L'unef ne veut pas de Bruno Gollnisch comme enseignant à Lyon

L'unef ne veut pas de Bruno Gollnisch comme enseignant à Lyon
Bruno Gollnisch - DR

Le premier syndicat étudiant organise un rassemblement mercredi à 16h devant la manufacture des tabacs. Il proteste contre le retour d'un des leaders du Front national à l'université Lyon 3. Il avait été suspendu de l'enseignement supérieur en mars 2005 suite à des propos négationnistes. Cet appel "ni amnistie, ni amnésie, le Front national hors des facs" a aussi été signé par SOS racisme et la LICRA.

Tags :

gollnisch

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
morgan01 le 13/09/2011 à 20:42

Les grands démocrates.....

Signaler Répondre

avatar
Un étudiant le 13/09/2011 à 13:28

Une fois de plus,l'UNEF et ses alliés traditionnels nous ressortent la menace fasciste.Monsieur Gollnish a été sanctionné et il peut reprendre ses cours.Tant qu'il ne tient pas des propos répréhensibles dans ses cours,il peut enseigner librement à Lyon 3.Cette fac doit rester un lieu où la liberté d'expression et d'enseignement doit être assuré.Si on s'attaque aux enseignants d'extrême-droite,on doit également exclure les profs d'extrême-gauche.Je précise que je ne partage aucune des thèses de Mr Gollnish.

Signaler Répondre


Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.