Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Montebourg : « La droite est dépassée par sa nouvelle maîtresse, le FN »

Arnaud Montebourg était mardi dans l’agglomération lyonnaise pour soutenir les candidats socialistes aux Cantonales. Ce qu’il a fait en début d’après-midi à Villeurbanne, avant de tenir meeting le soir même devant 250 militants et sympathisants au Toboggan à Décines.

Le président du Conseil général de Saône et Loire a remonté l’avenue Henri Barbusse à Villeurbanne, accompagné des trois candidats socialistes des cantons de la ville. Avec comme principale préoccupation le FN, « seulement à une centaine de voix derrière Europe écologie-les Verts » rappelle Richard Llung. Le constat vaut pour le canton-centre où le conseiller général sortant socialiste est candidat. Pour les cantons sud et nord, ce sont respectivement Gilbert-Luc Devinaz et Claire Le Franc qui affronteront un candidat FN pour le second tour de l’élection cantonale. « C’est le moment de se réveiller, a exhorté Montebourg au fil de ses rencontres avec les passants, appelant au sens civique de chacun face l’abstention. Ce qui se prépare est extrêmement grave pour la France, la paix civile et notre République si chèrement acquise. » Puis ce sont les voix dissonantes de la droite républicaine qui concentrent les griefs de celui qui est aussi député de la sixième circonscription de Saône-et-Loire. En ligne de mire : le front républicain refusé par Sarkozy. « Il y a désormais deux droites, expose-t-il. Celle de Nicolas Sarkozy, prête à s’allier, qui correspond à la dérive du Président qui front nationalise sont discours. » Côté opposé, « une autre droite résiste, celle incarné par Chirac en 1998. » L’ancien président de la République avait alors mis en place, selon la formule consacrée, « un cordon sanitaire », pour empêcher l’alliance entre les candidats de feu le RPR et du FN aux Régionales de 1998. Il ajoute, pour clore son propos liminaire, que la droite est désormais « dépassé par sa nouvelle maîtresse, le Front National. »

Montebourg demande à Vessiller (Europe écologie-Les Verts) de retirer sa candidature au profit du socialiste Richard Llung

Autre question, celle de l’alliance avec les écologistes. Le sujet n’a valu que des considérations d’ordre général de Montebourg, concédant toutefois que « la question unitaire n’est pas une mince affaire. » Cela n’a pas empêché pour autant le secrétaire national du PS d’appeler Béatrice Vessiller à se retirer. « On ne peut pas le dimanche poser sur la photo de famille et donner le lundi un coup de contrat dans le canif » s’exaspère Richard Llung. Puis se fait plus acide sur la question du mode de scrutin uninominal, qui selon Europe écologie-Les Verts empêche toute convergence pendant l’entre-deux tours via des listes mutualisées. « Peut-être que les Verts découvrent l’existence de ce mode de scrutin... » ironise-t-il. Arnaud Montebourg rappelle, pour clore, qu’il faut respecter la « discipline républicaine pour éviter la droite », quelle qu’elle soit. Ce qu’Arnaud Montebourg appelle « discipline républicaine » porte le sobriquet de « désistement stalinien » pour les Verts. Et ils ont rappelé mardi qu’ils ne se retireraient pas pour le second tour.



Tags : cantonales | montebourg | llung |

Commentaires 9

Déposé le 24/03/2011 à 09h24  
Par La buse Citer

Le vent a tourné semble-t-il. Ce qui permettait hier de faire élire des socialistes les en empêche aujourd'hui. Auparavant, le FN oscillait entre 10 et 15 %, de quoi faire quelques triangulaires, emmerder le RPR UMP et faire élire un PS avec moins de 50 %. Seulement aujourd'hui, à gauche, il y a Les Verts, le Front de Gauche. Et il faut partager l'assiette de soupe. Les socialistes n'ont pas la notion du partage et ils demandent à Vessillier de se retirer. Au Sytral, ils demandent à Vessillier de ne pas parler des indemnités de Rivalta. Le PS est en recul. C'est un parti de godillots, non, pire, de godiveau. Rien ne les met plus en colère que quand l'assiette de soupe est menacée. Votons Vessillier et secouons un peu la poussière accumulée par tant de profiteurs à l'étiquette usurpée.

Déposé le 24/03/2011 à 00h46  
Par Alexandre Citer

je préfère malheureusement voter fn que pour vous .... ils sont bien moins démago et certainement et sûrement plus franc que vous ! mais c est pas bien difficile stop a la démagogie la langue de bois et la critique ! proposer enfin des choses crédibles sans prendre les français pour des imbéciles .... et ne sera pas obliger de regretter de voter fn ! ( a moindre mal ....)

Déposé le 23/03/2011 à 17h31  
Par Constator Citer

Montebourg : « La droite est dépassée par sa nouvelle maîtresse, le FN » Descenbourg : "La gauche est dépassée par son nouvel amant, EEV"

Déposé le 23/03/2011 à 17h15  
Par le lecteur fou de lyon mag Citer

vous trouvez qu'ils ont le look villeurbanne ces deux

Déposé le 23/03/2011 à 17h10  
Par ADN Citer

et pendant ce temps là, Philippe Cochet fait campagne : http://www.youtube.com/watch?v=98rWvpF9pCQ&feature=related

Déposé le 23/03/2011 à 15h14  
Par lyonnais Citer

Cher monsieur Montebourg, qui à créer le "FN" ??? Je vous le donne en mille c'est votre tonton Mitterrand il y a 25 ans lorqu'il a introduit de toute pièce la proportionnelle parcielle pour gêner la droite, résultat 35 députés "FN". Alors vous voyez cher Montebourg comment pouvez-vous nous imposé ce choix de voter pour vos candidats, moi je serai à la place de sympatisants ou de militants PS, dimanche j'irai à la pêche car on ne peut pas voter pour des gens qui les on introduits sur la scène politique !

Déposé le 23/03/2011 à 14h50  
Par Conribuable Lyonnais Citer

Qui de Mme Vessilier ou de M. Llung sera élu grâce aux voix du Front National ?

Déposé le 23/03/2011 à 14h36  
Par Mazodiert Citer

Bravo monsieur Montebourg ! Il faut denoncer cette aliance dramatique pour notre republique! Rappelez vous votre travail face aux tribunaux de commerces ,a Lyon rien a changé il y a du travail... Vous pouvez compter sur moi dans le cadre des primaires.

Déposé le 23/03/2011 à 14h22  
Par Tartuffes! Citer

Les socialistes sont des hypocrites, ils font tout pour faire monter le vote FN, car c'est leur intérêt! 1. Ils espèrent qu'avec ce fameux "Front Républicain" ils maintiendront la Droite hors du pouvoir pour longtemps. 2.Cela leur permettra d'imposer DSK sans primaires, en invoquant le danger le Peniste! 3. Ils pourront imposer à leurs "partenaires" à Gauche de retirer leurs candidatures au nom du Danger d'un "nouveau 21 avril", comme l'illustre la demande de Montebourg aux Verts! Mais je ne suis pas sûr que cette fois-ci ce stratagème éculé fonctionnera! La défense de la République à bon dos, c'est surtout de l'intérêt bien compris du P.S. dont il s'agit!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.