Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Préfet Gérault «abandonne» les Lyonnais du Confluent

Au lendemain des intempéries qui ont paralysé le quartier des Docks, dans le deuxième arrondissement de Lyon, les commerçants et salariés du lieu sont unanimes : le sentiment d’abandon l’emporte. A qui la faute ? Aujourd’hui, tous les regards se tournent du côté de la Préfecture. Cette mésaventure met en exergue la gestion opérationnelle approximative d’un épisode pluvieux exceptionnel. Et pour la première fois, le quartier de Confluence fait face aux limites structurelles de son projet urbain. Compte-rendu d’une journée apocalyptique.

Jérôme B. est salarié des Docks. Début 2010, lorsque son entreprise a intégré cette langue de terre du sud de la Presqu’île lyonnaise, l’heure était plutôt aux réjouissances. « J’étais le premier à me répandre positivement sur le nouveau projet du Confluent. Hier soir, je n’ai pas seulement déchanté, j’ai été abandonné à mon sort » Et pour cause, il est 20h15 lorsqu’il quitte son bureau. La trémie de la rue Montrochet, seule voie d’accès au quartier des Docks et préalablement pompée dans l’après-midi par les pompiers, a stocké jusqu’à un mètre vingt d’eau aux alentours de 17h. Rebelote en fin de soirée ! Mais sur ce coup, personne ne veut se déplacer. « J’ai appelé les pompiers, personne n’a voulu intervenir. Un collègue m’a apporté son concours en me poussant avec un véhicule plus puissant. Sans lui, qui sait, j’y serais peut être encore » relate-t-il. A 23h, ce sont encore trois voitures qui flottaient sous la trémie. « Je ne comprends pas que les secours n’aient pas anticipé, sachant que l’alerte météorologique date de lundi après-midi », continue Jérôme. L’épisode est pour le moins surprenant pour un quartier vendu comme le plus moderne de Lyon. Sans doute le moins aménagé aussi. Symptomatique.

Une quarantaine d’annulations au Docks 40 mardi soir

Côté commerçants, c’est la soupe à la grimace. Les trois restaurateurs ont subi avec une certaine fatalité la catastrophe. Et ce sont les tiroirs-caisses qui ont fait grise mine. « Nous avons eu une quarantaine d’annulations hier soir. Je vous laisse imaginer la mauvaise opération commerciale pour nous », peste Etoile, l’assistante de direction du Docks 40. C’est évidemment problématique pour une activité commerciale, particulièrement pour ces nouvelles enseignes qui, fraîchement installées, cherchent à fidéliser. Et de la fatalité à la colère il n’y a qu’un pas. « Qui remboursera le manque à gagner ? », s’interroge-t-on du côté du Docks 40. Même constat chez Nicolas Le Bec, où l’on aura rarement vu une salle aussi vide qu’hier soir. La gestion opérationnelle aurait-elle été la même si ces pionniers du Confluent s’étaient installés dans la plus traditionnelle rue Mercière ? Aujourd’hui, ils attendent des solutions. « Avec le nombre de salariés et de commerçants qui se trouvent dans le quartier des Docks, un seul accès, ce n’est pas possible », rappelle Etoile. L’enjeu, de taille, invite les élus à repenser la desserte de ce quartier.

« Confluence n’est pas un quartier à la pointe »

C’est le leitmotiv de Denis Broliquier. Le maire du deuxième arrondissement de Lyon, qui est allé constater mardi après-midi les dégâts sous la trémie de la rue Montrochet, n’a pas été spécialement surpris. « L’accessibilité par l’extérieur du deuxième arrondissement et sa desserte intérieure, c’est le point faible de ce quartier de la Confluence. Nous le disons depuis longtemps. Aujourd’hui, un incident vient de nous prouver qu’en terme de voirie, la Confluence n’est pas un quartier à la pointe » constate l’élu, qui assure que l’évènement aurait pu être beaucoup plus « problématique. »  C’est le constat dressé par les pompiers lors de leur première intervention aux alentours de 16h.  « Ils ont été aterrés de voir qu’il n’y avait qu’une seule voirie pour desservir un quartier aussi important. Dans les jours à venir, le capitaine des pompiers m’a assuré qu’il allait interpeller la communauté urbaine à ce sujet » relate celui qui siège également au Grand Lyon sous l’étiquette Lyon Divers Droite. Manque d’anticipation ou amateurisme sur les modalités de desserte, pour Denis Broliquier, tout est à repenser. « Cela passera par un élargissement des voies prévues. Sur le plus long terme, cela passera par l’arrivée du métro Cours Charlemagne » précise-t-il. Certes, mais cela n’explique en rien pourquoi mardi, c’est tout un quartier qui a été laissé à l’abandon. A qui la faute ?

La Préfecture hors du coup ?

Pas de signalisation spécifique entre le cours Charlemagne et un simple ruban, arraché peu de temps après sa pose, pour empêcher l’accès à la trémie de la rue Montrochet, la gestion opérationnelle de l’évènement a été plus qu’approximative. Dans le quartier, les yeux se tournent évidemment vers la Préfecture. Pourquoi le Centre Opérationnel Départemental n'a pas été mis en place ? La Préfecture a-t-elle pris la mesure du déluge annoncé pourtant depuis la veille par Météo-France ? Du côté des services de la protection civile, on assure que l'épisode ne nécessitait rien d'autre que de la vigilance. A la Confluence, on l'a entendu d'une autre oreille.



Tags : gérault | confluent | pluie | intemperies |

Commentaires 25

Déposé le 10/09/2010 à 01h17  
Par ONLYON Citer

A la place du rebord du trottoir dans certaines artères de notre ville de LYON pourquoi ne pas installer des murets de verdures captant ainsi les eaux de pluies avec bornes à eaux incorporés filtrantes en cas d'incendie dans les appartements ou bureaux les pompiers se branchent illico presto dessus Même à coté des carrefours autoroutiers et des boulevards ou avenues ou simples artères pensez à mettre des végétaux qui pompent l'eau le long des boulevards Pourquoi pas faire aussi des allées vertes captant ainsi les eaux de pluie comme à NEW YORK comme la rue du président EDOUARD HERRIOT par exemple transformé en ALLEE DE VERDURE DE LUXE PIETONNIERE pouvant accueillir les lyonnais et les lyonnaises pour des événements spectacles et défilés de mode des créateurs lyonnais ou lyonnaises faisant leurs achats également dans ce système vert Mais également des aménagements d'évacuation de l'eau de pluie pour des densités d'eaux importantes à évacuer, des aménagements d'espaces verts le long des deux fleuves SAONE et RHONE Des espaces spécifiques pour la circulation des bateaux et péniches mais aussi pour ceux qui pratiquent l'aviron et le kayak et les sports d'eaux vives... Les aménagements des berges lyonnaises se doivent d'etre plus végétalisées ce qui permettra une bonne absorption des eaux de pluies Reboisé la colline de FOURVIERE et le long des autoroutes et routes avec des espèces d'arbres qui absorbent l'eau en grande quantité comme le chataignier et autres variétés...et créés en plein de coeur de la ville de LYON 4 forêts à la place de tours d'immeubles détruites pour assurer une absorption quand les eaux de pluies tombent en grande quantité Faire également des petites immeubles de 5 à 8 étages avec des végétaux incorporés qui pompent l'eau de ruissellements dans les habitations : sur les terrasses, dans les parkings extérieurs et intérieurs ( suivant la situation ) sur les toits de ces systèmes ou qui évacuent l'eau tombé à l'exterieur de la ville lyonnaise Installés des panneaux de communications solaires et des caméras qui guettent l'eau également aux abords des grandes artères lyonnaises pour stipuler la présence importante d'eaux avec détecteurs de précipitations qui réorientent ainsi le traffic lyonnais ailleurs ! Prévoir des sas spécials gilets de sauvetages le long des berges en cas de crues ou le long des axes routiers et autoroutiers en cas d'arrivées d'eaux importantes sur LYON Installés également de grands bassins de stockage de l'eau de pluie à la périphérie de la ville de LYON pour le cas d'éventuelles fortes sécheresse ou pour le retraitement de ces eaux de pluie pour l'arrosage ou l'industrie lyonnaise et l'utilisation dans les toilettes publics et privées des citoyens lyonnais Utiliser les précipitations abondantes pour créer de l'electricité pour la ville de LYON et pour son industrie et ses commerces et systèmes de transport Aux abords du centre commercial de LA GRANDE PART DIEU crée un système evergreen qui absorbe également les grandes quantités d'eaux de pluies et qui fasse de ce centre multimodal un label européen green de grande valeur européenne : l'un des plus beaux centres comemrciales evergreen de l'Europe A la CONFLUENCE cela doit plus se boiser et pourquoi pas intégrer des rochers de granits qui empechent l'érosion car en cas de crues les arbres et les gros blocs de rochers limitant l'érosion des sols d'ailleurs PARIS dans pas longtemps va construire à eux pas d'elle sa plus grande foret europeenne qui va également attirer les citoyens et les touristes étrangers europeens et internationaux

Déposé le 10/09/2010 à 01h13  
Par ONLYON Citer

A la place du rebord du trottoir dans certaines artères de notre ville de LYON pourquoi ne pas installer des murets de verdures captant ainsi les eaux de pluies avec bornes à eaux incorporés filtrantes en cas d'incendie dans les appartements ou bureaux les pompiers se branchent illico presto dessus Même à coté des carrefours autoroutiers et des boulevards ou avenues ou simples artères pensez à mettre des végétaux qui pompent l'eau le long des boulevards Pourquoi pas faire aussi des allées vertes captant ainsi les eaux de pluie comme à NEW YORK comme la rue du président EDOUARD HERRIOT par exemple transformé en ALLEE DE VERDURE DE LUXE PIETONNIERE pouvant accueillir les lyonnais et les lyonnaises pour des événements spectacles et défilés de mode des créateurs lyonnais ou lyonnaises faisant leurs achats également dans ce système vert Mais également des aménagements d'évacuation de l'eau de pluie pour des densités d'eaux importantes à évacuer, des aménagements d'espaces verts le long des deux fleuves SAONE et RHONE Des espaces spécifiques pour la circulation des bateaux et péniches mais aussi pour ceux qui pratiquent l'aviron et le kayak et les sports d'eaux vives... Les aménagements des berges lyonnaises se doivent d'etre plus végétalisées ce qui permettra une bonne absorption des eaux de pluies Reboisé la colline de FOURVIERE et le long des autoroutes et routes avec des espèces d'arbres qui absorbent l'eau en grande quantité comme le chataignier et autres variétés...et créés en plein de coeur de la ville de LYON 4 forêts à la place de tours d'immeubles détruites pour assurer une absorption quand les eaux de pluies tombent en grande quantité Faire également des petites immeubles de 5 à 8 étages avec des végétaux incorporés qui pompent l'eau de ruissellements dans les habitations : sur les terrasses, dans les parkings extérieurs et intérieurs ( suivant la situation ) sur les toits de ces systèmes ou qui évacuent l'eau tombé à l'exterieur de la ville lyonnaise Installés des panneaux de communications solaires et des caméras qui guettent l'eau également aux abords des grandes artères lyonnaises pour stipuler la présence importante d'eaux avec détecteurs de précipitations qui réorientent ainsi le traffic lyonnais ailleurs ! Prévoir des sas spécials gilets de sauvetages le long des berges en cas de crues ou le long des axes routiers et autoroutiers en cas d'arrivées d'eaux importantes sur LYON Installés également de grands bassins de stockage de l'eau de pluie à la périphérie de la ville de LYON pour le cas d'éventuelles fortes sécheresse ou pour le retraitement de ces eaux de pluie pour l'arrosage ou l'industrie lyonnaise et l'utilisation dans les toilettes publics et privées des citoyens lyonnais Utiliser les précipitations abondantes pour créer de l'electricité pour la ville de LYON et pour son industrie et ses commerces et systèmes de transport Aux abords du centre commercial de LA GRANDE PART DIEU crée un système evergreen qui absorbe également les grandes quantités d'eaux de pluies et qui fasse de ce centre multimodal un label européen green de grande valeur européenne : l'un des plus beaux centres comemrciales evergreen de l'Europe A la CONFLUENCE cela doit plus se boiser et pourquoi pas intégrer des rochers de granits qui empechent l'érosion car en cas de crues les arbres et les gros blocs de rochers limitant l'érosion des sols d'ailleurs PARIS dans pas longtemps va construire à eux pas d'elle sa plus grande foret europeenne qui va également attirer les citoyens et les touristes étrangers europeens et internationaux

Déposé le 09/09/2010 à 18h47  
Par XXXXX Citer

Vous n'avez pas l'impression d'être ridicules avec ce débat non? Déclencher le plan Orsec pour une inondation de la rue Montrochet? Brillante idée! Ce quartier est en chantier, ceux qui s'y sont installés ont pris ce risque, qu'ils assument et gardent la raison, merci

Déposé le 09/09/2010 à 18h33  
Par Yann Citer

C'est bien beau de parler des salariés et commerçants du fameux quartier Confluent, mais il ne faut pas oublier aussi les habitants. Comme d'habitude, les journalistes ne font mention que de ce qui les intéresse. Comme bien d'autres, j'habite ce quartier depuis quelques années, et nous signalons ce problème d'accès unique pour commerçants, salariés et habitants. Imaginez ce que ce sera quand le Pôle Loisir et Commerce ouvrira ses portes !

Déposé le 09/09/2010 à 18h19  
Par faugone Citer

Faut arrêter la parano les lyonnais! Collomb n'y est pour rien. La pluie est un phénomène naturel (même dans cette quantité et en si peu de temps) Quand ça déborde il suffit de pomper ! C'est ce qu'on fait les shadocks pendant pas mal d'années et ça vous a fait rmarrer!Alors faites comme eux et ne perdez pas votre temps à discourir sur ce qui n'est pas important. Lyon bouge, ça vous déplait tellement ?

Déposé le 09/09/2010 à 14h56  
Par Lumière Citer

* qui gère.

Déposé le 09/09/2010 à 14h55  
Par Lumière Citer

Je trouve profondément regrettable que M. BROLIQUIER utilise à des fins politiciennes les conséquences de dysfonctionnements internes à la préfecture du Rhône qui gèrent en cas de problème POLICE & POMPIERS.

Déposé le 09/09/2010 à 09h59  
Par le fait Citer

louise, la mauvaise foi a des limites: les pompiers dépendent du cionseil général, les policiers de l'Etat et non de la mairie.

Déposé le 09/09/2010 à 09h57  
Par stivostine Citer

Si le volume des pluies tombé est "un record", il n'est en rien exceptionnel !! En effet, si l'on considere le volume de 80mm par 24h (presque comme les pluies de mardi, 105mm) alors on a un épisode comme cela tous les 5/7ans ... Cela me fait toujours rire quand des gens qui comprennent rien aux stats essaient de manipuler en usant d'argument mathématiques.

Déposé le 09/09/2010 à 09h41  
Par Le Mal Aimé ( le retour) Citer

Heureusement, je suis partis peu de temps avant d'être bloqué ... C'est une HONTE de voir ça

Déposé le 09/09/2010 à 09h11  
Par Les Cons Pour Gerland Citer

@ Guillaume, C'est Jean Michel Aulas qui va payer, puisque c'est sa faute, à cause de son grand stade.

Déposé le 09/09/2010 à 08h36  
Par Guillaume Citer

Qui va payer la note pour les voitures qui se sont retrouvées piégées en roulant à la confluence dans plus de 1 mètre d'eau, les automobilistes étant obligés d'abandonner leurs véhicules? L'assurance, les conducteurs, la mairie, la préfecture?

Déposé le 09/09/2010 à 08h30  
Par Les Cons Pour Gerland Citer

Si on faisait un Grand Stade à Gerland, il pleuvrait moins ! Oui à un Grand Stade à Gerland !

Déposé le 09/09/2010 à 08h26  
Par Thierry Citer

Quel est le recours possible pour les voitures piégées? Je ne parle pas des voitures garées inondées mais bien celles du confluent après 20h piégées dans plus de 1 mètre d'eau usée car les policiers n'ont pas barrés la route alors que toute l'après midi cette dernière a été fermée puis largement contrôlée.

Déposé le 09/09/2010 à 08h25  
Par Louise Citer

Si j'ai bien compris à la confluence les pompiers et policiers interviennent et partent à 18h30 sans laisser aucune signalétique!! Et ensuite les automobiliste dans la nuit sont piégés dans plus de 1 mètre d'eau. Ah bravo les services de la ville...

Déposé le 09/09/2010 à 08h23  
Par Carl Citer

Honteux une seule voie d'accès à la confluence dans un nouveau quartier moderne ou des milliers de personnes vont travailler au quotidien

Déposé le 09/09/2010 à 08h22  
Par sylvain Citer

Et oui qui va payer pour les nombreuses voitures inondées??? Que les automobilistes dont les voitures sont mortes aillent présenter la facture à la préf!!

Déposé le 09/09/2010 à 07h47  
Par Marion Cotillard Citer

"Les pompiers ont été aterrés de voir qu'il n'y avait qu'une seule voirie pour desservir un quartier aussi important" C'est plutôt cool ça, les Pompiers du Rhône découvrent Lyon... On croit rêver ;)

Déposé le 09/09/2010 à 07h45  
Par Marion Cotillard Citer

@ lyonnais -1 Par pitié, achetez-vous un Bescherelle et cessez de massacrer la langue française sur tous les sites que vous polluez - 2 Vous ne comprenez visiblement pas mes messages précédents. Calmement, je vous redis : - que cet épisode pluvieux est exceptionnel (du jamais vu depuis 1935, cf. message de Louis Bodin) - que les services de Police & Pompiers auraient du être gérés par la Prefecture qui n'a même pas daigné créer une cellule de crise, comme le souligne Lyon Mag - que votre acharnement à voir le diable dans toutes les réalisations de Gérard Collomb devient cliniquement critique. ... Si vous pensez réellement que c'est le POS qui aurait pompé les 1 m 20 d'eau et vidé les collecteurs, on ne peut vraiment rien pour vous. PS, pour M. Brêliquier : vous êtes au courant qu'il y a un tramway dans votre arrondissement ?!

Déposé le 08/09/2010 à 23h49  
Par lyonnais Citer

@Marion Cotillard, le principale fautif est bel et bien le maire de Lyon qui c'est loupé dans son plan d'occupation des sols. Ne me dîtes que c'est son collègue de Paris qui a signé en bas de la feuille, ça serait en plus grave.

Déposé le 08/09/2010 à 20h44  
Par Lyon new Citer

broliquier est le maire du 2 eme donc c'est à lui de mettre en place la signalisation adéquate et de faire intervenir le personnel nécéssaire.

Déposé le 08/09/2010 à 20h00  
Par Marion Cotillard Citer

@ fait la tete ... "Denis Broliquier a raison" ...Il faut consulter, pour dire des choses pareilles, ça doit être grave. Plus sérieusement, c'est assez lamentable que la droite accuse Gérard Collomb de tout et n'importe quoi... Est-il responsable des services de police & de pompiers en cas de "crise" et en l'occurrence d'intempéries "exceptionnelles" ? Non Qui est responsable ? Jacques Geraut. Adressez vous à qui de droit, adressez vous aux valets de Sarko qui n'ont pas bougé l'orteil depuis la préfecture. (cf. article de Lyon Mag "la prefecture se met au sec", assez édifiant!!!) C'est un scandale, oui...d'avoir un préfet aussi irresponsable.

Déposé le 08/09/2010 à 18h58  
Par Fait la Tete! Citer

Denis Broliquier a raison ,c'est Collomb qui est incompetant lancer un projet comme cela sans aucune vision concernant la circulation est insuportable! Et Collomb veut se presenter une troisieme fois.... ca promet!

Déposé le 08/09/2010 à 18h31  
Par Malo Citer

J'habite dans le nouvel ensemble de La Confluence, je me suis rendu avec des amis chez Le Bec, nous avons pu passer a 19H il y avait la police, au retour plus personne et on était bloqué! De plus pas une signalisation ou policier pour empêcher ou prévenir des difficultés. Cela aurait pu virer au cauchemard pour des personnes âgées ou handicapé. Par contre monopoliser la police pour surveiller si un automobiliste emprunte une voue de bus, la pas de problème la préfecture est a pied d'?uvre !

Déposé le 08/09/2010 à 18h25  
Par *Louis B0din* Citer

pour info...on a jamais vu un tel cumul de précipitations depuis 1935, donc ça ne devrait pas, en principe arriver tous les mardi ;) ;) ;)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.