MiniWorld Lyon met en scène des milliers de Playmobil dans des décors de rêve

MiniWorld Lyon met en scène des milliers de Playmobil dans des décors de rêve
LyonMag

Il y a 5 ans presque jour pour jour, en février 2017, MiniWorld Lyon programmait sa première exposition Playmobil.

Pour l’occasion, un certain Alexis Guillaume se décidait à venir depuis Besançon jusqu’aux mondes animés de MiniWorld installés à Carré de Soie. Médecin anesthésiste dans la vie, c’est un passionné de Playmobil dont il possède déjà des centaines de personnages dans un hangar à l’adresse secrète. En visitant l’exposition du duo de MiniWorld, Steven Vasselin et Richard Richarté, Alexis Guillaume qui a déjà 3 ou 4 œuvres Playmobil prêtes, rêve de faire encore plus beau. Le projet est là, reste à trouver les idées de présentation puis à passer à la réalisation.

Contacté, Steven Vasselin et MiniWorld sont intéressés. Accord de principe donné, le gigantesque travail de conception et de réalisation de 11 œuvres supplémentaires commence. Des milliers de personnages achetés neufs ou sur Internet plus tard, une pandémie qui donne pas mal de travail à l’hôpital, 4 ans de préparation avec une troupe d’artiste s’écoulent. Et l’équipe Miniworld est prête : l’exposition Odyssée Playmobil peut ouvrir.

Quinze tableaux qui croisent trois influences : MiniWorld  et son goût du travail parfait allié à l’humour clin d’œil, des œuvres incroyables qui mêlent grands moments historiques, films ou dessins animés célébrissimes (parmi lesquels Indiana Jones, Aladdin, Gladiator et une reconstitution incroyable d’une scène mythique de Retour vers le futur III), et, bien évidemment, l’univers Playmobil.

Ce sont 3000 personnages en plastique qui sont rassemblés et sans doute pas moins d’une dizaine de milliers d’accessoires, du petit perroquet niché dans un arbre de la forêt de l’ile que Christophe Colomb en route vers l’Amérique découvre, jusqu’au gigantesque palais des Mille et une nuits que survole en tapis volant Aladdin (déguisé) et Jasmine (en train de tomber amoureuse, ce qui n’est pas prudent à cette hauteur, même pour une Playmobil).

Si la précision historique de chaque œuvre laisse sans doute un peu à désirer (Tintin se pose sur la lune en navette Discovery), le pari de reconstituer des univers à partir de supports parfaitement réalisés (mention spéciale aux trois crocodiles qui se coulent parfaitement dans l’eau du Nil) et surtout aux décors spécialement peints par Vincent Silvert, est une formidable réussite.

L’exposition joue sur le plaisir des plus grands de retrouver dans chacune des œuvres des pièces Playmobil avec lesquelles ils ont joué plus jeunes. Pour les moins grands tout peut être prétexte à émerveillement en imaginant les scénarios de jeux rendus possibles par une telle richesse de la marque allemande. La scénographie de l’ensemble bénéficie des progrès techniques (éclairages et son) réalisés par l’installation du petit frère de MiniWorld Lyon à Toulon.

@lemediapol

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
raslebol69 le 29/01/2022 à 20:25

C'est vrai qu'il est mieux d'aller à un concert x fois plus cher avec 20000 spectateurs au Grand Stade....

Signaler Répondre

avatar
@lemediapol le 29/01/2022 à 20:10
Tranquillou bidou a écrit le 29/01/2022 à 16h31

Entrées trop chères. Dommage, nous n'irons pas.

Forcement c'est un peu cher par rapport aux sorties qui reçoivent des subventions.
Si on commande sur internet c'est un peu moins cher

Signaler Répondre

avatar
@lemediapol le 29/01/2022 à 20:07
Bien sympa a écrit le 29/01/2022 à 19h01

J’y suis allé aujourd’hui les enfants ont adoré c’est vraiment bien fichu

Surtout quand on a même un peu aimé les playmobil

Signaler Répondre

avatar
Bien sympa le 29/01/2022 à 19:01

J’y suis allé aujourd’hui les enfants ont adoré c’est vraiment bien fichu

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 29/01/2022 à 16:31

Entrées trop chères. Dommage, nous n'irons pas.

Signaler Répondre

avatar
befun le 29/01/2022 à 12:39

j'y suis allé il y a un avec mes filles et ma femme, je ne sais plu qui était le plus émerveillé, nous les adultes ou nos enfants? super boulot j'y retournerais avec un immense plaisir ! good job!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.