Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Frichards ont trouvé refuge au Fort de Vancia à Rillieux-la-Pape

Alors que le TGI de Lyon doit rendre aujourd’hui son jugement suite au référé déposé par le Grand Lyon pour faire expulser les Frichards du parking du site de l’avenue Lacassagne, la soixantaine d’artistes restante a déjà quitté le site du 3e arrondissement pour investir l’ancien fort militaire de Rillieux.

Cette solution de reclassement sera-t-elle pérenne ? Elle suscite en tout cas la réaction plutôt constructive des collectivités locales, puisqu’à 15h se réunira le syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU), réunissant des élus de Sathonay-Village et de Rillieux-la-Pape, qui gère le fort de Vancia. C’est à 17h qu’ils feront savoir leur décision aux artistes. Actuellement, les Frichards sont encadrés sur le site rilliard par trois gendarmes.



Tags : rillieux | frichard | frichards | friche rvi | fort de vancia |

Commentaires 24

Déposé le 13/02/2011 à 19h34  
Par Quand faut partir faut y aller Citer

@ tinouche, l'opération com a lamentablement échoué, de même que votre prise du fort à la husarde. Si certains ont annulé l'évènement c'est bien parce que vous n'êtes qu'une frange réduite de ce qui reste des artistes de l'ex collectif qui avez refusé d'être relogés dans Lyon. Recentrons le débat : vous êtes aujourd'hui hors la LOI, avez empeché les policiers et gendarmes de faire leur boulot ! vous vous êtes opposé à un élu Président du Sivu M. Moiroud qui fait aussi valoir les droits auxquels vous devez vous conformez (en tant que citoyen). Maintenant si vous estimez être au dessus de tout cela, et bien le volet judiciaire passera par la case Vancia, la machine est en route. Bon vent tinouche, bonne nuit et préparez les Kway pour vos derniers jours à Rillieux. Un ami qui aime les artistes (les vrais, pacifiques et pas des rebelles)

Déposé le 13/02/2011 à 14h07  
Par tinouche Citer

Au vu du tour que prend le débat, je me permet de copier ici mon commentaire posté à l'instant sur lyon-info: "Je n'ai pu m'empêcher de constater que le ton n'est plus à l'argumentaire mais à l'insulte et à la diffamation. Dommage... "Rappelons que la mairie souhaitait interdire l'évènement, peut être pour nous empêcher d'exposer nos et projets et arguments aux rillards et sathonards ; et que certains malotrus on publié ailleur des fausses informations (anulation de l'évènement, fermeure du lieu entre autres) en se faisant passer pour moi ! "Les retours des habitants, et mêmes des gendarmes, étaient plus encourageants que vos diatribes haineuses. Mais nous aurions également souhaité rencontrer ces gens que notre présence dérange réellement, afin de mieux comprendre leur point de vue. Mais peut-être étiez vous représenté par cet énergumène braillard qui est partit en promettant de "revenir avec ses potes" dans l'idée de nous apprendre la vie. A bientôt.

Déposé le 12/02/2011 à 19h15  
Par flo Citer

si rien ne bouge je sollicite une manifestation ( facebook anti friche vancia )

Déposé le 12/02/2011 à 15h16  
Par ERDE Citer

Visite sur le site vers 14 h 45. 4 voitures, 3 fourgons (destroy), 6 visiteurs, deux toiles de tente, une grande table, deux gfendarmes au contact... le décor est campé ! Un peu d'humour avec le barrage de terre transformé en potager... Nos frichards n'ont pas attiré la foule, ni de leurs soutiens, ni des riverains. Des frichards qui font un peu zonards, à l'exemple de leur photo du jour dans le Progrès. Avec canettes de bière en main ! Michel Moiroud, le président du SIVU (Rillieux-Satonay-Village) n'a pas eu droit à la sienne ! Il est grand temps de revenir à des choses plus sérieuses et de mettre fin à cette occupation, aussi sauvage que illégale. Le côté artistique reste vraiment à démontrer. CQFD

Déposé le 12/02/2011 à 14h59  
Par zera Citer

le fort est a nous rilliards ! ne laissons pas ces oisifs citadins de merdes envahir notre banlieue il on deja pilié la croix rousse l'oubliez pas ! cassez vous bande de camés crasseux !

Déposé le 12/02/2011 à 13h08  
Par François Citer

quand je lis le progrès de ce matin et vous voit... je ne daignerai même pas me déplacer pour votre pseudo rencontre avec les riverains. Vous faites face à un seul élu (d'opposition de droite, le seul venu sur le terrain...) : un homme de terrain président du SIVU, ancien militaire et candidat aux cantonales de Rillieux, Sathonay. Pendant ce temps là le président du Grand Lyon PS Gérard Collomb qui se permet d'insulter des gens (voir votre article) est aux abonnés absents et se marre... Mais ne vous inquiétez pas M. le maire de Lyon, on va vite vous les renvoyer ces ex frichards de RVI, car ici personne ne veut de leur pseudo architecture et art qui serait une catastrophe pour ce patrimoine militaire promis à une belle rénovation dans les années à venir, mais avec des chantiers écoles, des organismes de formation et des jeunes qui suivent une filière pro, Pour paraphraser un certain M.R ancien premier ministre socialiste, "Rillieux "n'a pas vocation à accueillir toute la misère" ... du Grand Lyon

Déposé le 12/02/2011 à 09h35  
Par ERDE Citer

Marre des dictateurs, même culturels ! De quel droit voulez-vous imposer votre "vie culturelle" aux habitants d'un canton ? Pourquoi s'installer en force en bordure de l'Ain dans un site inapproprié à votre projet ( que j'ai lu, certes pas inintéressant mais..). Il existe des friches industrielles, à vous de les négocier ! Vancia n'est ni Bruissin, ni Bron. C'est facile à voir l'inéquation pour un projet culturel massif. Bien joué pour faire reparler de vous ! Il ne vous reste plus qu'à partir dans la dignité.

Déposé le 12/02/2011 à 00h27  
Par caouette Citer

je viens d'apprendre pour ce nouveau lieu et bref... @Stop au bla bla en réponse à votre phrase (qui me fait énormément penser au film dupont lajoie de boisset) "on va venir mais pour vous faire comprendre que vous n'êtes pas chez VOUS, et qu'il vous faut retourner d'où vous venez." je vous citerai coluche qui disait : "il y a pas d'étranger que des gens qu'on ne connait pas encore" vivre au crochet de la société mais dites moi savez vous qu'à lyon des gens qui ont un travail et paye des impots vivent dans leur voiture parce que les loyers sont trop cher?? vous êtes donc en train de reprochez à des gens qui ont pour majorité (là je parle des gens de la friche) un travail de chercher à avoir un toit décent?? c'est triste de tel réflexion!!!!

Déposé le 11/02/2011 à 19h59  
Par ERDE Citer

Mais alors personne ne parle de l'envahissement du Fort de Vancia par les forces de l'ordre en ce début d'après-midi, décrit sur Rebell-Lyon. Insoutenable suspense !!! Je ne vais pas pouvoir dormir !!! Tant pis...

Déposé le 11/02/2011 à 16h55  
Par Stop au bla bla Citer

@tinouche... arrêtez de nous amadouer et de tenter de nous faire croire que vous êtes des pacificistes.... Votre prise à la husarde et votre manque de respect des FORCES DE L'ORDRE vous discréditent. Aujourd'hui vous avez une FOIS DE PLUS dépassé les bornes du tolérable, alors demain votre auberge, on va venir mais pour vous faire comprendre que vous n'êtes pas chez VOUS, et qu'il vous faut retourner d'où vous venez. Désolé, votre cas est desespéré, et ne nous dites pas que vous ne vivez pas au crochet de la société. Ou alors parlez nous de vos droits et obligations dans la société, que nous, nous respectons, ainsi que les policiers et gendarmes. A bon entendeur, salut et encore une fois STOP IT - pas les masques

Déposé le 11/02/2011 à 14h38  
Par COLLEGUAS Citer

Il est triste et malheureux de voir que certain ne savent pas ou deduisent d'eux meme de savoir qui nous sommes. Deja nous ne sommes pas une 15aines mais plutot une centaine. Beaucoup d'entre nous on un numero de siret, paye de l'urssaff et meme on des enfants. C'est triste que on l'on ne demande pas, triste que certains ne veulent meme pas savoir. Ou peut etre que l'education a la peur et la jalousie marche tres bien sur eux. Peut etre qu'un lieu pareil pourrai leur permettre de ne plus avoir peur. d'etre plus "utopiste" peut juste motiver a construire sans peur. Je rappel a chacun que depuis les années 80 des "FRICHES" existe, demenage, et INVITE chacun discuter et peut etre se rendre compte que leur idée sur le lieu et ceux qui le font ne s'arrete pas a ce qu'on leur a dit. La crise parait aujourd'hui plus Humaine que financiere. Chacun est libre de se renseigner par lui meme. Et aussi il n'y a pas a comparé les heures de travail quand on ne sait pas, nous sommes la france qui se leve et se couche aussi, et nous aussi payons le prix de nos choix comme tous. Rien de tres revolutionnaire que de promouvoir la culture de notre pays. Mais bon l'ignorance est devastatrice, c'est un fait...mais je vous rassure...chez les artiste utopste aussi nous avons cette maladie...On y travail...tres activement...tellement que cela parait insultant a certain... Bon vent a tous ceux qui se laisse pousser par lui... LE VENT...

Déposé le 11/02/2011 à 12h12  
Par tinouche Citer

- Pour ceux qui croient qu'un autre temps est nécésaire, que le systeme D est une piste non négligeable pour s'en sortir sans se rendre trop dépendant d'un système d'assistanat - Pour celles qui pensent que la fonction sociale de l'art n'est pas de divertir mais de questionner, et dont l'utopie consiste à s'autofinancer et à penser le bénévolat comme un moyen d'échange et de partage, - Pour la France qui ne dort pas, qui travaille de jour comme de nuiit à l'élaboration et à la concrétisationd'un projet d'unre réelle utilité sociale, et ce sans contrepartie, nous disons STOP. Les problèmes soulevés vont bien au delà des problèmes de "mal-logement", et c'est précisément le manque de solutions proposées qui motive l'action des frichards. D'une manière générale, le collectif de se sent pas concerné par de basses querelles qui voient droite et gaughe se renvoyer la balle au gré de leur électorat. @Retour à la case départ Viens débatre de la situation samedi autour d'un bon café! je ne tiens pas à justifier de ma bonne itégration sociale, mais bon si vraiment ça pouvait permettre de ne pas lire certaines absurdités, je peux toujours te faire parvenir une copie de l'une ou l'autre de mes fiches de paie. M'enfin bon, ce serait un peu mesquin d'en arriver là. Ce n'est pas un cachet d'artiste ou des cotisations sociales qui donnent ou non une légitimité à l'existance d'un être humain, avec ses peurs, ses passions, ses désirs, sa sensibilité, ses tripes. Amicalement

Déposé le 11/02/2011 à 10h15  
Par Retour à la case départ Citer

- Pour ceux qui se croient tout permis avec des pratiques d'un autre temps... prise de lieu, en vue de la réhabilitation d'ouvrage, retour au système D, - Pour celles qui tentent de nous distraire avec leur art (respectable mais souvent aidé au final par autrui, les collectivités, des bénévoles, des associations...) et en vivant dans l'utopie : pas de local à payer, pas de loyer, pas de charges, pas d'urssaf, pas d'inspection du travail, pas de contrôle sécurité incendie, etc, - Pour la France qui se lève tôt, se couche tard, ou travaille de nuit, nous disons STOP. Oui, les problèmes de mal-logement sont récurrents à Lyon comme ailleurs. Heureusement des solutions peuvent être proposées. Et ce n'est pas dans un fort que cela va se régler. Reparlons des droits et des devoirs de chacun. A bon entendeur et sans trop jouer au persiffleur, que le grand lyon (Collomb PS), Région (Queyranne PS) et autres édiles PS aux manettes daignent intervenir pour le cas de ces jeunes irréductibles (allez on va dire une quinzaine sur ce site désireux de vivre à la campagne) !! Bon WE

Déposé le 11/02/2011 à 00h41  
Par certains Citer

Pour ceux qui n'y crois pas ou qui ne save ou n'ont juste jamais mis les mains et les journées a enterrer du tuyau d'eau a la bonne profondeur pour pas que ca gele...ou du cable electrique en apprennant les normes... Et bien faites confiance a ceux qui savent et pratique deja... Et pour ce qui est du lieu...des collegues le prouvent en italie et ca parle de lui meme. (plus de 10ans , administration, art et millitantisme cohabite : labo cinema, theatre, salle de concert et expo, news letter chaque semaines et bouffe collective midi et soir a prix libre) Et bien ca rassure...non? leur site internet: http://www.forteprenestino.net/ en images: http://www.google.com/images?hl=fr&client=firefox-a&hs=DJg&rls=org.mozilla:fr:official&q=forte+prenestino+roma&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi&biw=1080&bih=560 Sinon les preuves, agregations et factures des travaux de l'ancienne friche RVI sont connues des service municipaux et dans les dossiers du CFA...AUSSI. la peur ne fait pas avancé, ca c'est sur... Et pour les inquiet de défiguration etc : les gouts et les couleurs ne se discutent pas mais elle se melangent et se transmettent...L'europe non??? merci.

Déposé le 09/02/2011 à 21h45  
Par tinouche Citer

Un blog vient d'être ouvert à l'adresse suivante: http://lafrichevancia.blogspot.com/ Vos réactions sont les bienvenues.

Déposé le 09/02/2011 à 15h19  
Par ERDE Citer

@ Tinouche Dommage de s'exprimer quand on ne connaît pas le lieu ! Et d'essayer de donner la leçon... Ce fort n'est pas Bruissin ni Bron ! Il est clair que ce site ne correspond pas à vos amis ! Bien trop loin de Lyon et de sa vie "bobo". Ils pourrait s'installer aussi sur le quai de Saône dans le fort... Quant à ma plaisanterie sur le GIPN ce n'était que de l'humour ! Raté vous n'avez pas compris...

Déposé le 09/02/2011 à 14h55  
Par Saint-Just Citer

Moi je suggère aux squatteurs de s'installer sur les fondations du Musée des Confluences, futur haut lieu de culture qui va coûter fort cher au contribuable, plutôt qu'occuper illégalement un site qui n'a aucun intérêt pour eux !

Déposé le 09/02/2011 à 14h15  
Par tinouche Citer

Les membres du collectifs comprennent fort bien les inquiétudes des riverains. En effet une telle situation n'a rien d'habituelle, même pour eux. Mais soyez assurés que leur intention n'est pas de s'accaparer le lieu a des fins exclusives. Au contraire, une occupation pérenne serait plutôt de nature à restituer à la population des espaces des espaces dont ils sont pour l'instant privés. Toute tentative de réhabilitation du lieu par des voies plus classiques entraînerait des coûts astronomiques, qui se ressentiraient forcément sur les impôts. Le CFA RVI dispose d'un budget dédié à la réhabilitation de lieux, et fournit une main d'oeuvre volontaire et bénévole pour un chantier au service des habitants. Pourquoi ne pas venir les rencontrer samedi dès 14h au pied du fort pour un repas "auberge epagnole". Ce sera l'occasion de partager vos envies...

Déposé le 09/02/2011 à 12h05  
Par CRA Colectif des Riverains Attentifs Citer

moi je suis riverain, je paye des impots sur ma commune et ne souhaite pas que ce lieu soit un nouveau symbole ! Comme cela c'est dit... Je ne doute pas de votre capacité de créativité que vous avez démontré durant des années. Maintenant que vos chemins se sont séparés avec d'autres, c'est au Grand Lyon qu'il faut vous adresser et à son Président Gérard Collomb !! Les élus responsables du coin sont des gens de terrain, pragmatiques et pas des politicards ... laissez les faire leur campagne cantonale et pensez aussi à contacter le député de la 7ème qui n'est autre qu'un grand 'cumulard' JJ Queyranne. Après cela, expliquez nous en vertu de quoi vous seriez demain autorisé à vous accaparer ce fort ? Vous êtes déclarés pour votre art ? Les charges d'entretien ce sont les brigades vertes du Conseil Général je crois ... Laissez ce havre de paix tranquille. Merci de votre attention.

Déposé le 09/02/2011 à 11h31  
Par tinouche Citer

La friche RVI, vous connaissiez? Le site accueillait 400 artistes dans toutes sortes de domaines: art plastiques, spectacle, cinéma, musique, artisanat... 8 ans d'aventure à lyon qui ont forgé l'expérience du collectif. Mais aujourd'hui la volonté politique n'y est plus. Suite à un incendie qui a détruit un seiziemme du lieu, c'est l'ensemble de la structure qui est actuellement à la rue, a l'exception de quelques artistes jugés rentables, qui n'ont pas pu tous reprendre leur activité dans le lieu proposé. Le grand Lyon fait la sourde oreille, et pousse l'absurde à tenter d'expulser le collectif...d'un parking! La force d'un tel groupement d'artistes est d'offrir une vie culturelle et sociale riche, en partenariat avec les associations locales et les habitants des communes voisines . Des premiers contacts avec les communes de Sathonay et Rillieux-la-pape laissaient envisager des rapports constructifs. Hélas les délais proposés par les élus du cantons, combinés au harcèlement du grand lyon n'aurait pu qu'aboutir à la perte pure et simple de tout ce que le collectif est en mesure d'offrir dès à présent. C'est sous cette menace que le collectif à investi le fort de Vancia au cours du week end précédent, avec l'espoir d'accélérer une discution plombée par la lenteur administrative. Les élus affichent en première instance une réticence au dialogue et à la concertation. Pour répondre aux commentaires précédent, le collectif est composé de gens qu'il convient de ne pas prendre pour des iméciles. Ils sont bien au fait de la dangerosité du site, et balisent dors et déjà les zones les plus dangereuses. En outre ils disposent de moyens et de compétences pour réhabiliter petit à petit le fort, dans le respect du patrimoine, comme il est détaillé dans les dossiers qui ont été remis au sivu. Quand à l'adaptation du lieu aux activités, ce sont les artistes eux-mêmes qui sont en mesure d'évaluer leurs besoins. Et le besoin le plus urgent, c'est des murs. "On ne négocie pas sous la contrainte" leur dit M. Moiroud? C'est pourtant ce que fait le collectif depuis un mois et demi... Pour finir, la phrase "Un petit entraînement pour le GIPN afin de les déloger au petit matin ?" semble dénoter du plaisir que pourait prendre l'auteur à y participer. Je me permet de rapeler que la situation n'a rien d'un jeu, et soulève de problématiques fond, comme le rapport au logement, le rejet de l'art non institutionnel, ou encore la façon d'envisager le lien social. Et si on acceptait de se questionner un peu?

Déposé le 08/02/2011 à 17h13  
Par ERDE Citer

Pas très sérieux vos frichards pour qui connaît le fort de Vancia ! Digne des forts de Verdun où j'ai crapahuté il y a quelques années. Enfin un peu plus... Les forts du Bruissin ou de Bron ont peut-être donné des idées aux "artistes RVI" mais ils sont mis le doigt dans l'oeil avec Vancia. Amusant cet am de les entendre derrière les machicoulis ! Sortez vite sinon on ne va retrouver que les os !!! Impossible de téléphoner quand on est à l'intérieur pour info, il va falloir penser au téléphone de campagne de 14-18 !!! Un petit entraînement pour le GIPN afin de les déloger au petit matin ?

Déposé le 08/02/2011 à 09h02  
Par allons soyons sérieux Citer

@kinara : je doute que vous connaissiez les lieux pour vous extasiez de cette petite tentative de prise du Fort !! Ce lieu est inadapté et par dessus le marché, je doute que la Ville de Rillieux n'ait ni l'envie ni encore moins les moyens d'aider des artistes (certes passionnants) à s'ancrer durablement près d'une zone pavillonnaire tranquille qui aspire au calme... Inconcevable. D'ailleurs le président du SIVU en charge du Fort M. Moiroud a rencontré le maire de rillieux et a confirmé qu'il n'entendait pas que cette situation dure. Bientôt les occupants seront priés d'aller voir ailleurs. Sinon, comment et ou va s'entrainer la BAC demain ??

Déposé le 07/02/2011 à 21h14  
Par kinara Citer

Joli site que les ex Frichards ont investi là ! A construire et re construire demain par eux et je l'espère aussi par d'autres (individus, collectifs et associations), car c'est ensemble qu'ils auront la force d'en faire un lieu pérenne et bénéfique à tous. Bonne chance !!!

Déposé le 07/02/2011 à 15h37  
Par François Citer

On compte sur la capacité d'écoute et de dialogue du SIVU avec la personne en charge du sujet du fort de Vancia qui n'est autre que Michel MOIROUD, adjoint au maire de Sathonay-Village et ... candidat de la droite et du centre sur le canton de Rillieux-Sathonay-Camp-Sathonay-Village. Face à lui pour la décision à prendre, le maire de Rillieux et conseiller général qui se représente en mars prochain. Il est clair que pour les habitants du secteur, et vu la configuration du lieu inadapté pour un squat quelqu'il soit (je veux dire artistiquement parlant), il est inconcevable qu'un lieu qui doit être réhabilité à terme soit purement occupé par des artistes avec tout le respect que l'on peut avoir pour l'ex friche RVI et ses occupants.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.