Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Club des Nouveaux Talents : Cochet séduit Bertrand

Le club des Nouveaux Talents de l’UMP, lancé en septembre par Philippe Cochet, a eu droit samedi matin à une visite un peu spéciale. C’est en effet Xavier Bertrand qui est venu ouvrir cette deuxième session de l’incubateur de la fédération UMP du Rhône. Le secrétaire national du parti de la majorité s’est montré tout à fait séduit par cette initiative locale, et souhaite faire du Rhône un département pilote pour étendre le modèle aux autres fédérations.

Les Nouveaux Talents avant Libé’

Philippe Cochet, Michel Forissier, mais également Françoise Grossetête et François-Noël Buffet, c’est tout l’aréopage départemental de l’UMP qui s’est déplacé samedi matin à Villeurbanne. Pas sur que la centaine d’inscrits au Club des Nouveaux Talents ait droit tous les week-end à un tel parterre de politiques. La raison de cette effervescence porte un nom : Xavier Bertrand. Le patron national de l’UMP doit en effet passer le samedi dans l’agglomération. Avant le débat de 11h30 du Forum Libération qu'il doit mener face à Bernard Thibault sur la question des retraites, Bertrand est venu rasséréner les troupes départementales, et prendre acte de cette initiative menée en local, mais qui commence déjà à faire parler au national.

Les classes prépa’ de l’UMP du Rhône

Car derrière l’appellation de " Nouveaux Talents " niche une méthode. 92 volontaires inscrits, d’une moyenne d’âge de 35 ans, pour des modules bimensuels. L’objectif est double : une formation théorique, politique, institutionnelle et juridique, doublée d’une approche opérationnelle du politique à travers les questions du tractage, de la prise de parole en public et de la maitrise des outils de communications. L’idée vient de l’entreprise, et l’initiative pourrait être comparée à la mise en place d’un « process qualité », confient Grégory Morel et Yann Compan, secrétaires départementaux adjoints de l’UMP du Rhône, qui ont cornaqué l’évènement samedi matin. Le zôon politikon (1) en devenir reçoit ainsi une formation complète, qui lui permet d’affronter le terrain avec un pragmatisme opérationnel et le débat d’idée avec le background théorique nécessaire. Une idée qui commence à faire son chemin.

« Une obsession permanente »

« Cette idée des Nouveaux Talents me passionne », commence Xavier Bertrand dans son échange avec la centaine d’élèves venue assister au cours théorique sur " L’Introduction à l’histoire des Instituions. " « Nous voulons détecter les hommes et les femmes qui en veulent » continue-t-il, confiant que, sur la problématique des ressources humaines, « le PS a pris de l’avance. » Alors la formation proposée par l’UMP du Rhône est certes séduisante, mais elle est surtout nécessaire si l'on en croit l’ancien ministre du Travail. « Si on est à poil en local et en national en terme de ressources humaines, et si la droite perd en 2012, croyez-moi, nous serons dans l’opposition pendant longtemps » prédit-il, un brin anticipatoire. Pas vraiment une surprise qu’il fasse donc de ce club des Nouveaux Talents « une obsession permanente », selon ses termes, utilisés à dessein et à plusieurs reprises.

Cochet reprend la main en local, convainc en national

A telle enseigne que Xavier Bertrand augure d’une diffusion rapide de l’initiative départementale à toutes les autres fédérations UMP de France. Il souhaite ainsi faire de la fédération du Rhône le laboratoire pilote du projet, avant de l’étendre un peu partout. « Je veux un parti de militants pour préparer 2012.  Pas seulement un parti d’adhérent » exhorte-t-il. Et d’adouber Philippe Cochet « patron » des Nouveaux Talents du Rhône. Le projet local va donc très probablement faire jurisprudence au national. Quand et à quel moment les autres fédérations adopteront le modèle, rien n’est encore précisé. Mais c’est en tout cas un aveu de confiance du national aux représentants de l’exécutif départemental, Philippe Cochet et Michel Forissier en tête. Cela devrait également permettre, au niveau local, de mieux gérer les forces vives de la droite du Rhône, quand on sait les démangeaisons de certains de ses représentants à s’arroger la patente, et à vouloir partir en franc-tireur sur tous les scrutins.

(1) L'homme est un zôon politikon pour Aristote, c'est à dire un " animal politique "



Tags : ump | cochet | bertrand |

Commentaires 7

Déposé le 01/10/2010 à 21h34  
Par TERRIER JEROME Citer

Je félicite M COCHET pour cette initiative.

Déposé le 27/09/2010 à 15h18  
Par cpolitic Citer

Bel oxymore: "Talents" et "UMP" Conserver le pouvoir, s'accaparer l'argent public jusqu'à en contourner la loi avec leurs micro-partis, voilà la véritable motivation de ce parti comme bien d'autres.

Déposé le 27/09/2010 à 10h05  
Par Rincé Citer

Je viendrai quand Rachida donner des cours sur l'inflation. J'ai dit l'infllation ??!! Désolé je me suis trompé.

Déposé le 26/09/2010 à 11h00  
Par NI DROITE NI GAUCHE Citer

de constater que l'UMP ne s'occupe que maintenant de préparer les futures échéances électorales ce qui est révélateur d'un parti uniquement motivé par les mandats électoraux et sans doctrine politique cohérente... la tare originelle des libéraux en quelque sorte...

Déposé le 25/09/2010 à 19h06  
Par J'aime Jérem Citer

Beau commentaire de notre Jerem adoré qui persiste, comme à l'habitude, dans les mêmes termes simplistes et répétitifs. Bel exercice de style d'un perroquet surement un peu gâteux qui serine au travers de commentaires qui ont au moins le mérite d'être très attendus, très prévisibles, très drôles. Jerem je suis ton plus grand fan !

Déposé le 25/09/2010 à 18h33  
Par Jacques Citer

Félicitations à Philippe Cochet pour cette excellente initiative ! Nous sommes confiant pour l'avenir à l UMP du Rhône

Déposé le 25/09/2010 à 14h28  
Par Jerem Citer

Belle photo de deux mecs sur la sellette... Beau portrait des loosers de l'ump !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.