunal administratif de Lyon a suivi l'avis du rapporteur public dans l'affaire des nuisances en Presqu'île.

Les recours des habitants de la Presqu'île, réunis dans les collectifs Presqu'île en Colère et Lyon en Colère, ont été rejetés.

"Le tribunal a jugé qu’aucune faute de nature à engager la responsabilité de la commune de Lyon ni de l’État n’est caractérisée", indique la justice dans un communiqué.

Les riverains estimaient pourtant que Grégory Doucet n'agissait pas suffisament pour éviter la montée de l'insécurité en centre-ville, et notamment les rodéos urbains. Et ils lui réclamaient chacun 1000 euros au titre du préjudice subi.

"Le tribunal rappelle d’abord que dans les communes où la police est étatisée, le maire est compétent pour prévenir les atteintes à la tranquillité publique uniquement en ce qui concerne les troubles de voisinage. Il estime ensuite que les troubles à la tranquillité invoqués par les requérants résultent de nuisances liées à l’organisation de rodéos en voitures et deux-roues dans le centre-ville de Lyon, par des personnes de passage, et ne constituent dès lors pas des troubles du voisinage qu’il appartient au maire de faire cesser", rétorque la justice, conformément à ce qu'avait annoncé le rapporteur public.

Concernant le préfet du Rhône, aussi attaqué, les éléments produits au tribunal sur les actions menées ont également trouvé grâce aux yeux des juges. "Dès lors qu’il n’apparaît pas que les autorités de l’État se seraient volontairement abstenues d’exercer leurs pouvoirs de police administrative dans un but d’intérêt général, le tribunal a considéré que les requérants n’étaient pas davantage fondés à réclamer une indemnisation au titre de la responsabilité sans faute de l’État, pour rupture de l’égalité devant les charges publiques", poursuit le TA de Lyon.

A l'issue de l'audience il y a deux semaines, l'avocat des collectifs, Me Edouard Raffin avait réagi : "Nous frôlons le point de rupture. Ce dernier tient grâce à l'action des policiers mais presque tous font état d'une situation hors de contrôle. Nous ne demandons pas que les responsables des rodéos urbains à Lyon place Bellecour, place des Terreaux, rue de la Ré ou rue Edouard Herriot soient condamnés. Nous demandons à ce que ces troubles cessent".

X
25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Wil le 26/11/2021 à 00:10

A mon avis sur tous eux qui gueule je voudrais bien savoir qui a voté pour se gouvernement moi j'ai pas voté pour lui parce que l'on ne le connaissais pas tout le monde a voté contre quelqu'un et pas pour quelqu'un maintenant les gens vous avez se que vous avez voulut il va valoir pense à voté pour la france et ses français merci

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 25/11/2021 à 19:40

Alors là ... Je les avaient bien prévenues, les 2 illustres fondatrices de Presqu'ile en Colere", que l'avocat les manipulait et envoyait tout un quartier dans le mur en voulant à tout prix déposer plainte ! Mais non ... elles ont preferé me radier de la liste sur FB quand elles ont vu que certains habitants me prêtaient attention !
L'avocat doit etre content, il s'est bien fait du fric ...
Les habitants du 2e qui se sont cotisés pour le payer doivent etre moins contents !
Quant à l'une des 2 fondatrices, elle a été élue à la Mairie du 2e !

Signaler Répondre

avatar
gracieux69 le 25/11/2021 à 18:44

En fait, ils condamnent les habitants à continuer à subir et protègent la délinquance, comme d'habitude

Signaler Répondre

avatar
califebm le 25/11/2021 à 13:52

La bourgeoisie lyonnaise vient d'entendre que le gouvernement et sa justice la sacrifient aux délires du bien vivre ensemble prônés par le mondialisme et son représentant en France . Cette bourgeoisie trahie est le coeur de l'électorat de Macron . Comment va t'elle réagir ? Cette - non - décision de justice sera peut être - très - lourde de conséquences .

Signaler Répondre

avatar
Bobooo le 25/11/2021 à 13:25

Ooooh les pauvres habitants de la presqu'île, qui n'ont qu'un dizième des nuisances d'autres quartiers...

Signaler Répondre

avatar
Ladécadanse le 25/11/2021 à 10:15

Vu ce qu’il se passe dans l’hexagone, et vu que nos élus potitiques successifs laissent faire depuis des décennies, il est normal que la France régresse. En 40 ans, nous sommes passés de 3ème à 5ème puissance mondiale. Mais comme, plus on avance et plus les ”poloticos” accélèrent la faillite du pays (à tous les niveaux), on ne va pas tarder à descendre encore plus bas dans l’ordre des puissances, voire d’ici quelques décennies ”de plus”, nous serons aux portes des pays du tier-monde.

Signaler Répondre

avatar
Imparfaitement résumé mais le 25/11/2021 à 09:39
Bob a écrit le 25/11/2021 à 06h41

Les juges sont fascinants : ils ne condamnent pas les délinquants au prétexte qu'il n'y a pas de place dans les prisons, et ils ne condamnent pas l'état qui ne leur donne pas les moyens de le faire.
En fait ils s'en foutent de tout...
La meilleure justice qui pourrait exister serait une justice rendue par un ordinateur : équité, application stricte de la loi, sans démagogie ni naïveté.

Les juges travaillent , je peux vous l assurer .
Mais le probleme est qu ils font partie d'une caste d'hyper protégés et ils en abusent bien volontier:
Ils choisissent les dossiers (avec un gout particulier pour les dossiers inutiles )
ils ne doivent rendre des comptes a personne .
Ils sont totalement anonymes .
Ils rendent une justice , suivant les lois ET suivant leur bon vouloir.

Signaler Répondre

avatar
ISSEP pas trop le 25/11/2021 à 09:17
Tout faux a écrit le 25/11/2021 à 06h51

Une chaîne privé n'existe pas aux frais des contribuables, par contre les chaînes d'extrême gauche du service publiques (que presque plus personne ne regarde) nous coûtent très cher.
Continue de regarder Barbapapa, Oui-Oui, et la petite maison dans la prairie, ça te fera du bien.
Lyon mag donne de l'information, s'il n'y avait pas autant de délinquance, ils parleraient des abeilles et du changement d'heure, et tout le monde serait content.

Comme tous les milliardaires, Bolloré paie peu d' impots grace a l' optimisation fiscale.
Cnews reçoit des.subventions de l' état, comme l' ensemble de la presse (meme les médias privés les plus libéraux acceptent de bonne grace les subventions a la presse. Ils en vivent, tout en crachant sur les RMIstes)
Privatiser une place en faisant dégager les gens par 4 compagnies de CRS pour y mettre a la place une dizaine de guignols pour une émission de "télé réalité politique", ça coute de l' argent, beaucoup d' argent, et c' est de l' argent du contribuable.

Signaler Répondre

avatar
Jurisprudence le 25/11/2021 à 08:16

Si je resume, les faits de violence sont naturels! On ne peut pas lutter contre

Faut il que nous nous fassions justice nous meme ?
Les riverains doivent ils investir dans des armes pour canarder les délinquants, investir dans un service d ordre privé ou bien créer des milices? En appliquant les mêmes règles qu aujourd’hui, les miliciens ne seront pas arrêtés, donc pas jugés…. Donc justice pour personne

Cette affaire ne peut elle pas être porter devant des tribunaux plus gros, internationaux?
Et si on médiatisait encore plus ces faits??? Histoire que meme les touristes du Texas soient au courant…. Et qu ils boycottent tous le pays à cause de cette violence normale contre laquelle on ne peut pas lutter

Signaler Répondre

avatar
Tout faux le 25/11/2021 à 06:51
Encore une idéee d' émission pour Jean-Marc PedoBear ? a écrit le 24/11/2021 à 17h49

Lyonmag, vous en avez pas marre de relayer toutes les associations de 3 twittos réac qui pleurent sur Twitter qu' il y a des arabes qui font de la mobylette en ville?
C' est pour faire le buzz ? vous bossez pour Morandini? il va faire un autre live sur le trottoir aux frais du contribuable, ou il va inviter Alain Soral et Bruno Mégret a discuter de l' insécurité avec un panel de commerçants ?

Une chaîne privé n'existe pas aux frais des contribuables, par contre les chaînes d'extrême gauche du service publiques (que presque plus personne ne regarde) nous coûtent très cher.
Continue de regarder Barbapapa, Oui-Oui, et la petite maison dans la prairie, ça te fera du bien.
Lyon mag donne de l'information, s'il n'y avait pas autant de délinquance, ils parleraient des abeilles et du changement d'heure, et tout le monde serait content.

Signaler Répondre

avatar
Bob le 25/11/2021 à 06:41

Les juges sont fascinants : ils ne condamnent pas les délinquants au prétexte qu'il n'y a pas de place dans les prisons, et ils ne condamnent pas l'état qui ne leur donne pas les moyens de le faire.
En fait ils s'en foutent de tout...
La meilleure justice qui pourrait exister serait une justice rendue par un ordinateur : équité, application stricte de la loi, sans démagogie ni naïveté.

Signaler Répondre

avatar
Devincy le 25/11/2021 à 00:03

Si la justice se défausse de tout, la guerre civile et la loi du plus fort va etre la règle....
Honte à cette France qui au plus haut sommet de l'état n'assume pas ses responsabilités de sécuriser la population !

Signaler Répondre

avatar
Laybort le 24/11/2021 à 22:53

Et bien on peut désormais parler de complicité objective, restent à dégager motivations et responsabilités individuelles.

Signaler Répondre

avatar
INCOMPÉTENT le 24/11/2021 à 22:51

Je pense que ce Tribunal Administratif est lui même complètement INCOMPÉTENT...

Signaler Répondre

avatar
inadmissible le 24/11/2021 à 22:38

Encore une fois de plus ce tribunal administratif de Lyon, l'autre fois ils étaient à contre courant sur le passe sanitaire dans les centres commerciaux

Signaler Répondre

avatar
100% d'accord le 24/11/2021 à 20:48
Mili a écrit le 24/11/2021 à 20h31

Et on appelle ça la justice. Ils sont laches et protègent leurs intérêts. C'est inacceptable.

Je suis d'accord. Ils veulent jouer mais ils annoncent la fin
Soit la même justice pour tous, soit rien !
Hors aujourd'hui il y a au moins 40 justices différentes selon votre niveau social, votre pognon, votre avocat, vos amis, si l'affaire est médiatisé ou non. Une justice de mafiosis pour résumé

Signaler Répondre

avatar
Osagot983@gmali.com le 24/11/2021 à 20:44

Demende des renforts de police pour lutter contre les violences

Signaler Répondre

avatar
Mili le 24/11/2021 à 20:31

Et on appelle ça la justice. Ils sont laches et protègent leurs intérêts. C'est inacceptable.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 24/11/2021 à 20:13

Pas de vague avant les présidentielles !
Le septennat finalement c'était pas mal, ça laissait plus le temps pour se retourner contre les politiques démissionnaires...

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 24/11/2021 à 19:08

Il fallait pas s attendre à autre chose ...personne n'est responsable de rien quand la société va mal.

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 24/11/2021 à 18:26

C'est de la faute à pas d'bol.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 24/11/2021 à 18:15

La France compte dorénavant 5 millions d aveugle sourd et non comprenant
Les fonctionnaires ...

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 24/11/2021 à 17:59
Venividivinci a écrit le 24/11/2021 à 17h53

Bien sûr ...les Bisounours qui gèrent l état , ne doute pas du monde merveilleux d ailleurs cayenne n'a jamais existé ..

Ne doutent pas car ils sont pluriels .
les maires
Les préfets
Les procureurs ...
Et en face le petit peuple ...et sa misère .
Un sacré gagné pain ..

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 24/11/2021 à 17:53

Bien sûr ...les Bisounours qui gèrent l état , ne doute pas du monde merveilleux d ailleurs cayenne n'a jamais existé ..

Signaler Répondre

avatar
Encore une idéee d' émission pour Jean-Marc PedoBear ? le 24/11/2021 à 17:49

Lyonmag, vous en avez pas marre de relayer toutes les associations de 3 twittos réac qui pleurent sur Twitter qu' il y a des arabes qui font de la mobylette en ville?
C' est pour faire le buzz ? vous bossez pour Morandini? il va faire un autre live sur le trottoir aux frais du contribuable, ou il va inviter Alain Soral et Bruno Mégret a discuter de l' insécurité avec un panel de commerçants ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.