Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les « Lejaby’s » passent mardi devant le tribunal

Le tribunal de Grande Instance de Lyon va examiner en début d’après-midi le recours des salariés du fabricant de lingerie féminine. Jean-Jack Queyranne a également sollicité, par voie de missive lundi, une réunion d’urgence avec les services de l’Etat à la Préfecture.

Les ouvrières demandent l’annulation de la délocalisation en Asie de trois sites de productions de la région, à Bellegarde, Bourg-en-Bresse et Le Teil, en Ardèche. Une délocalisation annoncée il y a quelques mois et qui supprime 200 emplois. En attendant, une centaine de salariés a passé une cinquième nuit dans les locaux de leur entreprise. Ils occupent depuis jeudi dernier le siège de leur société à Rillieux-la-pape pour faire plier la direction. Et à l’image de Christine, l’une des salariées de Bourg-en-Bresse qui siège à Lyon depuis 5 jours, les Lejabys ne lâcheront rien. « On a plus rien à perdre. D’ailleurs, nous avons déjà tout perdu. Il faut maintenant vraiment essayer de gagner la bataille au niveau financier. Il ne veulent pas économiquement revoir leur copie pour essayer de garder des contrats. Si c’est notre dernière chance, nous réclamerons de l’argent pour notre avenir. En tant que femmes, il faut que l’on se recycle. Sur les environs de Bourg-en-Bresse, il n’y a plus rien dans le domaine de la couture. Il faut que l’on se recycle. Dans quoi ? Nous ne la savons pas. Nous ne savons pas les boulots qui vont recruter. Nous sommes mobilisées et nous voulons avoir une prime conséquente », explique Christine.
Une intersyndicale a décidé lundi de la poursuite du mouvement, quelque soit la décision du tribunal. De nouvelles propositions de départ ont été faites à la direction : 25 000 euros de prime supra-légale de licenciement, et 100 euros par mois passé dans l’entreprise. Des propositions restées, pour l’instant, sans réponses.



Tags : queyranne | Lejaby |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.