Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Centre Léon Bérard de Lyon - Photos DR

Prothèses PIP : une soixantaine de patientes implantées à Léon Bérard

Le Centre Léon Bérard de Lyon - Photos DR

Le centre anti-cancer de Lyon a confirmé à Lyonmag avoir utilisé les prothèses incriminées entre 2008 et 2010.

PIP était jusqu’en 2011 le fournisseur officiel des centres anti-cancéreux de France. Et le centre lyonnais qui se trouve à Grange-Blanche (8e arrondissement) en faisait partie, mais dans de faibles proportions. Dans un communiqué, le centre confirme avoir posé "une soixantaine de prothèses fabriquées par la société française Poly Implant Prothèse dans le cadre de reconstruction mammaire suite à un cancer du sein parmi les 450 prothèses effectuées entre 2008 et fin mars 2010." Le centre précise que ce type d’implant a été arrêté suite à la demande de retrait faite par l’Afssaps en mars 2010. Et il rappelle que ce sont les chirurgiens qui sont libres de choisir "le type de matériel prothétique qu’ils posent."
Toujours dans sa déclaration, le centre mondialement reconnu indique que les 60 patientes concernées ont toutes été contactées début avril 2010 et se sont vues proposer une éventuelle explantation. Une trentaine a déjà été opérée et l’autre moitié a de nouveau été contactée par le centre en novembre 2011, après le décès d’une femme porteuse de prothèses PIP. Le Centre Léon Bérard indique enfin qu’"aucun incident n’a été décelé chez les patientes prises en charge."



Tags : prothèses PIP | PIP | Centre Léon Bérard |

Commentaires 37

Déposé le 08/01/2012 à 14h12  
Par samy_r Citer

jm a écrit le 08/01/2012 à 13h43

@samy_r. Vous faites à merveille votre taff de cyberbarbouze de Thierry Philip. C'est quand vous parlez de votre indépendance que cela vire au grotesque.

Marrant comme vous revenez à la charge :) j'espère que votre chèque est conséquent :)

Et surtout, j'essaie d'imaginer cette discussion en "vrai", avec jm et Michel qui montent sur leur grands chevaux en pointant du doigt "les vils défenseurs du grand méchant professeur" :)

Personnellement, je n'ai aucun intéret dans l'histoire, je m'étonne juste qu'on lit deux informations qui ne sont pas liées.

Déposé le 08/01/2012 à 13h43  
Par jm Citer

@samy_r. Vous faites à merveille votre taff de cyberbarbouze de Thierry Philip. C'est quand vous parlez de votre indépendance que cela vire au grotesque.

Déposé le 08/01/2012 à 13h32  
Par samy_r Citer

jm a écrit le 08/01/2012 à 13h15

@samy_r. J'espère que vous êtes bien payé pour pour ce cirage de pompe à deux balles parce vous faites sottement un sot métier.

Parce que vous croyez encore que je suis téléguidé par qui que ce soit ?
Ce n'est pas parce que vous l'êtes que je ne dois pas avoir mon indépendance

Déposé le 08/01/2012 à 13h31  
Par samy_r Citer

Michel a écrit le 08/01/2012 à 13h18

Il est vrai que passer ses journées à contredire les trolls sur les sites d'information lyonnais, c'est tellement plus passionnant. :))
Et samy_r tellement moins anonyme. :)))

Mis à part qu'en cherchant sur Google on me trouve facilement ;)

Déposé le 08/01/2012 à 13h18  
Par Michel Citer

samy_r a écrit le 08/01/2012 à 13h02

Quand je lis les commentaires pseudo-politiques des sites d'information (LyonMag, 20Minutes, etc), je me dis sincèrement que vous devez avoir des vies bien ennuyeuses pour passer vos journées à troller sur telle ou telle affaire ;)

(sans parler du fait que beaucoup n'assument pas leurs opinions en dehors du cadre sécurisant de l'anonymat....)

Il est vrai que passer ses journées à contredire les trolls sur les sites d'information lyonnais, c'est tellement plus passionnant. :))
Et samy_r tellement moins anonyme. :)))

Déposé le 08/01/2012 à 13h15  
Par jm Citer

@samy_r. J'espère que vous êtes bien payé pour pour ce cirage de pompe à deux balles parce vous faites sottement un sot métier.

Déposé le 08/01/2012 à 13h02  
Par samy_r Citer

Michel a écrit le 08/01/2012 à 12h52

Ne serait-ce pas plutôt un laquais de l'iznogoud du 3e ?

Quand je lis les commentaires pseudo-politiques des sites d'information (LyonMag, 20Minutes, etc), je me dis sincèrement que vous devez avoir des vies bien ennuyeuses pour passer vos journées à troller sur telle ou telle affaire ;)

(sans parler du fait que beaucoup n'assument pas leurs opinions en dehors du cadre sécurisant de l'anonymat....)

Déposé le 08/01/2012 à 12h52  
Par Michel Citer

Max a écrit le 07/01/2012 à 14h22

La discussion est intéressante.
On a un nervi de l'Aladin du 3e et un poujadiste qui sont d'accord.

Ne serait-ce pas plutôt un laquais de l'iznogoud du 3e ?

Déposé le 07/01/2012 à 18h49  
Par jm Citer

Il est temps d'avouer notre tristesse, nous allons avoir en 2014 deux élections sans Thierry Philip candidat, et, à Lyon une élection sans lui n'est pas une élection ! Si on pouvait un peu parler de lui à l'occasion de l'affaire PIP en temps que médecin, politique et ancien directeur du Centre Léon Bérard, cela ravirait les foules et nous laisserait les plus grands espoirs pour 2014.

Déposé le 07/01/2012 à 18h40  
Par samy_r Citer

jm a écrit le 07/01/2012 à 18h32

@Max. L'expression "nervi de l'Aladin" venant d'un home lige est délectable, le service de com. du régime Collomb est en plein essor lexical :-)

En fait ce qui m'intéresse, c'est surtout de savoir qui vous défendez, en descendant la "concurrence" ? :)

Déposé le 07/01/2012 à 18h32  
Par jm Citer

@Max. L'expression "nervi de l'Aladin" venant d'un home lige est délectable, le service de com. du régime Collomb est en plein essor lexical :-)

Déposé le 07/01/2012 à 14h22  
Par Max Citer

La discussion est intéressante.
On a un nervi de l'Aladin du 3e et un poujadiste qui sont d'accord.

Déposé le 07/01/2012 à 11h21  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 07/01/2012 à 11h07

CQFD !

Marrant comme vous répondez à côté quand on pointe vos contradictions :)

Déposé le 07/01/2012 à 11h07  
Par Albert Citer

samy_r a écrit le 07/01/2012 à 10h23

Vous détournez mon commentaire. Je m'étonne juste qu'on en fasse tout un plat.

Non pas que je minimise la gravité du problème chez les patientes, mais encore une fois, la situation est assez "classique" : les patients se retourneront contre l'hopital qui se retournera contre son fournisseur.

La personnalité ou l'identité du directeur de l'institution concernée n'a rien à voir (et faire une association d'idée, c'est faire de la récupération politique).

Alors après si vous préférez voir un sens caché derrière tout ça, libre à vous ...

CQFD !

Déposé le 07/01/2012 à 10h23  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 07/01/2012 à 10h05

Vous finissez par être d'accord.
Les patients se retourenent contre l'hôpital et son Directeur, charge à l'hôpital ensuite de démontrer qu'il a été abusé.
Mais cela, seule une enquête le déterminera.
Votre comportement laisserait supposer qu'il y ait pu avoir des pots de vins ou du financement illégal sinon comment peut-on à ce point défendre une institution ou une personne qui ne risquerait rien avant même que des doutes sioent émis ?
Etrange ?

Vous détournez mon commentaire. Je m'étonne juste qu'on en fasse tout un plat.

Non pas que je minimise la gravité du problème chez les patientes, mais encore une fois, la situation est assez "classique" : les patients se retourneront contre l'hopital qui se retournera contre son fournisseur.

La personnalité ou l'identité du directeur de l'institution concernée n'a rien à voir (et faire une association d'idée, c'est faire de la récupération politique).

Alors après si vous préférez voir un sens caché derrière tout ça, libre à vous ...

Déposé le 07/01/2012 à 10h05  
Par Albert Citer

Vous finissez par être d'accord.
Les patients se retourenent contre l'hôpital et son Directeur, charge à l'hôpital ensuite de démontrer qu'il a été abusé.
Mais cela, seule une enquête le déterminera.
Votre comportement laisserait supposer qu'il y ait pu avoir des pots de vins ou du financement illégal sinon comment peut-on à ce point défendre une institution ou une personne qui ne risquerait rien avant même que des doutes sioent émis ?
Etrange ?

Déposé le 06/01/2012 à 19h53  
Par samy_r Citer

jm a écrit le 06/01/2012 à 19h42

@samy_r "Mon but n'est pas de défendre qui que ce soit" Prenez nous encore pour des imbéciles.

Et tout ramener aux engagements politiques des personnes "concernées", ce n'est pas un peu ramener la couverture à soi ? :)

Déposé le 06/01/2012 à 19h53  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 06/01/2012 à 19h35

La mauvaise foi courtisane à l'oeuvre.
Personne ne cherche des noises au politique ou à quiconque.
On demande à ce que le Dirtecteur de l'époque rende des comptes comme n'importe quel autre justiciable qui serait dans ce cas.
C'est vous qui sous prétexte d'aveuglement de Cour prenez les devants comme si vous aviez peur pour ce Directeur.
Peut-être savez-vous quelque chose d'inavouable pour avoir un tel comportement ?

Mais quels comptes rendre ? la procédure n'est pas différente des autres cas du même genre : si nécessaire, la structure responsable de la pose d'éléments prothétiques défectueux indemnise ses patients.

Ceci fait, la structure concernée se retourne vers le fournisseur "défaillant", PIP en l'occurence

Déposé le 06/01/2012 à 19h42  
Par jm Citer

@samy_r "Mon but n'est pas de défendre qui que ce soit" Prenez nous encore pour des imbéciles.

Déposé le 06/01/2012 à 19h35  
Par Albert Citer

La mauvaise foi courtisane à l'oeuvre.
Personne ne cherche des noises au politique ou à quiconque.
On demande à ce que le Dirtecteur de l'époque rende des comptes comme n'importe quel autre justiciable qui serait dans ce cas.
C'est vous qui sous prétexte d'aveuglement de Cour prenez les devants comme si vous aviez peur pour ce Directeur.
Peut-être savez-vous quelque chose d'inavouable pour avoir un tel comportement ?

Déposé le 06/01/2012 à 18h52  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 06/01/2012 à 17h58

Le particulier que vous êtes se retournerait donc contre Lafarge ou Cemex ou un autre fournisseur parce que sa maison se casse la gueule.
Sans entrer dans un débat technique, il vous faudra d’abord vous retourner contre votre maçon.
Lui et lui seul, devra démontrer après des expertises que sa culpabilité n’est pas engagée si le ciment est effectivement fautif mais certainement pas sa responsabilité d’avoir choisi un ciment défectueux.
L’obligation de résultat ne serait donc valable que pour le quidam à vous lire.
Je sais bien que les politiques ne sont pas soumis aux obligations de résultat, mais de là à l’étendre à leurs prérogatives privées parce qu’ils sont politiques, cela relève de l’aveuglement de Cour.

Vous soulignez un point important : quel rapport avec la politique? Il s'agit d'un hôpital privé, donc pourquoi le fait que son directeur de l'époque soit maintenant le maire du 3e change quelque chose ?

Donc si demain une entreprise X construit des maisons avec du ciment daubé, on va aller chercher des noises à tous les politiciens ayant travaillé dans cette entreprise?

Mon but n'est pas de défendre qui que ce soit, mais juste de compartimenter le débat : la politique n'a ici rien à voir, on parle de cancers à cause de prothèses défectueuses.

Et toute récupération "politique" serait bien médiocre.

Déposé le 06/01/2012 à 17h58  
Par Albert Citer

Le particulier que vous êtes se retournerait donc contre Lafarge ou Cemex ou un autre fournisseur parce que sa maison se casse la gueule.
Sans entrer dans un débat technique, il vous faudra d’abord vous retourner contre votre maçon.
Lui et lui seul, devra démontrer après des expertises que sa culpabilité n’est pas engagée si le ciment est effectivement fautif mais certainement pas sa responsabilité d’avoir choisi un ciment défectueux.
L’obligation de résultat ne serait donc valable que pour le quidam à vous lire.
Je sais bien que les politiques ne sont pas soumis aux obligations de résultat, mais de là à l’étendre à leurs prérogatives privées parce qu’ils sont politiques, cela relève de l’aveuglement de Cour.

Déposé le 06/01/2012 à 17h54  
Par samy_r Citer

jm a écrit le 06/01/2012 à 17h31

Dans l'esprit d'un socialiste "Responsabilité" est un gros mot qui veut dire culpabilité... Et comme un socialiste ne saurait être coupable parce que c'est pas sa faute, il ne peut être responsable. CQFD

Le patron de cet hopital serait un sans-étiquette, un UMP, un "Vert", un communiste, vous en feriez autant des caisses ?

Déposé le 06/01/2012 à 17h31  
Par jm Citer

Dans l'esprit d'un socialiste "Responsabilité" est un gros mot qui veut dire culpabilité... Et comme un socialiste ne saurait être coupable parce que c'est pas sa faute, il ne peut être responsable. CQFD

Déposé le 06/01/2012 à 17h21  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 06/01/2012 à 17h09

Et pourquoi alors les petits patrons des entreprises privées sont ils reponsables des accidents de leurs salariés et des malfaçons livrées à leurs clients ?
Un patron d'hôpital serait-il au dessus ?

Vous parlez de responsabilité "légale", mais au final l'hôpital pourra se retourner vers PIP pour obtenir réparation (s'il vient à verser des indemnisations).

Mais vous ne comparez pas exactement la même chose : si on prenait l'exemple du bâtiment, ici, c'est comme si le ciment avec lequel le macon a construit ma maison s'avérait défectueux, pas qu'il l'avait mal posé (c'est la "matière première" qui est en faute, pas l'exécutant)

Déposé le 06/01/2012 à 17h09  
Par Albert Citer

samy_r a écrit le 06/01/2012 à 16h25

Sans vouloir défendre qui que ce soit, en quoi l'hôpital est responsable de la mauvaise qualité des prothèses PIP ?

Et pourquoi alors les petits patrons des entreprises privées sont ils reponsables des accidents de leurs salariés et des malfaçons livrées à leurs clients ?
Un patron d'hôpital serait-il au dessus ?

Déposé le 06/01/2012 à 16h25  
Par samy_r Citer

Albert a écrit le 06/01/2012 à 16h12

Thierry Philipp, un responsable non coupable.
Justice Socialiste [copyright]

Sans vouloir défendre qui que ce soit, en quoi l'hôpital est responsable de la mauvaise qualité des prothèses PIP ?

Déposé le 06/01/2012 à 16h22  
Par jm Citer

Voire le fameux 'illégal mais juste' du Sytral. Justice Socialiste [copyright]

Déposé le 06/01/2012 à 16h12  
Par Albert Citer

Thierry Philipp, un responsable non coupable.
Justice Socialiste [copyright]

Déposé le 06/01/2012 à 15h05  
Par jm Citer

@Ginette. A Lyon au moins une grande partie de nos politiciens sont issus du milieu médical, cela nous évite ce genre de problème.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.