Rhône : l’inquiétude des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration après les nouvelles annonces du gouvernement

Rhône : l’inquiétude des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration après les nouvelles annonces du gouvernement
Photo d'illustration - LyonMag

Les réactions à la conférence de presse de Jean Castex se multiplient.

C’est le cas ce mardi matin des organisations professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration qui ont rédigé une déclaration commune au lendemain de nouvelles annonces de l’exécutif pour faire face à la cinquième vague de Covid-19 en France ; des mesures qui "assombrissent plus encore les perspectives des professionnels du secteur de l’hôtellerie restauration pour les semaines à venir", déclarent conjointement le GNC (Groupement National des Chaînes Hôtelières), le GNI (Groupement National des indépendants hôtellerie et restauration) ; l’UMIH (Union des Métiers et des industries de l’Hôtellerie) et le SNRTC (Syndicat national de la restauration thématique et commerciale).

Ces derniers mettent en avant une baisse de 60% de leur chiffre d’affaires ces huit derniers jours et "une vague d’annulation de diners, soirées et autres réceptions d’entreprises auprès des traiteurs organisateurs de réceptions, des restaurateurs et des hôteliers" faisant suite à la mise en place du protocole sanitaire en entreprise limitant les interactions sociales entre salariés.

Les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration dénoncent également la fermeture annoncée des discothèques à partir de vendredi pour une durée de quatre semaines. "Ces professionnels sont sacrifiés alors qu’ils assurent le contrôle de l’identité des clients en plus du passe sanitaire par du personnel assermenté, évitant ainsi les fraudes. De plus, leurs établissements assurent un renouvellement de l’air obligatoire qu’aucun autre établissement ne propose".

"Il est temps que le gouvernement cesse de faire peser les contraintes sur les personnes vaccinées et, plutôt que de pénaliser l’ensemble des établissements, se concentre sur les entreprises qui ne respectent pas le protocole sanitaire strict de la profession et mettent ainsi en danger nos salariés, nos clients et l’avenir de nos entreprises", poursuivent les professionnels du secteur qui appellent l’Etat "à continuer de tenir son engagement d’accompagner économiquement les professionnels tant que des mesures sanitaires impacteront leur activité".

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
phiphilou le 09/12/2021 à 13:03
quilsedemerdent a écrit le 07/12/2021 à 18h48

Je n'ai aucune compassion pour cette corporation, avec tout le black qu'ils font ils sont pas à plaindre. qu'ils se débrouillent

Ne vous inquiétez pas pour les restaurateurs, ils sont indemnisés sur leur perte de chiffre d’affaires. Les avez-vous vus dans les rues avec des bannières et des banderoles pendant le premier confinement ?
Non ils préfèrent rester chez eux car ils sont grassement rémunérés avec les aides de l’état, c’est à dire notre argent.
Les avez-vous entendus les Etchebest ainsi que tous les autres parler de leurs difficultés ? Il n'y a eu que leur employé en chômage partiel, et oui, il faut bien qu'il y est des dommages collatéraux.
Et oui, ils n'avaient qu'à être à leur compte.

Signaler Répondre

avatar
Deo le 08/12/2021 à 12:22
Momo3737 a écrit le 07/12/2021 à 16h22

Vous ete fou !

Des fois j'aimerais bien.

Signaler Répondre

avatar
Laurent 0238 le 07/12/2021 à 19:09

Allez posé la question au personnel des grandes surfaces qui fournisse tout le monde et dont les clients en ont rien à foutre de leur gueule à par les leurs, et l'irrespect pour ses employés qui sont moins payés que la restauration, car ont ne fait pas de la restauration uniquement pour le salaire, mais par passion.

Signaler Répondre

avatar
quilsedemerdent le 07/12/2021 à 18:48

Je n'ai aucune compassion pour cette corporation, avec tout le black qu'ils font ils sont pas à plaindre. qu'ils se débrouillent

Signaler Répondre

avatar
Julia le 07/12/2021 à 17:44

Les restaurateurs pensent-ils à leur fournisseur qui vont aussi être à la gorge?
Chez metro, pomona, ... Il y a aussi des gens qui vont subirent cette perte économique

Signaler Répondre

avatar
Pitoresque le 07/12/2021 à 16:46
bien d'accord ! a écrit le 07/12/2021 à 16h12

je suis bien d'accord ! l'état m'opprime en m'imposant ses diktats et je refuse de céder un pouce de ma liberté !
je jette mes poubelles directement dans la rue, je prends les rues en voiture à contresens et je n'ai pas le permis... ça em***rde tout le monde mais ma liberté n'a pas de prix !

Votre tentative d'humour ne fonctionne pas et vous fait passer pour ce que vous êtes.
Obliger les restaurateurs à discriminer leurs clients, et obliger les citoyens à se soumettre à un diktat sanitaire n'a rien à voir avec des règles de bon sens comme la conduite ou des règles de savoir vivre comme la gestion des ordures.
Cela fait des milliers d'années que les êtres humains vivent en communauté, et tout à coup pour la survie de l'espèce il faudrait changer cela et mettre d'un côté les moutons obéissants et de l’autre ceux qui réclament le droit de vivre tranquillement ?
Soumettez vous, et continuez à vous soumettre à chaque nouvelle vague et à chaque nouveau booster. Nous resterons libre éternellement et l'Histoire vous jugera et vous trainera dans la boue.

Signaler Répondre

avatar
Momo3737 le 07/12/2021 à 16:22
Deo a écrit le 07/12/2021 à 14h04

Ce qui est insupportable c'est de vous lire.

Vous ete fou !

Signaler Répondre

avatar
Attention au variant Zemmour ! le 07/12/2021 à 16:20
Lucvilleurbanne a écrit le 07/12/2021 à 13h27

C'est insupportable les gens sans passe sanitaire dans les resto. Les serveurs devraient avoir le droit de fouiller dans le téléphone et les mails du client piur vérifier son identité. L'état devrait payer des seniors pour effectuer des contrôles à l'entrée des restos.

Et réinstaller la gestapo, pourquoi Pas ?
Comme c’est parti ,avec l’extrême-droite c’est peut-être pour bientôt.

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 07/12/2021 à 16:12
Bien parlé a écrit le 07/12/2021 à 12h40

C'est atroces pour eux, mais de toute façon quand on offre sa main à l'état et acceptant de fermer son commerce puis de discriminer ses clients, il ne faut pas ensuite se plaindre que l'état prenne le bras.. en attendant de s'emparer du reste.
Il faut ouvrir les yeux : soit on abandonne les mesures discriminantes partout, soit on cautionne ce que l'état fait et donc on se plie à chacune de ses exigences.
Pleurer en disant qu'il vaut mieux fermer les discothèques, les restaurants qui ne respectent pas les règles liberticides, etc, etc.. c'est stupide parce que ça cautionne ce que l'état fait subir à l'ensemble de la profession. Faites bloc et l'état cédera.

je suis bien d'accord ! l'état m'opprime en m'imposant ses diktats et je refuse de céder un pouce de ma liberté !
je jette mes poubelles directement dans la rue, je prends les rues en voiture à contresens et je n'ai pas le permis... ça em***rde tout le monde mais ma liberté n'a pas de prix !

Signaler Répondre

avatar
Deo le 07/12/2021 à 14:04
Lucvilleurbanne a écrit le 07/12/2021 à 13h27

C'est insupportable les gens sans passe sanitaire dans les resto. Les serveurs devraient avoir le droit de fouiller dans le téléphone et les mails du client piur vérifier son identité. L'état devrait payer des seniors pour effectuer des contrôles à l'entrée des restos.

Ce qui est insupportable c'est de vous lire.

Signaler Répondre

avatar
Excellent le 07/12/2021 à 13:55
Lisak a écrit le 07/12/2021 à 12h24

Y a pas que les restaurateurs qui vont avoir des difficultés mais aussi toute la chaine d'approvisionnement : Métro, Pomona, Transgourmet, ...

Merci ,
Signé: Viva Gel , bien dur ...

Signaler Répondre

avatar
PasDeSoucis le 07/12/2021 à 13:54

Encore quelques mois au frais de la princesse ?? ils pourront profiter des vacances d'hiver , le plus dur c'est de reprendre

Signaler Répondre

avatar
Pas vus pas pris le 07/12/2021 à 13:53
Rien à taper a écrit le 07/12/2021 à 13h29

Faites le ménage dans vos rangs, après on en reparle. Le protocole sanitaire, c'est un grand foutage de gueule dans 25 à 50 % de vos établissements !

Comme une partie de la population, ils n'ont toujours pas pigé qu'ils faisaient leur propre malheur

Signaler Répondre

avatar
Verrabor le 07/12/2021 à 13:49

De toute façon, plus personne n'a les moyens de fréquenter ces établissements, alors le Fisc ferait bien de prévoir des petits contrôles inopinés sur cette clientèle cossue...

Signaler Répondre

avatar
Rien à taper le 07/12/2021 à 13:29

Faites le ménage dans vos rangs, après on en reparle. Le protocole sanitaire, c'est un grand foutage de gueule dans 25 à 50 % de vos établissements !

Signaler Répondre

avatar
Lucvilleurbanne le 07/12/2021 à 13:27

C'est insupportable les gens sans passe sanitaire dans les resto. Les serveurs devraient avoir le droit de fouiller dans le téléphone et les mails du client piur vérifier son identité. L'état devrait payer des seniors pour effectuer des contrôles à l'entrée des restos.

Signaler Répondre

avatar
Boycott de ce foutage de gu**** le 07/12/2021 à 13:19

Une bonne excuse pour encore augmenter les prix ?

Signaler Répondre

avatar
Le dîner de Cons . le 07/12/2021 à 13:09

A force d’avoir escroqué les clients et leur personnel sous payés et précaires , les restaurateurs payent enfin eux aussi l’Addition .

Signaler Répondre

avatar
Gazou le 07/12/2021 à 13:07
lilou69 a écrit le 07/12/2021 à 10h56

ils n'ont rien compris les personnels de l'hôtellerie /restauration.... ils vont couler, tchao bye bye
leur lâcheté, leur soumission , leur acceptation de discriminer une partie de la population et d'appliquer des règles idiotes les mèneront direct à pôle emploi
manque de personnel? normal, vu les conditions de travail et le manque de perspective
ils veulent + d'aides? non, stop, qui va rembourser toutes ces aides?

si vous êtes dispo, il est toujours possible de rejoindre les manifs le samedi après-midi ...

Ah, ben, ça c'est une bonne solution : faisons une manif !

Quelle idée clairvoyante et efficace : manifestons !

Signaler Répondre

avatar
Bien parlé le 07/12/2021 à 12:40
lilou69 a écrit le 07/12/2021 à 10h56

ils n'ont rien compris les personnels de l'hôtellerie /restauration.... ils vont couler, tchao bye bye
leur lâcheté, leur soumission , leur acceptation de discriminer une partie de la population et d'appliquer des règles idiotes les mèneront direct à pôle emploi
manque de personnel? normal, vu les conditions de travail et le manque de perspective
ils veulent + d'aides? non, stop, qui va rembourser toutes ces aides?

si vous êtes dispo, il est toujours possible de rejoindre les manifs le samedi après-midi ...

C'est atroces pour eux, mais de toute façon quand on offre sa main à l'état et acceptant de fermer son commerce puis de discriminer ses clients, il ne faut pas ensuite se plaindre que l'état prenne le bras.. en attendant de s'emparer du reste.
Il faut ouvrir les yeux : soit on abandonne les mesures discriminantes partout, soit on cautionne ce que l'état fait et donc on se plie à chacune de ses exigences.
Pleurer en disant qu'il vaut mieux fermer les discothèques, les restaurants qui ne respectent pas les règles liberticides, etc, etc.. c'est stupide parce que ça cautionne ce que l'état fait subir à l'ensemble de la profession. Faites bloc et l'état cédera.

Signaler Répondre

avatar
Lisak le 07/12/2021 à 12:24

Y a pas que les restaurateurs qui vont avoir des difficultés mais aussi toute la chaine d'approvisionnement : Métro, Pomona, Transgourmet, ...

Signaler Répondre

avatar
lilou69 le 07/12/2021 à 10:56

ils n'ont rien compris les personnels de l'hôtellerie /restauration.... ils vont couler, tchao bye bye
leur lâcheté, leur soumission , leur acceptation de discriminer une partie de la population et d'appliquer des règles idiotes les mèneront direct à pôle emploi
manque de personnel? normal, vu les conditions de travail et le manque de perspective
ils veulent + d'aides? non, stop, qui va rembourser toutes ces aides?

si vous êtes dispo, il est toujours possible de rejoindre les manifs le samedi après-midi ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.