Verts : Jean-Paul Bret campe sur ses positions

Verts : Jean-Paul Bret campe sur ses positions

Le maire de Villeurbanne faisait mercredi sa rentrée au Club de la Presse de Lyon. Il y a convenablement fustigé les dérives sécuritaires du gouvernement, en particulier sur les sanctions envisagées aux maires qui ne veulent pas assumer leurs responsabilités en matière de prévention. Il est également revenu sur le divorce consommé avec les élus Verts de Villeurbanne, et attend un signe d’allégeance pour les réintégrer à sa majorité.

« Mes relations avec les Verts n’ont pas changé depuis le début de l’été. J’ai considéré que leur attitude au moment des élections cantonales manquait de loyauté. Nous étions partenaires de majorité municipale.  Au second tour, ce n’est pas normal, pour des partenaires, d’avoir à s’affronter. C’est une attitude qui n’est pas claire et qui n’est pas loyal. Maintenant, c’est aux Verts, dans leur comportement, de se déterminer. Nous allons voter le budget municipal, nous allons mener un certain nombre d’actions. Leur réponse et leur attitude conditionnera la façon de travailler avec eux. » Le cahier des charges, fixé par Jean-Paul Bret pour reprendre une dynamique politique intégrant les Verts à la majorité, est clair. Mais le maire de Villeurbanne ne se fait guère de doutes quant à la volonté des écolos de jouer la carte collective. « Ils ne souhaitent pas respecter ce code de conduite aux prochaines élections cantonales, où je leur avais proposé de passer outre la mésaventure de la partielle. C’est pourtant une règle de loyauté dans une majorité. » Loyauté contre libre représentation démocratique, le conflit qui oppose les Verts au PS a encore de beaux jours devant lui à la mairie de Villeurbanne.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vert de rage ? le 13/09/2010 à 13:14

Tête est un des seuls à réchapper du lot selon moi

Signaler Répondre

avatar
stop aux éco-tartuffe le 08/09/2010 à 16:36

Je pense que la cause écologiste mérite mieux que des Tartuffe comme monsieur Tête ou des incompétentes comme Madame Vessiller... Bref, l'écologie mérite mieux qu'Europe Ecologie. Quant à la candidature de Madame Joly, je soutiens pleinement les Verts "historiques" qui regrettent qu'une personnalité médiatique qui n'a jamais fait cas de la défense de l'environnement soit LA candidate écologiste en 2012. Je suis révolté par l'attitude politicienne du groupe vert de Villeurbanne

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.