Un gardien de prison reprend son travail alors qu’il est en liberté conditionnelle

Un gardien de prison reprend son travail alors qu’il est en liberté conditionnelle

C’est le syndicat Ufap/ Unsa Lyon qui pointe du doigt cette situation incongrue, relayé par le quotidien gratuit 20 minutes.
Le surveillant concerné, qui exerce en Rhône-Alpes, a été condamné en début d’année à 6 mois de prison pour divers délits. Au bout de 3 mois derrière les barreaux, l’homme a bénéficié d’une libération conditionnelle et a repris son travail après une suspension disciplinaire. Après la révélation de son cas, l’administration pénitentiaire l’a dans un premier temps mis en congé d’office avant finalement de le transférer dans un autre établissement.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.