Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’étudiante infanticide n’avait pas l’impression de tuer son bébé

C’est ce que cette jeune femme de 24 ans a expliqué mardi à la barre au premier jour de son procès devant les Assises du Rhône.

Accusée du meurtre de son nouveau-né en 2007 à Lyon, elle a expliqué lui avoir donné des coups de couteau comme à "une partie d’elle-même" et non à un être vivant. Le verdict est attendu mercredi soir. Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.



Tags : assises | infanticide |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.