Opéra de Lyon : la culture, ça paye !

Opéra de Lyon : la culture, ça paye !
L'Opéra de Lyon, vu depuis la cour de l'Hôtel de Ville - LyonMag

Serge Dorny, le directeur de l'Opéra de Lyon, a dévoilé mardi les résultats d'une étude marketing inédite, consacrée aux retombées économiques générées par son activité. D'après cette étude, relayée par Le Parisien, l'institution, lorsqu'elle reçoit 1 euro de subventions, génère "0,80 euro d'impact économique des spectateurs" (hôtels et restaurants fréquentés avant ou après le spectacle) et "2 euros d'impact de l'activité économique de l'institution" (sous-traitants locaux).  Des résultats qui, selon Serge Dorny, "prouvent l'efficacité économique" de la structure. Le directeur de l'Opéra souhaite également "briser le tabou de la rentabilité des institutions culturelles". L'Opéra de Lyon reçoit 28 millions d'euros de subventions chaque année  ; la Ville de Lyon y contribue à hauteur de 60% - 20% pour l'Etat, 10% pour le Conseil général et 10% pour le Conseil régional.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mister Z le 28/04/2012 à 19:46
jm a écrit le 21/12/2011 à 20h07

En gros quand on donne un euro à l'institution, elle génère un coût de 2 euros pour la collectivité, c'est le modèle d'une économie estampillée modèle lyonnais qu'il est temps de repenser.

tu as raison jerome, supprimons l'Opera! de toute façon tu n'y vas pas ;-)

Signaler Répondre

avatar
mtanelli le 28/04/2012 à 18:44

et on peut aussi rappeler le chef prestigieux
KENT NAGANO

Signaler Répondre

avatar
jm le 21/12/2011 à 20:07

En gros quand on donne un euro à l'institution, elle génère un coût de 2 euros pour la collectivité, c'est le modèle d'une économie estampillée modèle lyonnais qu'il est temps de repenser.

Signaler Répondre

avatar
toctoc le 21/12/2011 à 19:24

Dans votre article du16 mai 2012 vous nous parlez de david serero. Bien. Il revient en France à Vonnas et a la salle molière !!!! quel gloire enfin on n'a que ce que l'on mérite.. il y a quelques années il y avait un baryton célébre lui, qui se nommait Ruggiéro Raimondi. Lui, il a chanté au Métropolitan à la Scala ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.