Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Jack Queyranne : “Gagner au premier tour aurait de la gueule!”

Jean-Jack Queyranne, le président du Conseil Régional, était ce matin au Club de la Presse de Lyon. Il a présenté le nouveau site de la région ainsi que son bilan depuis 2004, en quinze propositions. Réconforté par les sondages du week-end le donnant largement favori, Jean-Jack Queyranne appelle à l’union, pour, pourquoi pas, remporter la mise dès le premier tour de l'élection régionale.

Lyon Mag : Vous présentez les quinze mesures phares de votre mandat ? Pourquoi ?
Jean-Jack Queyranne : Ma conception de la démocratie est qu’il faut rendre des comptes. Donc aujourd’hui je présente l’état des réalisations que nous avons conduites à la région ensemble, la majorité actuelle, souvent rejointe par d’autres formations, et les mesures que nous avons mis en oeuvre depuis Avril 2004. J’ai dégagé quinze mesures phares, qui correspondent à la démarche que nous avons entreprise. La région Rhône-Alpes, que l’on qualifiait dans la presse parisienne de belle endormie, est aux premières places sur beaucoup de politiques menées. Sur les TER, sur les lycées, sur la formation, sur les actions en matière d’environnement, sur la culture et sur le sport. C’est un bilan partagé, commun, celui d’une majorité politique que j’ai dirigé et animé. J’ai tenu compte des avis, des compromis qui sont  nécessaires et qui nous ont permis d’avancer. Ce n’est qu’une étape, ce sont les fondations pour préparer la suite. A partir de là, il est un peu inexplicable de dire : «nous avons bien travaillé pendant six ans, mais maintenant, on va se séparer». Ce qui est sérieux, c’est que l’on soit ensemble le plus vite possible. L’enjeu de ces élections régionales a été mis sur la table avec violence par le président de la République, qui attaque les régions, veut réduire leur rôle et met en cause leur gestion. C’est ça qui est aujourd’hui essentiel : se regrouper face à l’offensive de Sarkozy, s’appuyer sur ce que nous avons fait pour le mettre en valeur.

Parmi les quinze propositions, lesquelles sont les plus emblématiques?
Je dirais les TER car ils étaient quasiment abandonnés par la SNCF. La région est intervenue avant nous, elle a commencé avant 2004. Mais depuis 2004, nous avons augmenté de 50% la fréquentation des trains régionaux. Je citerai aussi les bourses pour les étudiants à l’étranger : 11 000 étudiants vont à l’étranger dans le cadre de leur cursus. L’état ne donne que 20 000 bourses et l’ensemble des régions en donne 22 000. Rhône-Alpes est en avance sur ce plan là. Je parlerai aussi des énergies. Nous avons l’Institut National de l’Energie Solaire, nous réalisons le quart de la production en matière de photovoltaïque en Rhône-Alpes. Je crois que l’on a été souvent ceux qui précédaient l’État. Par exemple, l’État nous a rejoint sur le «Grenelle de l’environnement». Beaucoup de mesures ont été inspirées de ce qu’on fait les régions.

C’est un jeu dangereux que de ne pas se réunir dès le premier tour?
Je pense que ce que souhaitent voir les électeurs, ce ne sont pas des intérêts de boutiques partisanes, mais de savoir comment la région va être dirigée. Comment, dans notre pays qui centralise tous les pouvoirs, nous pourrons être cette bulle d’oxygène de démocratie. C’est donc cela qui est en jeu à travers cette élection. Je pense qu’il faut revenir à l’essentiel et non à la dispersion. L’élection n’est pas un tour de force, on ne montre pas ses muscles à l’occasion d’un premier tour. Je trouve qu’il y a là une certaine inconscience sur le devoir que nous avons de répondre aux préoccupations de nos concitoyens et d’offrir une alternative à ce que  veut faire le pouvoir actuel, que beaucoup dénoncent, et pas simplement à gauche. On le voit à travers le congrès des maires, mais aussi à travers les inquiétudes des élus locaux et des citoyens.

Vous comprenez que les Verts veulent faire liste commune dès le premier tour?
Les Verts ont exprimé le souhait de faire cavalier seul. Ils sont un peu grisés par le résultat des élections européennes. Il faut revenir maintenant sur l’enjeu de ces élections : c’est à dire dégager une majorité pour gouverner la région, pour permettre à la région d’aller plus loin. Je constate d’ailleurs d’après les sondages qui sont désormais connus que si nous étions ensemble dès le premier tour, dans la grande alliance que je propose, des communistes jusque aux centristes du Modem, nous pourrions l’emporter dès le premier tour. J’avoue que ça aurait quand même de la gueule.

Que souhaitez-vous dire à Mr Bégag et Mr Meyrieu?

Je leur dit «Réflechissez!». Chacun est libre de ses décisions, mais je pense qu’il faut réfléchir aux enjeux de notre période. Mon adversaire, c’est l’UMP, et aussi le FN, qui a tendance aujourd’hui à rattraper les déçus du sarkozysme. Il faut prendre la mesure de l’offensive que l’UMP,  à travers le président de la République, conduit sur les régions. Ce n’est pas simplement une mesure politique pour gagner, c’est aussi une mesure pour abaisser et réduire le rôle des régions. c’est là où se trouve le véritable enjeu. Après chacun peut trouver sa juste place dans la liste que j’ai vocation à conduire.



Tags : queyranne |

Commentaires 12

Déposé le 29/11/2009 à 16h46  
Par J-Ph D. Citer

C'est une bien curieuse conception de la démocratie que de se voir déjà reconduit (et dès le premier tour!) avant même que les électeurs ne se soient encore prononcés sur la question. Au fond, cela est symptomatique de l'ère Queyranne et du peu d'égard de l'exécutif régional envers les citoyens rhônalpins. Le contribuable a été mis à rude épreuve ces six dernières années: construction d'un palais de région au coût mirifique de 200 millions d'euros, apposition sur les TER du logo régional pour la somme d'1 millions d'euros. Beaucoup de faste pour peu de mieux. Les projets somptuaires ont fleuri lorsque parallèlement les habitants de Rhône-Alpes voyaient leurs quotidiens se dégrader. La région en porte une lourde responsabilité. Aujourd'hui, une nouvelle politique proche de la vie quotidienne des rhônalpins doit être impulsée. Cela ne se fera que par un choix clair en faveur d'une nouvelle majorité régionale dirigée par Françoise Grossetête.

Déposé le 26/11/2009 à 18h21  
Par Lyon Mag Citer

Pas de rétention de commentaires mais des activations parfois un peu tardives. Nous serons plus vigilants et nous attendons vos commentaires !

Déposé le 26/11/2009 à 17h45  
Par lolo Citer

on entend dire sur Facebook que vous faites de la rétention de commentaires... pas bien Lyon Mag!!

Déposé le 26/11/2009 à 17h21  
Par Arnaud Citer

Parce que nous n'avons pas le droit de laisser certains élus vivre très confortablement sur le dos du contribuable, votons Françoise Grossetête pour les élections régionales et montrons à M. Queyranne que la région n'est pas son royaume !

Déposé le 26/11/2009 à 17h19  
Par François Citer

Je vous demande pardon ? Premier tour ? Mais il faut vous calmer M. Queyranne, le temps du communisme ou de la monarchie, c'est du passé ! Faisons marcher la démocratie et montrons que nous voulons le changement, votons pour des personnes de terrain, qui ont les pieds sur terre et qui ne gaspillent pas l'argent du contribuable dans des frais de bouche ! Moi j'ai déjà choisi, ce sera Françoise Grossetête, elle au moins a su m'écouter et répondre à mes questions, mes inquiétudes. Quand j'ai essayé de vous parler lors d'un rassemblement, vous ne parliez qu'avec des journalistes... le citoyen ne compte pas pour vous, je l'ai vécu. Vous êtes indigne de la fonction d'élu de la nation française !

Déposé le 26/11/2009 à 17h14  
Par Caro Citer

Alors là M.Queyranne, je dois avouer que je vous décernerais volontier le prix de la langue de bois, vous ne dites rien, vous ne proposez rien, vous critiquez et vous opposez en permanence ! Aller, du balai !

Déposé le 26/11/2009 à 17h13  
Par Jojo Citer

> Queyranne s'approprie la région (le nouveau site de la région = son site de campagne !) > Queyranne utilise la région pour LUTTER contre le Président de la République et le gouvernement. > Queyranne dépense beaucoup pour lui et ses amis mais n'investit pas ! RHONALPINS, NE LAISSONS PAS LES DERIVES SE REPRODUIRE ENCORE JUSQU'EN 2014 ! NE VOTONS PAS POUR LE ROI QUEYRANNE !

Déposé le 26/11/2009 à 16h59  
Par Marco Citer

Voici quelques commentaires de vos propos et ceux de M.Queyranne : "Il a présenté le nouveau site de la région" : HEY OH ON SE CALME ! Le site en question n'est en aucun cas le nouveau site de la région, c'est le site du CANDIDAT QUEYRANNE ! Sauf si M.Queyranne se considère comme le propriétaire de la région Rhône-Alpes... ce qui ne me surprend pas. (au fait journalistes, faites donc preuve d'objectivité de temps en temps, vous aurez beaucoup plus de succès je vous assure !) "Ma conception de la démocratie est qu'il faut rendre des comptes. " ALORS LA VOUS ME PLAISEZ M QUEYRANNE ! D'AILLEURS OU EN SONT LES FINANCES DE LA RÉGION ? LES EMPRUNTS EN COURS ? LA DETTE ? ET OUI, FAUT BIEN FAIRE LES COMPTES COMME VOUS DITES ! Avouez-nous que vous êtes un cancre en maths ? Allez n'ayez pas peur, on le voit bien va ! "L'enjeu de ces élections régionales a été mis sur la table avec violence par le président de la République, qui attaque les régions, veut réduire leur rôle et met en cause leur gestion." VEUILLEZ COMPRENDRE : "JE N'AI PAS D'IDÉES, ALORS JE CRITIQUE LE PRÉSIDENT COMME D'HAB' AVEC TOUS MES COPAINS DE GAUCHE ! "C'est ça qui est aujourd'hui essentiel : se regrouper face à l'offensive de Sarkozy" ET BIEN VOILA !!! M QUEYRANNE AVOUE TOUT : IL INSTRUMENTALISE LA RÉGION RHÔNE ALPES POUR FAIRE FACE AUX ACTIONS DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET DU GOUVERNEMENT (APRÈS TOUT COMME IL L'A MIS SUR SON SITE DE CAMPAGNE, IL SEMBLE QUE CE SOIT "GRAVE D'AVOIR DES IDÉES DE DROITE" ! POLISSON, ON NE VOUS A DONC JAMAIS APPRIS LE PLURALISME ? FAUT ARRÊTER DE REGARDER LE MODÈLE COMMUNISTE MON BON MSIEUR !

Déposé le 26/11/2009 à 16h57  
Par La carpe et le lapin ! Citer

Ce qui est déplorable dans cette interview, outre l'arrogance et la vanité manifestes de Jean-Jacques Queyranne, c'est qu'il confirme une fois de plus faire passer l'intérêt de la Région après les petits calculs d'arrangements politiques. En installant le futur nouveau siège de la Région sur le site de Confluence, en plein coeur de Lyon, il rend service à son ami Gérard Collomb, et tant pis si la facture est horriblement salée (près de 200m d'€), c'est le "contribuable-vache-à-lait" qui paye ! On constate aujourd'hui que son ambition pour la Région se limite à la portée électorale de l'échéance de mars prochain ; il cherche à reconduire les partenariats avec les Verts pour faire le meilleur score possible, alors que c'est ce même partenariat qui pénalise aujourd'hui tous les grands projets structurants de la Région ! Car en effet, ce que ne dit pas Jean-Jack Queyranne, c'est qu'il parle d'une alliance avec les Verts, alors qu'ils ne sont d'accord ni sur l'avenir du Lyon-Turin, ni sur la politique de soutien aux Lycées, ni sur les priorités budgétaires sur lesquelles doit s'accorder la Région. En d'autres termes, son discours est le suivant : "Rassemblons nos voix, nous aurons ensuite tout le temps nécessaire pour nous diviser sur les projets et faire stagner la Région dans le marasme de l'immobilisme..."

Déposé le 26/11/2009 à 15h26  
Par amelie69 Citer

Ce n'est pas en mettant des "!" dans chaque phrase que l'on est convaincant. :) Monsieur Queyranne ne prend pas des gens pour des imbéciles lui, il construit depuis 2004 l'avenir de la région. Cela continue aujourd'hui sur http://www.uneregion-davance.fr C'est peut être cela la différence entre la gauche et la droite...

Déposé le 25/11/2009 à 12h39  
Par Edgar Citer

Voter pour un individu arrogant qui dilapide l'argent du contribuable ! Les électeurs savent-ils que Queyranne a dépensé des millions d'euros pour changer un logo dès le début de son mandat ? Près de 2 million d'euros !!! Que Queyranne s'est fait construire un nouveau palais pharaonique en pleine presqu'île (alors que le siège à Charbonnières est très fonctionnel et le stationnnement plus simple). Près de 100 millions d'euros !!! Que les gens sont bêtes !

Déposé le 24/11/2009 à 15h24  
Par amélie69 Citer

C'est vrai qu'il serait plus logique que Queyranne soit rassembleur ... espérons que tout le monde se mette d'accord. Amélie

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.