Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bienvenue dans l’histoire, Lyonnais !

L’Olympique Lyonnais s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en allant chercher un match nul exceptionnel, 1-1, à Santiago Barbaneu.  Un exploit des Lyonnais qui se sont réveillés en deuxième période, notamment grâce au coaching payant de Claude Puel.

La pression est madrilène dès la première minute, avec une frappe de Kaka contrée par Lloris. Mais à la 5e minute, Cristiano Ronaldo récupère un ballon sur une longue passe de Guti et trompe Hugo Lloris, avec une balle qui passe entre ses jambes. Le Real Madrid mène un but à zéro et refait son retard.  Les Lyonnais réagissent à la 17e minute : Toulalan reprend le ballon après un corner de Pjanic, mais sa frappe enroulée ne trouve pas le cadre. Grosse alerte la 25e minute, Higuain part à la limite du hors-jeu, dribble dans sa course Lloris et tire. Mais sa frappe vient mourir sur le poteau gauche du portier lyonnais. Deux minutes plus tard, Lloris, encore lui, s’impose d’une belle parade sur une frappe d’Higuain. Les Madrilènes dominent et à la 39e minute, sur un centre venant de la droite, Higuain reprend le ballon de la tête. Une frappe qui passe tout juste à droite des cages de Lloris. A la mi-temps, les deux équipes sont à égalité sur les deux matchs : 1-1.

Claude Puel décide à la mi-temps de faire deux changements : Gonalons et Kallström rentre à la place de Makoun et de Boumsong, sur blessure ; Jérémy Toulalan bascule du coup en défense centrale. Et dès la 48e minute, Maxime Gonalons se met en évidence : il reprend de la tête un centre de Delgado, mais sa reprise passe au-dessus de la transversale de Casillas.  Les Lyonnais continuent de dominer en deuxième période : Govou manque une reprise sur un centre de Delgado, puis quelques minutes plus tard, Lisandro, qui tire des 30 mètres, bute sur Casillas. Dans l’action qui suit, Kaka manque de peu le cadre, également sur une frappe lointaine. L’Olympique Lyonnais égalise à la 75e minute : sur une superbe action collective dans la surface, Delgado transmet le ballon à Lisandro, qui passe pour Pjanic. Le milieu lyonnais trompe Casillas et permet à l’OL de prendre l’avantage sur l’ensemble des deux matchs. A la 90e minute et dans le temps additionnel, Lisandro et Delgado manquent la balle du KO : seul devant la cage après un contre lyonnais, les deux attaquants lyonnais frappent respectivement  à droite et au-dessus des cages de Casillas.

Avec la victoire un but à zéro à domicile, l’OL s’impose deux buts à 1 sur les deux matchs. Cela faisait 4 ans que l’Olympique Lyonnais n’avait pas atteint ce stade de la compétition.

Le résumé du match en vidéo.



Tags : ol | ligue des champions |

Commentaires 1

Déposé le 11/03/2010 à 11h16  
Par Guillaume Citer

C'était juste énorme ! Une seconde mi-temps de folie !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.