Les Restos du Cœur du Rhône ont encore besoin de 30.000 euros

Les Restos du Cœur du Rhône ont encore besoin de 30.000 euros
Photo Lyonmag.com

"Faire plus avec moins", c’est malheureusement le slogan des Restos pour cette fin d’année, et notamment dans la région, où il manque quelques milliers d’euros.

"On fait un appel aux dons en cette fin d’année car les gens pourront le déduire de leurs impôts en 2012." La justification de Pierre Garel, le président des Restos du Cœur du Rhône, est peut-être mercantile mais elle a le mérite d’être claire. Et pour cause : l’organisme fondé par Coluche a besoin de 5 millions d’euros au niveau national, entre 30.000 et 50.000 euros dans le Rhône, soit "10 à 15% en plus" des 300.000 euros qui ont déjà été donnés et attribués au réseau local. "On a plus de monde et on souhaite mieux servir cette année", se justifie Pierre Garel, "du coup, on a utilisé notre part un peu vite et il y a toujours une augmentation aux mois de janvier et février." Un Conseil d’administration a donc été organisé, "pour anticiper, une bonne chose", explique le président du Rhône, qui estime aujourd’hui "faire de la gestion". L’argent qui devrait arriver ses prochains servira à acheter du stock pour les plus démunis en 2012. Mais Pierre Garel se dit confiant : "Les dons sont en augmentation pour cette fin d’année et le fait que Les Enfoirés se produisent à Lyon y a joué aussi !"

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dan le 28/12/2011 à 11:11

Il suffirait de faire un ou deux cocktail en moins a la mairie, ou se presse les nantis de tous bords et donner cet argent au restaurants du coeur.

Mais voilà!

Comment se passer de champagne et de petits fours.

C'est trop dure

Signaler Répondre

avatar
jm le 27/12/2011 à 18:30

Peut-être qu'un jour les compte seront rendus publics, et que l'on comprendra que donner 2 € à quelqu'un dans la rue est plus efficace que donner 200 € à une association dont le bureau est plus municipal que la mairie et plus politisé que le PS. Il est vrai que l'on a un abatement sur les 200 € détourné que l'on a pas sur les 2 € donné... Mais il faut choisir.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.