Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo LyonMag.com

Montebourg enterre la reprise de SITL selon les salariés

Photo LyonMag.com

Les repreneurs de SITL ont jusqu'à ce lundi à minuit pour déposer leurs offres de reprise.

Et celle proposée par un groupe de salarié qui prévoit la reprise du travail pour les 250 salariés, afin de redémarrer la production de lave-linge semble ne plus être d'actualité. Et pour cause, elle devait obtenir l'accord de FagorBrandt pour reprendre cette fabrication. Si Cévital, repreneur de FagorBrandt, a donné cette autorisation aux usines de Vendée, elle n'a pas pris en compte l'usine de Lyon selon un communiqué des salariés de SITL : "Nous dénonçons la position d'Arnaud Montebourg qui exclut la fabrication lyonnaise. Malgré notre demande depuis des mois, le ministre n'a pas réclamé à Cévital de concéder une licence pour les lave-linge à chargement par le dessus fabriqués à Lyon".
Dans le même temps sur les 39 salariés du centre de recherche de FagorBrandt 32 ont été conservés à Lyon alors que seulement 21 devaient être sauvés. Ce centre de recherche restera spécialisé dans le lave-linge, mais élargira ses compétences dans le sèche-linge et le lave-vaisselle notamment.



Tags : Lyon | france | montebourg | SITL | FagorBrandt | Cévital |

Commentaires 2

Déposé le 20/04/2014 à 12h20  
Par Artés... Citer

Sachez, et j'affirme qu'il existe une ""omerta"" des gouvernants qui étouffent une plainte en pénal déposée auprès du Procureur du Tribunal de Grande Instance de Nanterre pour des conflits d'intérêts en ententes anticoncurrentielles par des multinationales qui ont permis les délocalisations de la fabrication des machines à laver depuis longue date (de l'ex-CIAPEM, aujourd'hui SITL qui est un subterfuge qui peut vivre ailleurs sans emmerder le total des ex salariés de l'ex CIAPEM mis au chômage), à coups de subvention françaises. (22,5 +31,00+ 10 millions d'€) que les citoyens paient DEUX FOIS par leurs impôts dilapidés pour des multinationales: On se sert dans les caisses de l'Etat, existantes par nos impôts et ensuite les multinationales se servent pour investir à l'étranger, délocaliser nos sites de production, et faire régner le chômage en France .
Tous les dépôts de bilan de tous les sites du groupe FAGOR (Espagne) et FagorBrandt (France) sont la volonté d'une oligarchie!
Que les syndicats demandent à faire lever le voile sur cette plainte . Elle date de début avril; Que LYONMAG soit patriotique en m'aidant dans la transparence de tous ces évènements que je tiens à rendre publics.
Le secret de l'instruction c'est aussi la construction des Dénis de justice... où l'on vous bloque avec le fait accompli. un exemple flagrant sur mon invention d'application mondiale contrefaite sur le recyclage de l'eau pour réutilisation sur les appareils domestiques

Déposé le 14/04/2014 à 20h26  
Par et pourtant Citer

Et pourtant...

L'acheteur disait l'inverse ici:

http://www.lepoint.fr/afrique/economie/fagorbrandt-qui-est-issad-rebrad-12-04-2014-1812386_2033.php

Il vaut mieux monter un projet immobilier que maintenir une usine en plein Lyon n'est-ce pas?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.