Majorette de nouveau en redressement judiciaire

Majorette de nouveau en redressement judiciaire

Selon le site internet Challenges.fr, le fabricant de petites voitures a été déclaré en cessation de paiement au tribunal de commerce de Paris la semaine dernière.
Il y a moins de 18 mois, l’usine Majorette de Dagneux dans l’Ain a été reprise par un fonds d'investissement français, la compagnie MI 29. Les représentants du comité d’entreprise ont fait part devant le tribunal de leurs inquiétudes sur les filiales de distribution qui auraient dû être revendues ou encore sur le management. Majorette emploie 72 personnes sur son site de Dagneux.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.