Le Front National réclame la démission de Bruno Gollnisch

Le Front National réclame la démission de Bruno Gollnisch
Bruno Gollnisch - LyonMag

Ce lundi après-midi, le Front National a annoncé avoir réclamé la démission de Bruno Gollnisch et de Marie-Christine Arnautu des instances et du bureau du parti.

Marie-Christine Arnautu - LyonMag
Marie-Christine Arnautu - LyonMag
Les eurodéputés frontistes paient ainsi leur présence ce dimanche à la fête de Jeanne d'Arc pour le 1er mai. Une fidélité à Jean-Marie Le Pen considérée comme un affront.

Bruno Gollnisch, ancien conseiller municipal à Lyon et régional en Rhône-Alpes n'a pourtant jamais caché son affection pour l'ancien Front National qu'il a aidé à bâtir et pour Jean-Marie Le Pen qu'il préfère à sa fille.

Mais pour avoir assisté et donc cautionné les propos de Jean-Marie Le Pen déclarant : "La présidente du FN sera battue au deuxième tour de la présidentielle, et peut-être même au premier", Bruno Gollnisch a semble-t-il amorcé la fin de son aventure au FN.

Pour éviter d'en faire des martyrs, Marine Le Pen a donc préféré demander la démission de Gollnisch et d'Arnautu. Qui plaisent encore à une frange de l'électorat d'extrême-droite.

Ce n'est pas la première fois que l'ancien prof universitaire lyonnais s'attire les foudres du parti. Sa proximité avec Jean-Marie Le Pen avait annihilé ses projets d'élections régionales en PACA.

Tags :

gollnisch

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ah bon ? le 04/05/2016 à 09:12
Post monétaire a écrit le 03/05/2016 à 19h21

Non parce qu'en même temps, il fait fabriquer ses T-shirts au Maroc.
http://www.lepoint.fr/politique/fn-les-tee-shirts-de-l-universite-d-ete-font-tache-05-09-2015-1962253_20.php

tiens on a pas entendu marine le pen sur le sujet

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/05/2016 à 22:06
Dimitrov a écrit le 03/05/2016 à 20h53

Finalement a l'extrême droite, on reprend les vieilles ficelles staliniennes des communistes!!

C'est pas pour rien qu'ils se financent avec des prêts russes...

Signaler Répondre

avatar
Dimitrov le 03/05/2016 à 20:53

Finalement a l'extrême droite, on reprend les vieilles ficelles staliniennes des communistes!!

Signaler Répondre

avatar
Irma le 03/05/2016 à 19:25

Le FN vaincra,une question de temps,les loozs de l'apocalypse .

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/05/2016 à 19:21
Faux ! a écrit le 03/05/2016 à 13h34

Et dénoncer l'immigration qui pèse sur les salaires en permettant au patronat d'embaucher de la main d'œuvre à très bon marché ça ne compte pas ?

Non parce qu'en même temps, il fait fabriquer ses T-shirts au Maroc.
http://www.lepoint.fr/politique/fn-les-tee-shirts-de-l-universite-d-ete-font-tache-05-09-2015-1962253_20.php

Signaler Répondre

avatar
Helmut le 03/05/2016 à 17:47

Un classique des fachos: la nuit des longs couteaux!

Signaler Répondre

avatar
Faux ! le 03/05/2016 à 14:14
Réalités a écrit le 03/05/2016 à 14h00

Vous allez être déçu car le front nazional ne touche pas et ne touchera jamais au patronat.

Tout comme l'avait d'ailleurs fait leur mentor adolf;

Renseignez vous donc sur ces grandes familles qui ont financé son accession au pourvoir, les Thyssen, les Porche, les Krups, les Siemens, les Bayer, les Hugo Boss ect ect

Il faudrait apprendre à lire...
L'immigration rend beaucoup service au patronat.
Elle lui permet d'employer une main d'œuvre à bas coût. Une main d'œuvre qui ne se plaint pas trop, qui supporte plus que les employés français.
Quand l'extrême gauche soutient l'immigration, légale ou non, elle fait le jeu des patrons sans scrupules. C'est l'ironie de l'histoire...

Signaler Répondre

avatar
Réalités le 03/05/2016 à 14:00
Faux ! a écrit le 03/05/2016 à 13h34

Et dénoncer l'immigration qui pèse sur les salaires en permettant au patronat d'embaucher de la main d'œuvre à très bon marché ça ne compte pas ?

Vous allez être déçu car le front nazional ne touche pas et ne touchera jamais au patronat.

Tout comme l'avait d'ailleurs fait leur mentor adolf;

Renseignez vous donc sur ces grandes familles qui ont financé son accession au pourvoir, les Thyssen, les Porche, les Krups, les Siemens, les Bayer, les Hugo Boss ect ect

Signaler Répondre

avatar
Faux ! le 03/05/2016 à 13:34
Post monétaire a écrit le 03/05/2016 à 12h05

Je ne défends absolument le National socialisme (voir ci dessous), mais vous semblez oublier que s'il a gagné certaines élections (sans avoir la majorité absolue), c'est parce qu'il avait répondu (et cultivé) une impression d'injustice (suite à 14/18) et de discrimination (jalousie envers une catégorie de personnes).
.
Si vous ne comprenez pas ça, alors il est difficile de comprendre la montée actuelle du FN.
.
Evidemement, pour la "réduction des écarts de salaires ou de revenus", le FN n'en a rien à faire, mais ça, c'est un autre volet du "social".

Et dénoncer l'immigration qui pèse sur les salaires en permettant au patronat d'embaucher de la main d'œuvre à très bon marché ça ne compte pas ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/05/2016 à 12:05
histoire a écrit le 03/05/2016 à 11h32

son parti n'avait de socialiste que le nom (à la base du socialisme il y a la lutte contre les injustices et discriminations)

on retiendra surtout le fascisme et l'impérialisme pour décrire son action

Je ne défends absolument le National socialisme (voir ci dessous), mais vous semblez oublier que s'il a gagné certaines élections (sans avoir la majorité absolue), c'est parce qu'il avait répondu (et cultivé) une impression d'injustice (suite à 14/18) et de discrimination (jalousie envers une catégorie de personnes).
.
Si vous ne comprenez pas ça, alors il est difficile de comprendre la montée actuelle du FN.
.
Evidemement, pour la "réduction des écarts de salaires ou de revenus", le FN n'en a rien à faire, mais ça, c'est un autre volet du "social".

Signaler Répondre

avatar
Je dis ça aussi... le 03/05/2016 à 11:58
histoire a écrit le 03/05/2016 à 11h32

son parti n'avait de socialiste que le nom (à la base du socialisme il y a la lutte contre les injustices et discriminations)

on retiendra surtout le fascisme et l'impérialisme pour décrire son action

Ca, c'est ce que vous dites...
Surtout quand on voit l'action du parti socialiste français, on est en droit d'en douter.

Signaler Répondre

avatar
histoire le 03/05/2016 à 11:32
Je dis ça... a écrit le 03/05/2016 à 10h59

Il était surtout socialiste...

son parti n'avait de socialiste que le nom (à la base du socialisme il y a la lutte contre les injustices et discriminations)

on retiendra surtout le fascisme et l'impérialisme pour décrire son action

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/05/2016 à 11:10
Je dis ça... a écrit le 03/05/2016 à 10h59

Il était surtout socialiste...

Social... nationaliste... Nationaliste social, social nationalisme... Et à la fin, tu vas crever sur un champs de bataille pour ton bien et celui de tes enfants morts. :o)

Signaler Répondre

avatar
Je dis ça... le 03/05/2016 à 10:59
Ouf a écrit le 03/05/2016 à 08h38

C'est bien parce qu'il n'était pas d'extrême droite que Hitler a été élu par les Allemands !!!

Il était surtout socialiste...

Signaler Répondre

avatar
Gaulois le 03/05/2016 à 09:23

"Tu quoque mi filia!" qu'ls s'entretuent, ça fera du bien au pays!

Signaler Répondre

avatar
charlot237 le 03/05/2016 à 09:17

Ils prétendent gérer le pays mais ne sont pas capables de s'entendre en famille.. c'est mal barré

Mains propres tête haute ?

Signaler Répondre

avatar
VNL le 03/05/2016 à 09:11
thomaslyon a écrit le 02/05/2016 à 22h35

vos embrouilles de nazillons on s'en fout un peu...

quel humour, limite diffamation

Signaler Répondre

avatar
VNL le 03/05/2016 à 09:10
Ouf a écrit le 03/05/2016 à 08h38

C'est bien parce qu'il n'était pas d'extrême droite que Hitler a été élu par les Allemands !!!

Il était surtout... socialiste et pourtant les moutons ont bien voté Hollande

Signaler Répondre

avatar
mylou le 03/05/2016 à 08:54
Fnj a écrit le 02/05/2016 à 19h46

Le pouvoir leur monte à la tête,place à Marion ,tous ces vieux sont séniles.

Laissons la jolie Marion s'exprimer

Signaler Répondre

avatar
Ouf le 03/05/2016 à 08:38
Edgar a écrit le 02/05/2016 à 23h55

Arrêter avec votre "extrême droite".

Si ce mouvement était d'extrême droite, les français n'en auraient pas fait le premier parti de France.

C'est bien parce qu'il n'était pas d'extrême droite que Hitler a été élu par les Allemands !!!

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 02/05/2016 à 23:55

Arrêter avec votre "extrême droite".

Si ce mouvement était d'extrême droite, les français n'en auraient pas fait le premier parti de France.

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 02/05/2016 à 22:35

vos embrouilles de nazillons on s'en fout un peu...

Signaler Répondre

avatar
Gollnischien le 02/05/2016 à 21:20

Le plus choquant dans cette histoire c'est que Christophe Boudot, qui doit tout à Gollnisch, n'a même pas eu le courage d'assister au bureau politique et a voté par procuration pour l'exclusion de Gollnisch et Arnautu.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/05/2016 à 21:05
Fnj a écrit le 02/05/2016 à 19h46

Le pouvoir leur monte à la tête,place à Marion ,tous ces vieux sont séniles.

"... le temps n'y fait rien à l'affaire...."

Signaler Répondre

avatar
Fnj le 02/05/2016 à 19:46

Le pouvoir leur monte à la tête,place à Marion ,tous ces vieux sont séniles.

Signaler Répondre

avatar
Blanc le 02/05/2016 à 19:02

Un parti comme les autres le FN, avec ses querelles d'égos, ses magouilles.....Beurk

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.