Nora Berra favorable à un statut de « coparent »

Nora Berra favorable à un statut de « coparent »

Dans une interview à Libération mercredi, la Lyonnaise, secrétaire d’Etat à la Santé, propose la création de ce statut pour répondre aux enjeux des familles monoparentales et des couples du même sexe.

Alors que les députés UMP repoussaient en juin à l’Assemblée une proposition de loi sur le mariage homosexuel, Nora Berra qui a rouvert le dossier.
Reconnaissant ouvertement l’aspect fondamental de cette question -  « Ma préoccupation, ce sont les enfants. La question n'est plus de savoir si on accepte l'homoparentalité. On ne peut pas faire un déni de réalité » - la secrétaire d’Etat à la Santé formule une proposition. « Je pense que le statut de coparent apporte une réponse satisfaisante, s’avance-t-elle. Cela concerne les familles monoparentales dans lesquelles il y a un seul parent vivant et reconnu, les couples où l'un des conjoints a disparu ou les couples de même sexe. » Un statut « inaliénable », selon Berra, qui engagerait à vie le « coparent. » Le dispositif viserait à assouplir le processus d’obtention de l’autorité parentale, en particulier « pour les enfants qui n'ont qu'un seul parent légal et vivant. »

Tags :

berra

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Observateur le 28/07/2011 à 13:10

A quand une loi pour les familles polygames ?
Si on légifère sur la monoparentalité et demain que l'on cède sur l'homoparentalité, il n'y a aucune raison intellectuelle de ne pas légiférer sur le droit à la polygamie ?

Signaler Répondre

avatar
Francois le 27/07/2011 à 20:20

? Et un coenfant ? Ca serait bien non ?

Signaler Répondre

avatar
Demoplouc le 27/07/2011 à 19:09

Voter blanc ou ne pas voter, c'est kif kif bouricot !
Même avec 95 % d'abstention, les élus seraient élus et les indemnités versées dans leur intégralité...

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 27/07/2011 à 17:33

Elle et sa majorité gouvernementale, tourne autour du pot !

Un pot, qui pose une question électoraliste, qu'il convient d'apporter une réponse...

Elle adopte une posture de girouette, qui ne dit rien et ne propose rien en adéquation avec la réalité et besoins de la population.

La seule façon de faire partir cette triste dame, c'est de voter en 2012 puis 2014. Car elle sera probablement candidate à la mairie de Lyon.
Ça ne veut pas dire voter pour n'importe qui et surtout n'importe quel programme !
Le principal est de voter. Quitte a voter blanc.

Signaler Répondre

avatar
Observateur le 27/07/2011 à 17:11

N'ayant rien d'autre à faire, légiférons sur le statut de la monoparentalité.
Voilà un sujet urgent en ces temps de croissance de de développement serein.

Signaler Répondre

avatar
Alain le 27/07/2011 à 16:58

Mais quand va t on la virer du gouvernement celle la ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.