Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bilan mitigé pour les soldes d’hiver sur la Presqu’île à Lyon

La crise aura, comme attendue, eu un effet négatif sur la période des soldes lyonnaises, qui prend fin mardi. Mais le mauvais temps, qui aurait pu agir comme un amplificateur, a plutôt fait les affaires des prfessionnels, qui ont û écouler les collections d'hiver. Un bilan en demi-teinte pour George Cellerier, président des Vitrines de Lyon, qui préfère voir le verre d'eau à moitié plein. L'interview pour Lyon Mag.

Lyon Mag : La période des soldes a-t-elle été bonne ?
George Cellerier :
C’est difficile d’avoir une vue précise de l’ensemble des commerces. Je pense que, comme toujours, il y a des hauts et des bas. Certains sont plus content que d’autres, c’est en tout cas ce que j’entends autour de moi. Dans l’ensemble, on craignait le pire, la saison a été chaotique à cause de la crise et des conditions climatiques. Malgré la neige et le froid, cela a été plutôt positif car pour vendre de «l’hiver», Il vaut mieux des conditions climatiques qui correspondent à l’hiver. In fine, cela s’est plutôt arrangé pour les grosses pièces : les peaux lainées, la parkas, les doudounes, les manteaux, ainsi que les accessoires type écharpes. dans l’ensemble, on a relevé un peu la tête de l’eau sur  la fin une période qui avait mal commencée.

Malgré les conditions climatiques, on a pas vu un exode vers la Part-Dieu ou Carré de Soie ?
Il faut plus que les conditions climatiques pour faire dévier la clientèle habituelle de la Presqu’île vers la Part-Dieu. Il y a parfois des inconvénients qui sont pires que les avantages, et je défends la Presqu’île, ce qui est normal, c’est mon rôle de président. Malgré les conditions, les gens ont décalé d’un jour voire d’une semaine leur achat.

Le bilan est plutôt encourageant ?

Encourageant, tout est relatif. On a eu très peur, mais cela a été meilleur que ce que l’on craignait. Maintenant, il faut relativiser. Ce sont quand même des périodes relativement difficiles, certains souffrent plus que d’autres. Je pense, q’une fois de plus, le haut-de-gamme s’en sort mieux que les gammes inférieures. Il faut donc nuancer. Mais les dernières conditions climatiques nous ont quand même favorisées.



Tags : soldes |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.