Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'entrée de la Caserne Sergent Blandan - Photo Grand Lyon

Circulaire Guéant: le chef de projet de Sergent Blandan menacé d’expulsion

L'entrée de la Caserne Sergent Blandan - Photo Grand Lyon

Un Equatorien de 29 ans, diplômé et qualifié, ne peut pas continuer à travailler sur le projet de reconversion du site militaire du 7e arrondissement de Lyon, car il s’est vu refuser son permis de travail. Ce qui provoque la colère du Grand Lyon.

C’est un projet phare de la deuxième mandature de Gérard Collomb : la caserne Sergent Blandan, ancien Fort Lamotte, doit devenir un grand parc urbain dans les cinq prochaines années. Mais tout le dossier est aujourd’hui suspendu à une décision administrative et qui concerne directement son chef du projet des études et de la reconversion. "Il a le malheur d’être né en Equateur", s’indigne Gilles Buna, qui est en charge de l’urbanisme au Grand Lyon. Diego Romero Ortega, ce jeune homme de 29 ans, a en fait été chargé par l’entreprise BASE Paysagistes, vainqueur de l’appel d’offres, du réaménagement de cet espace de 17 hectares. Et l’ingénieur est expérimenté selon Gilles Buna : "Il vit en France depuis 10 ans, il a fait des études d’ingénieur à l’INSA et des études d’architecte à l’école d’architecture de Lyon et il a obtenu sa certification de maîtrise d’ouvrage à Paris." Et c’est là que ça coince : la circulaire Guéant indique qu’un étudiant étranger peut travailler en France tant qu’il reste étudiant, ce qui serait son cas. "Mais quand on lui a proposé un CDI, l’administration française lui a dit : ‘Vous ne remplissez pas les conditions pour travailler en France. Vous êtes convoqué pour une expulsion’", explique le vice-président du Grand Lyon. Convoqué le 6 janvier dernier, sa demande a été rejetée et son avocat se tournerait vers la piste familiale (sa compagne est française, son frère a obtenu la nationalité française) pour le faire rester en France. Mais la procédure risque d’être longue. "Ce que je souhaite, c’est qu’on n’attende pas le mois de mai pour déposer un dossier et qu’on attende encore 6 mois pour lui dire oui ou non", s’exaspère Gilles Buna. "Compte tenu du caractère irremplaçable qu’il a dans ce projet, je souhaite que le préfet de Paris examine rapidement sa demande pour lui renouveler son permis de travail en France." L’adjoint, toujours agacé par la situation, qualifie même la circulaire Guéant de "connerie monumentale." Gérard Collomb a écrit au préfet de Paris et au préfet de Région, Jean-François Carenco, pour faire bouger la situation. Sans réponse pour le moment.



Tags : gills buna | caserne sergent blandan | sergent blandan |

Commentaires 10

Déposé le 10/01/2012 à 23h03  
Par marie Citer

je trouve aberant ce qui se passe en france on mets des intellectuels de ce niveau dehors messieurs rendez vous compte de se que cela engendre

Déposé le 10/01/2012 à 20h05  
Par Lucien Citer

Ne cesseront-ils jamais de nous prendre, pour ce que nous ne sommes pas ?!

La victime dans cette histoire, c'est cet architecte.
Son employeur et le grand Lyon, ne pouvait ignorer sa situation précaire.

Alors pourquoi lui confier, un projet de cette envergure, sans avoir des arrières pensées électoraliste ?!

Il est pris en tenailles, entre deux blocs politiques, qui font de la communication électoraliste sur de pauvres gens, venus en France pour travailler.

Les uns courtisent l'électorat anti-immigration.
Les autres, courtisent l'électorat pro-immigration, anti-racisme et anti-sarkozy.

Ces derniers sont les plus dégueulasse.
Ils se prétendent de gauche et utilisent les mêmes méthodes que leurs adversaires politique de droite.

Déposé le 10/01/2012 à 18h59  
Par aiglemalin Citer

On ne va tout de même pas espérer nous faire gober que seul CET équatorien est capable d'aménager les 17 hectares !

Déposé le 10/01/2012 à 18h59  
Par aiglemalin Citer

On ne va quand même pas espérer nous faire croire que seul cet équatorien est capable d'aménager un parc de 17 hectares !

Déposé le 10/01/2012 à 07h24  
Par jc Citer

@ jm et Tarik Messieurs, lisez la presse communale dans vos boîtes aux lettres, et sortez un peu ... Le projet était présenté lors des journées du patrimoine avec visite du site !

Déposé le 10/01/2012 à 00h00  
Par greg Citer

retour Chère jm, je ne suis pas plus pour go Gilles buna que pour autre chose, mais quant-il a raison, il a raison,

Déposé le 09/01/2012 à 22h20  
Par jm Citer

@Greg. Citer Gilles Buna voilà bien quelque chose d'aussi saugrenu que quelque chose de vert qu'il aurait fait.

Déposé le 09/01/2012 à 22h00  
Par greg Citer

immigration Monsieur Gilles Buna a raison, on parle d'immigration et l'orsque l'on a un élément utile a notre société, on se débrouille pour le dénigrer,c'est honteux!!!!!!!

Déposé le 09/01/2012 à 21h57  
Par tarik Citer

C marrant ! personne était en courant de ce projet, et dieu sait que je passe tout les jours devant :s

Déposé le 09/01/2012 à 21h09  
Par jm Citer

Il y a un projet "Caserne Sergent Blandan" sorti de la propagande des municipales de Collomb qui dormait depuis plus de 3 ans et l'on nous en parle que maintenant ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.