Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Encore des remous à La Friche

Malgré l’arrêté d’expulsion qui prévoit le départ des frichards le 31 juillet, les riverains de l’ancien site RVI se sont constitués en collectif anti-friche. Leur manifeste compte déjà 24 signataires. Le document a été envoyé à la plupart des élus, ainsi qu’au maire du 3ème. Un dossier de complément va être expédié aux commissariats du 3ème et du 6ème arrondissement.

Quatre jours d’ITT pour insomnie et une usure collective, les riverains de la Friche n’ont guère apprécié le dernier festival « Sortie d’usine 2. » Organisé par les frichards du 15 au 18 juillet, et déjà mis à mal par des rumeurs de plaintes déposées, « Sortie d’usine 2 » marquera la fin de la Friche RVI, et la confirmation de l’impossible conciliation avec les riverains du site. Particulièrement ceux de la rue Rochaix. « Le dernier festival a été pour nous insupportable » déclare lundi au Progrès un couple de voisins, qui préfère garder l’anonymat. Alors quel intérêt de créer un collectif à quelques jours de la date d’expulsion ? « Notre collectif a pour but de militer par tous les moyens possibles pour entériner l’expulsion prévue au 31 juillet » insiste le manifeste. Du 16 au 18 juillet, ce sont au total huit mains courantes pour bruit et une plainte pour tag qui ont été déposées auprès du commissariat d’arrondissement. De mauvais augure avant la réinstallation des collectifs d’artistes rue Lamartine, sur l’ancien site de l’usine Lepine.



Tags : friche | frichard |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.