Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La mort d’un jeune soldat lyonnais en Afghanistan

Enguerrand Libaert faisait partie du 13e bataillon de chasseurs alpins, basé à Chambéry. Il a été gravement blessé lundi lors d’une opération de protection d’un convoi dans la province de Kapisa et a succombé mardi à ses blessures.

Ce jeune homme de 20 ans était engagé volontaire dans l’armée française depuis 2008 après ses études au lycée Ampère-Saxe. Il était en Afghanistan depuis deux mois. Enguerrand Libaert est le 40e soldat français à trouver la mort au combat en Afghanistan depuis 2001.



Tags : Afghanistan | soldat |

Commentaires 1

Déposé le 11/02/2010 à 01h06  
Par Abdelwahid Djaballah Citer

C'est le 40ème soldat qui se fait descendre en Afghanistan sur une idée originale de l'inéralable Nicolas Sarkozy. Une super-production de l'Elysée qui fait croire à qui veut bien l'entendre et l'écrire (sauf à LyonMag, bravo) que la France s'est engagée au nom de la paix pour traquer les vilains barbus. En creusant un peu, nos chers médias auraient pu rompre le mythe de la guerre propre en s'apercevant qu'il s'agit en réalité d'une guerre stratégique aux niveaux : - économiques (pétrole - Total tente tant bien que mal de décrocher un contrat. Peut-être qu'arrivé à 100 soldats Français tués l'Etat Afghan jugera qu'il pourra filer un contrat au pétrolier au nom de la rentabilité - pierres précieuses et gaz) - politique : quoi de plus intéressant que de se rapprocher d'un pays en ruines et où tout reste à bâtir ? Bouygues, grand ami de notre cher Président, va construire un hôpital à Kaboul... pour les soldats Français blessés ou morts ? - militaire : au coeur du moyen-orient, l'Afghanistan est niché pile entre l'Iran et le Pakistan. Quels drôles de hasards ! Il se rapproche aussi de l'Irak, où la France a envoyé en douce ses notables pour grapiller les miettes laissées par "l'axe du bien", ou devrais-je dire les quelques gouttes de pétrole ayant survécu à l'invasion Etasunienne, Britannique, Danoise, Polonaise, Chinoise et Russe. En tout et pour tout, "l'axe du Bien", qui s'est engagé en Irak pour libérer le peuple, n'a laissé à ce même peuple que 10% des bénéfices issus de l'exploitation du pétrole. Tout cela était orchestré, avant l'invasion, par le département de la défense des USA. Un scénario qui se rapproche étrangement de celui de La guerre contre les Taliban... Et on essaye de nous faire croire que nos soldats, nos concitoyens, se sacrifient pour libérer les femmes Afghanes de la Burqa. Amalgame ? Certainement... En fait, la France s'est engagée pour couper la barbe aux Talibans... et pour vendre le fleuron de notre économie : les derniers rasoirs 5 lames de Gilette. Ah, la perfection au Masculin !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.